L’étymologie(étude de l’origine des mots)

du mot « autobiographique » permet de définir ce
genre littéraire :

Auto                 -bio-                graphie

De sois même       la vie             écriture

Les caractéristiques du récit autobiograpique.

a)Auteurs, narrateur,
personnage.

Dans un récit autobiographique, l’auteur, le
narrateur, et le personnage sont une seul et même personne.

AuteursOeuvres
M.YourcenarMémoire
M.PagnolLa gloire de mon père

Les événements relatés se sont
réellement passés et les personnes ont réellement existées.

Mais le point de vue adapté est
toujours interne dont subjectif(contraire de objectif, pas neutre).

C’est celui de l’auteur qui raconte
ses propres souvenirs.

B)Un « pacte » de sincérité.

Souvent de nombreuses années
séparent l’auteur de l’adolescent ou de l’enfant qu’il a été. Les souvenirs ont
pu s’estomper ou se déformer. Pourtant, l’auteur d’une autobiographie se donne
le but d’être le plus convaincant possible :c’est ce que l’on appelle le
pacte autobiographique.

AuteurOeuvre
J.J Rousseau« L’incident du
peigne » Confessions.

 c) Une progression chronologique.

Le plus souvent le récit débute à la naissance à la
naissance ou dans l’enfance et se termine à l’époque où l’auteur écrit.

Cependant, l’auteur sélectionne ses
souvenirs :des ellipses narratives peuvent supprimer des moments entiers
de la vie de l’auteur.

AuteurOeuvre
Cavanna« les ritals »

d) l’énonciation dans le texten autobiographique.

Le texte autobiographique peut contenir des énoncés ancrés
et coupés de la situation d’énonciation.

Le narrateur devenu adulte raconte
ses propres souvenirs à la première personne du singulier.

- « je » peut renvoyer au
personnage évoqué dans le souvenir :

Exemple : »j’étais dans
la chambre contiguë » Rousseau.

-« je » peur renvoyer
au narrateur devenu adulte :

Exemple : « Je
le dis qu’on s’imagine », Rousseau  « Je déclare ».

On
utilise parfois le présent appelés le présent de narration(c’est l’équivalent
d’un passé)

Auteuroeuvre
Rousseau« je nie avoir casé le
peigne » Rousseau

Parallèlement,
le narrateur commente et livre ses réflexions d’adulte en utilisant le présent
d’énonciation et le passé composé : temps ancrés.

AuteurOeuvre
M.Yourcenar« L’être que j’appelle
moi ».

Le
va-et-vient entre les deux systèmes (temps ancrés dans la situation
d’énonciation et temps coupé de la situation d’énonciation) est une des
caractéristiques du récit autobiographique.

Les raisons d’écrire une autobiographie.

a)Un regard sur soi-même.

Ecrire
permet de regarder l’ensemble de sa vie et donc…

-De
chercher à se justifier :Rousseau

-De
chercher à mieux se comprendre et mieux se connaître :J.P Sartre, Cavanna.

-Ressusciter
des moments heureux ou nostalgiques :J.P Sartre, Cavanna..

-S’en
débarrasser :G-Perec.

b)Un témoignage pour autrui.

L’auteur estime que son témoignage est important à
transmettre, car il peut être instructif pour d’autres hommes :

-Récits documentaires :la seconde guerre mondiale.

Les thèmes abordés.

Les écrits autobiographiques n’abordent pas tous les mêmes
thèmes mais certains thèmes se retrouves fréquemment :

-Le jeunesse

-la généalogie

-le portrait des parents

-le souvenir scolaire

-le souvenir des lectures

-les premières rencontres

-les échecs et les réussites

-la naissance de la vocation littéraire, la vocation
d’écrivain…etc…

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,36/5 - 11 vote(s)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !