Pour le siècle des Lumières, la raison est le fondement sur lequel toute réflexion doit s’organiser. Le genre de l’essai, caractérisé par un « je » qui s’adresse à ses contemporains dans un discours argumenté trouve donc naturellement sa place dans la mise en question de l’esclavage des nègres. Dans Réflexion sur l’esclavage des nègres, Condorcet livres sa propre vision sur le problème notamment dans le deuxième chapitre intitulé « raisons dont on se sert pour excuser l’esclavage. » Il entreprend par le biais d’un texte très construit de démolir systématiquement la thèse de ses adversaires. Comment le genre de l’essai lui permet-il de défendre avec vigueur des valeurs humaines fondamentales ?

I. L’intervention du philosophe dans un débat déjà engagé

1. La réponse du philosophe
2. Un raisonnement général
3. Un engagement personnel

II. Convaincre et persuader

1. Un raisonnement construit et varié
2. Des arguments fondés sur la raison
3. Un discours plein d’émotions

III. Derrière la polémique, défense des idées des Lumières

1. Une attaque virulente
2. La valeur de la justice
3. Le fondement

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide