A.

* Hypothèses de lecture par rapport à l'illustration :

Je pense que l'illustration représente une mère coiffant sa fille à la plage. La fillette à l'air affaiblie voire malade et la femme s'occupe d'elle par de gentilles attentions. Je pense que cette scène à un rapport avec un passage du livre et qu'il est peut être représenté ici.

* Hypothèses de lecture par rapport au titre :

Le sens du mot cœur dans ce titre signifie, pour moi, attachement, amour, etc. Et celui du mot simple veut dire facile et naturel.

Je pense donc que Un cœur simple signifie peut être que quelqu'un s'attache vite, facilement et naturellement à d'autres personnes.

B. Renseignements généraux :

* Titre : Un cœur simple

* Nom et prénom de l'auteur : Flaubert Gustave

* Traducteur : -

* Nom de la collection : Libretti

* Édition : Le livre de poche

* Date de la première parution : 24 avril 1877

C.

* Genre littéraire du livre : Nouvelle

* Narrateur : Externe

* Catégorie : Réaliste

D.

* Cadre de l'histoire :

   - Histoire (époque et lieu) :

L'histoire se passe en 1810 à Pont-l'Évêque en Normandie.

   - Les personnages principaux :

     o Félicité

     o Madame Aubain

     o Paul

     o Virginie

     o Victor

E. Jugement personnel argumenté :

      J'ai globalement été partagée à la lecture de ce livre pour différentes raisons :

      Le réalisme des descriptions m'a beaucoup plu et m'a bien fait imaginer le cadre (comme de la page 14 à 18 où le narrateur décrit toutes les pièces de la maison de Madame Aubain « Cette maison…prairies »), les scènes, les personnages (comme aux pages 18 et 19 où le narrateur décrit Félicité avec précision « En toutes saisons…automatiques »), ainsi que les sentiments de Félicité (peur, hallucination, tristesse). Ces descriptions m'ont vraiment donné l'impression « d'y être ».

       Cependant je pense qu'il n'y a pas assez eu d'actions dans ce livre et qu'il a été monotone. Le narrateur nous raconte linéairement la vie de Félicité (de son enfance en passant par tous ses malheurs jusqu'à sa mort) ce qui m'a, par moment, un peu ennuyée.

      Le personnage de Félicité demeure toute fois attachant par sa générosité et par sa vie simple au service des autres. J'ai même éprouvé un peu de compassion pour ses malheurs (mort de Victor, mort de Virginie, mort de Loulou, mort de Madame Aubain, etc.).

      J'ai aussi trouvé ce livre assez facile à lire grâce aux notes explicatives. Elles ont cependant été trop nombreuses à mon goût mais cela a été très utile pour expliquer l'ancien français et le vocabulaire ecclésiastique.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,67/ 5 pour 3 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide