A la moitié du XIXème siècle, l'Europe connaît une grande croissance démographique et sa suprématie technique réveille en elle une volonté d'étendre sa puissance au monde entier. En 1850, c'est le début de la colonisation, et 1939 marque l'apogée des empires coloniaux. La France prend une place très importante dans cette conquête européenne du monde car elle est l'un des plus grands pays colonisateurs. En effet, l'Empire français compte 10 millions de km² et 70 millions d'habitants. La question qui se pose alors est : quels rapports la France entretient-elle avec les autres pays du monde ? Après avoir décrit les rapports entre la France et les autres pays colonisateurs, nous étudierons la nature des rapports entre la France et ses colonies.

La France n'est pas la seule puissance colonisatrice en Europe. D'autres pays comme l'Italie ou l'Allemagne entrent en concurrence pour la possession des terres. De novembre 1884 à février 1885, le colonel Bismarck réunit la conférence de Berlin qui a pour but de fixer les règles de partage de l'Afrique Noire. En quinze ans, l'Afrique est totalement occupée.
La montée des nationalismes entraîne la naissance de théories impérialistes, qui font que l'Europe veut dominer le monde entier. Des conflits éclatent entre les pays colonisateurs à cause de cette "course aux territoires". L'Allemagne et l'Italie veulent à leur tour leur "place au soleil".
Le concurrent de plus redoutable de la France est l'Angleterre. Ce sont les deux plus grands pays colonisateurs, et les deux plus grandes puissances européennes. Elles ont des flux de capitaux partout dans le monde. A elles deux, elle représentent 66% des investissements à l'étranger. Cependant, la politique coloniale française est assez différente de celle de l'Angleterre. L'Empire britannique, composé de 500 millions d'habitants, possède surtout des dominions, et forme en 1931 le Commonwealth. Quant à la France, elle possède surtout des colonies et des mandats. En 1878, l'incident de Fachoda montre la puissance de l'Angleterre par rapport à la France. Les deux pays de disputaient le territoire, mais les Français furent obligés de se soumettre à la puissance britannique et batturent en retraite.

La France n'est pas seulement en relation avec les autres pays européens, mais également avec ses colonies. Elle a très vite élargi sa domination.
L'Algérie, le Maroc, la Tunisie, l'Afrique Occidentale française, l'Afrique Equatoriale française et l'Indochine appartiennent à la France. A cause de la doctrine Monroe de 1823, la France ne peut pas coloniser le continent américain, mais elle colonise les îles : Guadeloupe, Martinique et Guyane française.
Les territoires dominés sont pour la plupart des colonies de peuplement. Les colons de la métropole viennent s'y installer, chassant les populations locales. Les progrès techniques entraînent le travail forcé et les indigènes subissent de mauvais traitements.
La France pratique une politique d'assimilation, elle inculque ses valeurs aux populations locales. Ainsi, l'Ecole Républicaine est importée en Afrique. La France reçoit le soutien de sa population : le Parti Colonial est fondé.
Cependant, les populations dominées résistent contre le gouvernement français. L'instauration du Code de l'indigénat en Algérie entraîne des rébellions menées par Messali Hadj, fondateur de l'Etoile nord-africaine. De même, au Tonkin les groupes de paysans comme les Pavillons noirs ainsi que les souverains de Hué de révoltent contre le gouvernement français.
Même à l'intérieur du territoire français, des citoyens dont contre la colonisation, au nom de la morale comme Jean Jaurès, qui s'oppose à Jules Ferry. Mais tous les français ne sont pas récalcitrants. Une fascination pour les peuples dominés naît et l'Exposition Coloniale Internationale en 1931 permet aux gens de voir de vrais indigènes mis en scène dans des "spectacles exotiques" à la Porte de Vincennes.

Entre les résistances des populations dominées et les tensions entre les Etats européens colonisateurs, on peut dire que le France entretenait des rapports assez conflictuels avec le reste du monde. La volonté expansionniste de l'Europe et la colonisation ont entraîné tous ces conflits, mais de plus en plus de territoires réclameront bientôt leur indépendance, comme l'Egypte en 1936 ou l'Irak en 1942.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !