Lors de plusieurs examens comme le Brevet des Collèges ou le Bac de Français, l'exercice du Sujet d'Invention propose aux élèves de se mettre à profit leurs talents littéraires et leurs connaissances de la langue de Molière en créant un texte de toute pièce.

Elle est proposée au choix avec la dissertation et le commentaire composé et se révèle bien souvent l'épreuve la moins exigeante sur le plan des connaissances : toutefois, il ne faut pas la sous-estimer, car ses consignes sont strictes et un hors-sujet est vite arrivé !

Superprof vous propose de vous accompagner dans la compréhension du sujet, la réflexion et la rédaction de votre texte afin de vous aider à mieux appréhender ce type d'exercice, tout en vous prodiguant nos conseils les plus utiles dans ce genre d'examen !

Principe et consignes du sujet d'invention

Quelles sont les consignes à suivre pour réussir l'exercice d'invention au brevet ? Rassurez-vous, on ne vous demandera pas d'écrire 18 pages... Recto ET Verso ! (source : Youtube)

Le but de l'exercice du Sujet d'Invention est d'inventer un texte sur la base de plusieurs consignes d'écriture précises et ainsi montrer au lecteur que vous possédez des connaissances et du talent concernant un genre donné.

L'épreuve peut vous amener à créer un texte de toute pièce en suivant quelques consignes ou à l'inverse à se renvoyer à l'un des textes du corpus proposé. Il faudra alors étudier le texte en question pour ensuite répondre convenablement aux consignes, qui sont généralement de continuer le texte, de le réfuter, d'argumenter en sa faveur ou d'écrire comme l'auteur.

Pour bien réussir votre Sujet d'Invention, il vous faudra maîtriser les notions de registre, genre du texte, type de texte, figure de style et d'argumentation !

Voici une liste de consignes qu'il va falloir suivre, peu importe votre sujet d'invention :

  • Respecter les contraintes exprimées par le sujet,
  • Utiliser un vocabulaire précis et adapté au type de texte à écrire,
  • Avoir une richesse des idées élevée et une qualité d'argumentation s'il s'agit d'un texte argumentatif,
  • Écrire un texte cohérent,
  • Éviter les fautes, soigner la syntaxe, écrire dans un style élégant.

Les consignes peuvent aussi considérer la transformation d'un texte déjà existant. Pour cela, il vous sera demandé soit de réaliser une transposition, soit une amplification. La transposition est un changement de genre littéraire, un changement de registre ou de point de vue du personnage principal.

L'amplification est l'insertion d'une description ou d'un dialogue dans un récit préexistant, la poursuite d'un texte ou le développement d'un passage annexe au texte. Cela s'applique notamment au genre narratif.

Il ne vous reste plus qu'à repérer précisément les contraintes qui vous sont imposées, qu'elles soient clairement exprimées ou que ces obligations soient implicites au type de texte ou de sujet proposé. Faites donc une liste claire pour ne rien oublier et référez vous-y souvent pendant votre temps de création littéraire !

Structure et questions à se poser

Comment construire un texte d'imagination à l'examen de français ? En réalité, si le thème est libre, il vous suffit de respecter les contraintes de la consigne et vous pourrez alors parler de ce que vous voulez !

Avant de transposer vos idées dans un texte construit, il faut réfléchir à comment il sera structuré. Introduction des personnages, du lieux, du contexte spatio-temporel : toutes ces questions doivent être abordées dans votre œuvre.

De plus, pensez bien à analyser précisément la situation d'énonciation : qui parle, à qui, quand, où, comment et pourquoi. Cela vous aidera à mieux introduire votre texte, à mieux le contextualiser et à savoir comment il va finir. La conclusion de votre texte est aussi importante que son contenu.

Il est donc très important que vous sachiez où vous allez et tous les éléments qui composeront votre texte avant même de commencer à écrire :

"Un roman naît, d'une façon en quelque sorte nécessaire, avec tous ses chapitres" - Victor Hugo

Le sujet peut exprimer clairement le type de texte qui est attendu, mais il peut aussi vous donner le choix. Voici une liste non-exhaustive des types de textes qui seront attendus :

  • Un passage de roman (pure création  ou d'une œuvre existante),
  • Un article (polémique, critique, réponse, etc.),
  • Une lettre (lettre à un destinataire donné, lettre ouverte, lettre d'un émetteur connu),
  • Un monologue délibératif (personnage parle seul ou devant une assemblée),
  • Un dialogue (plusieurs personnages, dialogue théâtral),
  • Un récit argumentatif (fable, apologue, conte philosophique).

Il est important de se poser la question du genre de texte que vous allez devoir réaliser en fonction du sujet posé. Pour cela, vous pouvez vous référer à ce tableau synthétique :

Type de TexteConsigneGenre de Texte
Texte NarratifRaconter une histoire, un évènementNouvelle, Conte, Roman, Fable, BD, etc.
Texte DescriptifMontrer, décrire un personnage, évènement, lieu,...Passage de Roman, Conte, Guide Touristique, CV, Inventaire
Texte RhétoriqueCréer des émotions, faire un beau texteChanson, Poème
Texte Explicatif (Didactique)Renseigner le lecteur, faire comprendre un sujetManuel, Dictionnaire, Critique, Revue, Encyclopédie
Texte ArgumentatifDéfendre un point de vue, convaincre d'une opinionArticle, Discours Politique, Prospectus, Dossier
Texte Injonctif (Prescriptif)Guider le lecteur, donner des moyens d'actionRecette, Notice, Règlement, Loi
Texte de DialogueRapporter les propos de plusieurs personnagesPièce de Théâtre, Passage de Roman, Interview

La structure du texte peut être rédigée à l'avance sur votre brouillon et c'est notamment le cas pour les exercices argumentatifs. Vous pourrez alors le structurer d'une certaine manière, à l'image d'une dissertation : introduction, paragraphe 1 (arguments, exemples), paragraphe 2 (arguments, exemples), paragraphe 3 (arguments, exemples) et conclusion.

Lorsque vous avez le plan de votre invention, comparez le soigneusement avec la liste des contraintes qui vous sont imposées pour bien vérifier que vous êtes sur le bon chemin !

Le contenu et la rédaction

Découvrez tous nos conseils pour réussir votre épreuve d'invention ! "Un livre est le produit d’un autre moi que celui que nous manifestons dans nos habitudes, dans la société, dans nos vices" - Marcel Proust

Ce n'est pas un secret : pour trouver du contenu à votre texte et répondre aux consignes données, il va vous falloir des idées, mais aussi de la culture générale. S'inspirer des textes que l'on a lu, des sujets d'actualité ou des thèmes abordés en classe est souvent la clé du succès dans ce type d'exercice !

Créer un texte lors d'un sujet d'invention, c'est comme être un véritable auteur. Il est nécessaire de poser toutes ses idées sur le papier pour ne pas les oublier, quitte à faire le tri plus tard, d'où l'utilisation d'un brouillon qui servira autant à structurer votre texte qu'à collecter le résultat de votre brainstorm individuel.

Lors de la rédaction, veillez à soigner votre style, votre vocabulaire et bien évidemment votre orthographe. S'il est vrai que l'examinateur ne s'attend pas à lire du Baudelaire ou du Chateaubriand, il est tout de même important de soigner l'esthétique du texte. Si votre création respecte les consignes, qu'elle est soignée, sans faute et qu'en plus elle relève d'une originalité et d'une beauté peu commune, c'est le 20 assuré !

N'ayez pas peur de vous lancer dans une production littéraire originale, peu attendue ou exigeante, du moment que vous possédez les compétences pour le faire (mais surtout l'envie) et que vous respectez les consignes :

"Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran" - J. K. Rowling, Harry Potter et l'Ordre du Phénix

Enfin, lorsque vous avez posé toutes vos idées sur votre brouillon et que vous vous sentez prêt, il est temps de rédiger. Pensez bien à vérifier que vous avez fait le bon nombre de lignes, le bon nombre de paragraphes et que la mise en page respecte la forme attendue.

Conseils de dernière minute et exemples

Comment réussir le sujet d'invention à l'examen du brevet des collèges ? Il est temps de faire sortir l'auteur qui est en vous et de proposer à votre examinateur votre plus belle création ! (source : RTE.ie)

Le premier conseils que l'on peut vous donner avant même d'entrer dans la salle de l'épreuve de français est de vous construire une sensibilité littéraire. On se doute bien que vous n'avez pas le temps (pas l'envie) de lire tout Voltaire à 14 ans ; Cependant, il est important d'avoir lu des livres pour savoir ce qui différencie un prospectus d'un chef d'œuvre.

Lire et écrire soi-même régulièrement est la condition sine qua none pour briller dans ce genre d'épreuve, de se forger un style propre et d'ainsi améliorer la qualité de vos textes. Veillez tout de même à ne pas en faire trop pour que l'examinateur ne qualifie pas votre travail d'excès de zèle.

Il vous faudra aussi mobiliser une certaine culture littéraire, ce que les cours de français peuvent vous donner. Faire des références bienvenues à d'autres auteurs ou artistes est toujours un bonus !

Voici la liste des choses qu'il faudra à tout prix éviter pendant cette épreuve :

  • Penser que l'exercice est celui de la création libre et sans contrainte, il y a des consignes précises à respecter,
  • Sous-estimer la difficulté de l'exercice (l'épreuve implique la compréhension, la lecture, l'interprétation et la construction littéraire),
  • Foncer dans l'écriture du texte : il vaut mieux lire plusieurs fois le sujet et repérer les mots-clés,
  • Faire un hors-sujet, ce qui est le cauchemar de ce type d'exercice, facilement évitable en suivant bien les consignes (nous conseillons de relire le sujet plusieurs fois ou même de le reformuler pour plus de précision),
  • Ne pas soigner le style, le vocabulaire et les idées (faites comme si le texte devait se vendre).

Enfin, voici deux exemples de sujets d'invention et comment ils peuvent être traités.

Sujet 1

"La grand-mère trouve un emploi pour Jacques qui n'a pourtant pas envie de travailler pendant les vacances d'été. Racontez ce qui va alors se passer. Votre texte comportera vingt lignes au minimum"

Ne vous lancez pas dans un sujet d'imagination sans construire votre histoire. Tous les romanciers font des plans avant d'écrire leur roman.

Il faut commencer par analyser le sujet  et en particulier ses différentes propositions :

  1. La grand-mère de Jacques lui trouve un emploi,
  2. Mais Jacques n'a pas envie de travailler pendant les vacances d'été,
  3. Je dois raconter ce qui va se passer.

Demandons-nous :

  • Comment cette grand-mère a trouvé du travail à Jacques : par les annonces lues par la crémière, en mentant à l'employeur et en promettant que Jacques voulait faire carrière dans cette entreprise ou  bien autre possibilité : c'est la crémière qui le lui a directement proposé.
  • Quel type de travail : étiqueter des boîtes de conserves dans une usine en se levant aux aurores (è mécontentement de Jacques) ou bien vendre les produits de la crémière (è Jacques découvre des spécialités culinaires qu'il ignorait)
  • La réaction de Jacques : comment réagit-il alors qu'il n'a pas cherché à avoir ce travail ? Cherche-t-il tous les moyens possibles pour se faire renvoyer et lesquels ? ou au contraire est-il content finalement de découvrir autre chose que l'école et d'être au contact de toutes les jeunes filles venant accompagner leur mère en courses ?

Vous pouvez ensuite passer à la rédaction en suivant le plan suggéré :

  • Un premier paragraphe racontant comment la grand-mère a annoncé à Jacques qu'elle lui avait trouvé du travail et comment,
  • Un second paragraphe consacré aux débuts de Jacques dans ce nouveau travail,
  • Un troisième décrivant la réaction de Jacques.

N'oubliez pas de vous inscrire dans le contexte qui vous a été donné : ici il s'agit d'un texte narratif dont le narrateur occupe une position externe. L'histoire se déroule en Algérie française (donc avant 1962).

Utilisez les temps du récit au passé (imparfait/ passé simple).

Respectez la longueur : vingtaine de lignes.

Sujet 2

"A l’occasion d’une commémoration, vous prononcez un discours élogieux à propos d’un écrivain dont vous admirez l'œuvre. Ce discours pourra réutiliser les procédés, à vos yeux les plus efficaces, mis en œuvre par les auteurs du corpus"

On remarque que le sujet ne comporte pas de consigne particulière au niveau du nombre de lignes, ce qui est toujours un avantage. Dans le corpus cité, les auteurs sont Victor Hugo, Émile Zola, Paul Éluard et Anatole France. Toutefois, le sujet n'impose en rien de choisir l'un de ces auteurs comme centre du sujet : il invite à reprendre leurs méthodes d'écriture.

Pour ce sujet, vous serez évalué sur plusieurs points spécifiques :

  • Choisir un auteur,
  • Trouver un point d'accroche,
  • Utiliser des figures de style repérées dans les textes du corpus,
  • Utiliser de solides arguments,
  • Structurer son discours.

Qui plus est, si votre éloge s'inspire de l'auteur sur lequel vous écrivez, c'est tant mieux ! Vous pouvez très bien être original et choisir un auteur peu attendu par l'examinateur comme une Agatha Christie ou un J. R. R. Tolkien si vous êtes fan de la Terre du Milieu. Toutefois, si vous n'avez pas d'idée, prenez un auteur du corpus par sécurité.

Pour la forme de votre discours, imaginez-vous à une commémoration en l'honneur de cet auteur ou même à son enterrement, prenez le rôle d'un haut personnage comme le président et commencez à présenter, l'auteur et son œuvre. Trouvez une phrase d'accroche élégante pour débuter votre éloge et c'est parti !

Si vous prenez Victor Hugo par exemple, vous pourrez débuter votre discours de cette manière :

Victor Hugo est victime de son propre succès. Écrivain célèbre, il n'a même plus besoin d'être lu, et on oublie les leçons qu'il a prodiguées ! Or, c'est bien pour ces leçons qu'il a été aussi encensé. C'est pourquoi il n'est pas inutile, aujourd'hui, dans le contexte difficile qui est le nôtre de revenir sur ce génie de la littérature française, sans doute de la littérature universelle.

La forme et les arguments que vous choisissez ne dépendent que de vous et vous pouvez laisser libre court à votre imagination, votre éloquence et votre rhétorique du moment que vous respectez les consignes !

Vous pouvez structurer ce texte de cette façon :

  • Donner la place de son œuvre aujourd'hui, sa réception dans notre société,
  • Faire la biographie de l'auteur,
  • Présenter ses plus grands ouvrages,
  • Terminer en montrant son influence sur la société.

Ce texte vous est totalement personnel et dépend bien évidemment de l'auteur choisi. Il est plus simple de choisir un auteur que vous connaissez bien (œuvre et vie) et il est bien souvent plus simple de se répandre sur un auteur décédé depuis longtemps (type Molière ou Voltaire). C'est à vous de jouer !

Vous savez désormais tout ce qu'il y a à savoir sur l'exercice du Sujet d'Invention ! Si vous avez envie d'en savoir plus sur les exercices littéraires, Superprof vous propose de consulter les autres articles sur le sujet. Si vous recherchez à vous améliorer concrètement, vous pouvez même prendre des cours avec un professeur particulier de français !

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide