"L'art de l'écrivain consiste surtout à nous faire oublier qu'il emploie des mots", Henry Bergson

L'écriture est un exercice à la fois passionnant et très exigeant, qui requiert un investissement total de la part de son auteur. De plus, il y a une différence entre les textes écrits, et les textes publiés. Rien qu'en France en 2017, 115 000 livres ont été publiés, mais combien de manuscrits sont restés... Lettre morte ?

Un texte est l'aboutissement d'une histoire, depuis le projet initial de l'auteur jusqu'à la publication du livre, le travail de l'écriture passe par différents stades : plans, ébauches, rédactions manuscrites, corrections du manuscrit puis des épreuves imprimées. Et même après avoir été édité, le texte peut encore évoluer. Il est donc utile de connaître cette genèse de l'oeuvre pour mieux apprécier les choix de l'auteur et l'originalité du travail accompli.

Prêt à vous lancer dans l'écriture ? 

La naissance du projet de rédaction

Comment surmonter les obstacles de la création littéraire ? La création d'une oeuvre en langue française n'est pas quelque chose d'aisé, qui se fait du jour au lendemain : patience et longueur de temps sont indispensables !

La genèse d'une oeuvre peut s'inscrire dans un projet longuement mûri. Mais le projet peut aussi naître, à l'inverse, de façon imprévisible, à la faveur d'une intuition, d'une rencontre ou d'une lecture déterminante. On trouve des traces du projet naissnt d'une oeuvre dans la correspondance de l'écrivain, dans son journal intime ou dans ses carnets de travail.

Le projet de rédaction doit suivre une réflexion, qui peut parfois prendre plusieurs années, ce qui est source de frustration. Mais le travail d'écriture s'inspire aussi de ces sentiments et il faut donc réussir à les exploiter. Vous pouvez vous inspirer :

  • De votre expérience personnelle,
  • De vos autres lectures,
  • De vos films, romans, préférés,
  • Des histoires de votre entourage,
  • De vos passions.

La création littéraire n'a pas de limites, ou bien seulement celles que vous imposez vous-même ! 

À un moment, pour pouvoir rentrer dans le réel travail de rédaction, il faut choisir le format de votre oeuvre. Voici un tableau avec les principaux genres littéraires, pour vous aider dans votre réflexion :

Genre littéraireType d'oeuvre
PoétiqueChanson, ode, poésie, sonnet
NarratifRoman (aventure, science-fiction), biographie, conte, nouvelle, témoignage
ThéâtralPièce de théâtre (tragédie, drame, proverbe)
ÉpistolaireLettre
ArgumentatifEssai, fable, pamphlet
Formes brèvesBlague, énigme, maxime

Pourquoi est-il nécessaire de choisir un genre littéraire pour rédiger ? Tout simplement parce que le type de méthode va changer selon l'angle d'attaque, le contenu de votre oeuvre ou même, votre état d'esprit. On n'écrit pas de la fantaisie de la même manière que l'on écrit un pamphlet ou une biographie.

D'ailleurs, vous pouvez écrire une oeuvre à plusieurs et là encore, la méthode va changer. Voici les principales à connaître avant de vous lancer dans l'écriture !

Les méthodes de travail pour écrire une oeuvre

Comment se passe la rédaction d'une oeuvre ? Écrire sur un tableau, dans un carnet, préparer le fil conducteur... Voilà autant d'éléments de méthodes pour rédiger !

Chez beaucoup d'auteurs, en particulier chez les romanciers réalistes et naturalistes, la rédaction est précédée d'un travail préparatoire de programmation en plusieurs étapes. On distingue notamment :

  • La première ébauche,
  • Le travail de documentation,
  • Le travail d'approfondissement,
  • La rédaction,
  • La relecture.

Une première ébauche (esquisse de scénario) consiste à définir un cadre, à déterminer un thème, à construire les grandes étapes d'une histoire et à répartir les rôles des personnages. C'est un peu comme une feuille de route très générale, qui donne quelques pistes de réflexion.

Vient ensuite le travail de documentation. Le projet se nourrit d'observation et de lectures, destinées à créer l'illusion réaliste au moyen de détails précis. L'écrivain constitue un dossier qui peut comprendre :

  • Des notes de lecture, des coupures de presse ("choses lues")(Flaubert dépouille plus de 1500 volumes pour Bouvard et Pécuchet, son roman inachevé),
  • Des notes ou carnets qui enreigistrent des souvenirs, des impressions, des enquêtes faites sur le terrain ("choses vues"), comme ce fut le cas pour Zola se rend dans dans les mines du Nord où il se documente et prend des notes en vue de Germinal.

L'écrivain peut alors agencer les composantes de son oeuvre à venir, sous diverses formes :

  • Fiches d'identité des personnages, plans et scénarios de plus en plus détaillés, idées de titres,
  • Le "cahier des charges" par lequel l'écrivain, dans certains cas, se fixe un certain nombre de contraintes formelles à respecter (Georges Perec, "cahier des charges" de La vie mode d'emploi, 1978).

La création d'une oeuvre est donc un processus méthodique !

Saviez-vous que chaque écrivain et/ou auteur a sa propre méthode d'écriture ? Ainsi, certains grands auteurs ont eu des méthodes pour le moins étranges dans leur processus de création littéraire. Vous voulez en savoir plus ? Voici quelques exemples :

  • Jack Kerouac, auteur de Sur la Route, a écrit l'ensemble de l'ouvrage sur un seul et unique parchemin,
  • Truman Capote était plutôt superstitieux, refusant d'écrire dans des chambres d'hôtel portant le numéro 13,
  • Virginia Wolf est réputée pour avoir écrit ses oeuvres debout, et non assise,
  • Victor Hugo aurait écrit ses plus grands ouvrages sans le moindre habit sur lui...

Et vous, quelle serait votre méthode privilégiée de rédaction ? Tiens, en parlant justement de rédaction, voici nos astuces pour développer vos compétences en la matière.

Trouvez votre cour de francais ici.

Savoir rédiger en français

Comment écrire un ouvrage ? Suivez nos astuces pour écrire votre propre chef d'oeuvre...

Rédaction rime avec précision : il faut dire les mots justes, afin qu'ils procurent la bonne sensation au bon moment. Voici les étapes de rédaction à suivre pour votre oeuvre.

Le manuscrit

Le manuscrit montre le travail d'ériture en cours. Le "premier jet" de la rédaction appelle toujours des corrections, révélatrices des choix de l'écrivain : Flaubert opte pour la concision et multiplie les ratures, Proust, lui, colle sur ses cahiers des feuillets supplémentaires, "les paperoles".

Les manuscrits offrent donc des informations précieuses, mais un grand nombre d'entre eux ont disparu: on ne se souciait guère de les conserver avant le 19ème siècle. Après l'usage du tapuscrit (texte de l'auteur tapé à la machine), on en est venu de nos jours au traiteent de texte, qui fait aussi  disparaître les traces manuscrites de l'écriture.

D'un texte à l'autre

Grâce à la coexistence des différents états d'un texte sur le manuscrit, le lecteur observe parfois la transformation du projet en cours de rédaction (changements de titres, de noms, d'actions, de formes...).

Le moindre changement ou déplacement de mot est lourd de conséquences, en particulier dans un texte poétique en ce qui concerne le sens, le rythme, l'effet recherché.

De nombreuses pages sont finalement écartées par les auteurs. On les retrouve publées dans certaines éditions sous la forme de variantes.

Le rythme de la rédaction

Il se présente de grandes variations d'un auteur à l'autre, et d'une oeuvre à l'autre. Tout dépend du genre littéraire choisi, du projet poursuivi, des conditions matérielles dans lesquelles se retrouve l'écrivain et de sa manière de travailler: Stendhal a dicté La Chartreuse de Parme (1839) en cinquante-trois jours, alors que Flaubert a mis cinq ans à composer Madame Bovary (1857).

S'il est impossible de finir une oeuvre en une semaine, il ne faut pas non plus mettre 4 ans à la rédiger, sinon vous perdez l'essence de votre idée d'origine. C'est pour cette raison qu'il est important de pouvoir consacrer du temps précisément à cette activité, afin que votre création littéraire "en vaille le coup".

Une fois rédigée, que faire de votre oeuvre ? 

Passons maintenant à la publication en France

Quel est le but de l'écriture ? Quel que soit le format final, il est toujours satisfaisant de voir ses écrits publiés !

Avant de paraître en librairie, l'oeuvre peut connaître une phase de pré-édition : il arrive que des extraits paraissent dans une revue, ou que l'ensemble paraisse en feuilleton dans un journal; c'est fréquent au 19ème siècle. La réalisation d'un volume est une opération complexe : l'écrivain corrige, avant la publication, une première version imprimée, les épreuves. Certains, comme Balzac, profitent encore de cette étape pour remanier leur oeuvre.

Dans certains cas, pour écrire la préface, vous pouvez faire appel à un autre auteur, qui a généralement une compétence ou une connaissance du genre que vous avez choisi 

Après la première publication, le texte peut encore être modifié d'une édition à l'autre. Claudel retouche ses pièces après leur première mise en scène au théâtre, au point qu'on parle de première et de deuxième version.

Lorsqu'on choisit l'édition du livre aujourd'hui, il est important de connaître les choix effectués par l'éditeur: quel état a été retenu? Quels documents (notes, variantes...) donnent accès à la genèse du texte ?

Sachez qu'aujourd'hui, il est relativement facile de faire publier une création littéraire, que ce soit en format papier ou dématérialisé : beaucoup d'agents en ligne se chargent d'imprimer et de distribuer votre livre, tandis que vous pouvez le faire aussi, par vous-même !

Voici un petit récapitulatif pour l'ensemble du processus de création littéraire.

Avant la rédactionPendant la rédactionAprès la rédaction
Le travail préparatoire:

-notes, carnets

-fiches, plans

-ébauches, scénarios

Le manuscrit et les brouillons:

-corrections (ajouts, suppressions...)

-Report des corrections ("mise au net" du manuscrit)

L'édition du texte:

-correction des épreuves

-préédition dans la presse

-publication en volume

-réédition (modifications possibles)

Et vous, c'est pour quand votre prochaine oeuvre ?

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Hélène

Linguiste de formation initiale en anglais et espagnol, mes voyages et mes intérêts personnels m’ont incitée à découvrir l’Espagne mais aussi l’Amérique latine. Cette langue est si passionnante, si chantante ! No vamos a buscar tres pies al gato : aprendamos juntos !