Éléments biographiques

Hans Peter Richter est né en Allemagne à Cologne, en 1925, autrement dit exactement la même année que les deux enfants (également personnages principaux) de son roman : Mon ami Frédéric. Il est mort en 1993 à Munich. Après la seconde guerre mondiale, il est devenu psychosociologue et s’occupait ainsi d’organisations de travail. Parallèlement à cela, il mènera une importante carrière d’écrivain et participera à de nombreuses émissions de radio et de télévision sur des sujets scientifiques et scolaires. La montée du nazisme dans son pays l’ayant particulièrement marqué, il en témoignera dans bon nombre de ses livres.

Au final il a écrit une trentaine d’œuvres dont les plus célèbres sont :

  • J’avais deux camarades (écrit en 1933)
  • Mon ami Frédéric (publié pour la première fois en 1963)

Concernant son roman Mon ami Frédéric, il faut préciser que ce n’est pas une œuvre autobiographique mais que l’auteur s’est grandement inspiré de sa propre expérience, ayant grandi dans le même contexte.  L’ascension d’Hitler à la tête de son pays a en effet marqué son enfance.

Quel est le sujet du roman Mon ami Frédéric ? Exemples de couvertures de "Mon ami Frédéric", en format poche.

Résumé

Les années 1920

L’intrigue débute donc en Allemagne dans les années 1920 et se base sur un contexte très réaliste.

Deux garçons, nés dans le même immeuble, sont devenus au fil des années des amis au point d’être inséparables. Ils font leur rentrée scolaire ensemble. L'un est juif, il s’appelle Frédéric, et l'autre, Hans, est le narrateur de l'histoire. Nous les suivrons de l’enfance à l’adolescence.

À partir de 1929, à cause des nouvelles lois promulguées par Hitler, le quotidien devient compliqué pour les familles juives. Frédéric expérimente pour la première fois le fait d’être l’objet d’insultes, ce un jour enneigé d’hiver 1929 où il fut traité de « sale petit juif » par M. Resch, le propriétaire de son immeuble. Quant au père de Frédéric, il est licencié car il lui est désormais interdit d’occuper un poste de fonctionnaire. Malgré ces premières difficultés, aux graves conséquences financières, les deux familles – celle de Frédéric et celle du narrateur – sont toujours amies. Pour preuve, lors de la rentrée scolaire en 1931 elles décident de se rendre à un parc d’attraction. Pour faire plaisir à tous les enfants, la famille Schneider leur offre un tour de manège et une photo est prise afin d’immortaliser l’événement.

En quelle année Hitler est-il monté au pouvoir ? Extrait du documentaire "Hitler, les secrets de l'ascension d'un monstre". Source : Le Point.

Le virage en 1933

Malheureusement tout s’accélère en 1933 avec la montée officielle d’Hitler au pouvoir. Débute son véritable combat contre les juifs. Il décide en effet que les Juifs n’ont plus le droit de vivre normalement, avant qu’ils n’aient plus le droit de vivre tout court. On les chasse, on les insulte, on leur enlève tous leurs droits. Leur vie, comme celle de Frédéric, l’ami du narrateur, va devenir un cauchemar. Leur amitié doit officiellement cesser. Hans va assister, impuissant, à tous ces changements.

Désormais, au vu de sa religion, Frédéric devra subir toutes sortes d’injustices.

  • La mention « Juif » est inscrite partout, par exemple sur la plaque de son médecin, comme s’il fallait nécessairement prévenir les autres personnes de leur religion, afin qu’ils puissent les fuir.
  • Le grand-père d’Hans interdit à Frédéric de voir son petit-fils.
  • En plus, les non juifs ont désormais l’interdiction d’acheter dans les magasins juifs, dans le but que leurs commerces fassent faillite.
  • Les propriétaires cherchent aussi à les exclure de leurs appartements.
  • Frédéric est obligé de changer d’école.
  • Quant aux loisirs quotidiens, il n’est plus possible pour les juifs de fréquenter ni le cinéma, ni la piscine, ni même tout type de structures de ce genre.

Malgré tous ces ennuis et l’atmosphère qui devient de plus en plus hostile à l’égard des juifs, perce quelques petits rayons de soleil, encourageant à garder espoir. Lorsque Frédéric fut accusé d’avoir brisé les vitres d’une mercerie, Hans se dénonce. Il cherche à le protéger. Ce fut aussi le cas lorsque le père de Hans, étant pourtant du Parti Nazi, prévient les Schneider des risques qu’ils encourent à rester ici, les agressions contre les Juifs étant de plus en plus fréquentes ces derniers temps. Cependant, malgré ces recommandations, la famille décida de rester, ce qui valut la mort de Mme Schneider qui, un soir, ne survécut pas à l’une de ces agressions.

Dès lors, pour survivre, Frédéric et son père se mirent à réparer des lampes de toutes sortes, pendant que des mesures de plus en plus strictes étaient prises envers les juifs. Ils ne pouvaient aimer que les « leurs » et, pire encore que de devoir inscrire la mention « juif », ils devinrent obligés de porter une étoile jaune cousue sur leur vêtements. Un couvre-feu leur fut également instauré. La famille de Frédéric vivait alors cachée et, par solidarité, ils cachèrent même un rabbin, prenant encore plus de risques d’être arrêtés. Ce qui malheureusement arriva un jour…

Sans parents, Frédéric se retrouva donc seul, obligé de trouver rapidement un refuge… Il continuait de faire preuve de courage, mais avait perdu sa joie de vivre. La seule chose qu’il demanda à la famille du narrateur, c’est de récupérer une photo de sa famille, du temps où ils en étaient encore une, du temps où ils étaient heureux.

Va ensuite suivre une série de bombardements, où tout le monde ira se réfugier dans un abri improvisé, refusant l’accès à Frédéric parce qu’il était juif. À cause de ces refus, celui-ci va alors mourir dehors, devant son propre immeuble, pendant que les autres étaient bien protégés à l’intérieur…

Qui a joué dans Le Dictateur ? Image extraite du film "Le Dictateur", chef d’œuvre de Charlie Chaplin, où il parodie Hitler.

Critique

Mon ami Frédéric est un livre poignant qui montre que malgré les différences (ici de religions), l’amitié peut exister. Il montre à quel point l’antisémitisme de l’époque a détruit des familles, inutilement. Mais surtout ce livre montre les pires défauts de l’espèce humaine, égoïste, cruelle et sans pitié quand il s’agit de défendre ses propres intérêts. Malgré cela, le livre montre qu’une grande partie de la population a essayé de lutter contre ces mesures injustes, prenant de nombreux risques au péril de leur vie.

Aussi révoltant qu’émouvant, s’adressant autant à la jeunesse qu’aux adultes, ce livres est à lire absolument !

Quelles étaient les injustices subies par les juifs dans les années 1930 ? Exemple d'une étoile jaune, que les juifs devaient obligatoirement porter lorsque Hitler accéda au pouvoir.

Extraits

Extrait 1 : "On l’a mis à la retraite d’office, réussit-elle à formuler. À trente-deux ans !

- Mais pour quelle raison ?" s’étonna Maman.

Mme Scheinder redressa la tête et son regard rougi par les larmes s’attarda longuement sur elle. Après un silence qui paru interminable, s’appliquant à détacher chaque syllabe, elle répondit : "Nous sommes juifs !"

Extrait 2 : Des femmes, des vieillards étaient assis un peu partout, les yeux fermés. Certains s’étaient allongés sur les bancs ; chacun avait près de soi sa valise. Deux femmes, avec des enfants en bas âge, se serraient dans un coin sombre ; on entendait les enfants pleurer doucement. Dans un autre coin un couple d’amoureux se tenait étroitement enlacé. L’homme était un militaire. Nous nous assîmes près de la bouche d’aération. C’était là notre place. Papa s’adossa au mur blanc, humide, et ferma les yeux.

Extrait 3 : […] une femme avait surgi devant nous, elle s’en prit à Frédéric et se mit à vociférer en le secouant par le bras. […]

– Ce lourdaud de Juif, disait la femme à qui voulait l’entendre, casse ma vitrine pour voler mes marchandises ! Puis, se tournant vers Frédéric : Mais tu as manqué ton coup cette fois encore ; je t’ai à l'œil. Je te connais bien, tu ne m'échapperas pas. Vous autres, canailles de Juifs, on devrait tous vous exterminer. Ça vous met par terre une affaire avec leurs grands magasins, et ça vient, en plus, vous voler. Attendez un peu, Hitler va vous faire voir !

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,24/ 5 pour 17 votes)
Loading...

Alexandra

Ex professeure de français reconvertie en rédactrice web, je crois fondamentalement aux pouvoirs du chocolat, aux vertus de la lecture, et à la magie des envolées d’Edouard Baer !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide