Le buffet

C'est un large buffet sculpté, le chêne sombre,

Trés vieux; a pris cet air si bon des vieilles gens;

Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre

Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants;

 

Tout plein, c'est un fouillis de vielles vieilleries,

De linges odorantes et jaunes, de chiffons

De femmes ou d'enfants, de dentelles flétries,

De fichus de grand-mère où sont peints de griffons;

 

-C'est là qu'on trouverait les médaillons, les mèches

De cheveux blancs ou blonds, les portraits, les fleurs sèches

Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits.

 

-ô buffet du vieux temps, tu sais bien des histoires,

Et tu voudrais conter tes histoires, et tu bruis

Quand s'ouvrent lentement tes grandes portes noires.

ARTHUR RAIMBAUD (1854-1891), Poésies 1870

Questions (15 points)

I Le buffet (4.5 points)

1- A quel genre litéraire ce texte appartient-il ?0.5pt                                                                                   Justifiez à l'aide de 3 critères.0.5pt

2-Quelles sont les caractéristiques visuelles du buffet dans les  deux premiers vers ?1pt

3-Quel adjectif est répété dans le premier quatrain (vers 1 à 4 ) ? Ce mot a-t-il une valeur négative? Justifiez votre réponse.1pt

4- Expliquez le sens de l'adjectif " engageants" vers 4, en prenant en compte l'ensemble des sensations présentés dans le texte. Vous les nommerez et illustrerez d'exemples pris dans le texte. 1.5pt

Un contenu évocateur

1- Donnez un titre qui évoque avec précision le contenu du buffet dans le second quatrain( vers 5 à 8) 0.5pt

2-a-Dans un second quatrain, relevez trois expansions du nom de nature grammaticale différentes en précisant bien pour chacune quel nom elle complète. 1.5pt

b- Quel effet l'accumulation des ces expansions produit-elle? 0.5pt

3-"c'est un fouillis..."(vers 5). Justifiez le choix de ce terme en vous appuyant sur le vocabulaire, la construction de la phrase, les figures de style (vers 1 à 11). 1.5pt

4-Quels sont les points communs entreles "vieilles vieilleries" et les objets cités dans le premiet tercet ( vers 9 à 11)? Vous dévelloperez votre réponse. 2pts

La présence du poète

1- Dans quel tercet la précense du poète se manifeste-t-elle? Justifiez votre réponse. 1pt

2-Dans le second tercet(vers 12 à 14):

a-Quel pouvoir l'auteur attribue -t-il au buffet? 0.5pt

b-Identifiez la forme verbale"voudrais" vers 13 et commentez-là ^par rapport aux formes verbales au présent de l'indicatif dans les vers 12 à 14.  1pt

3-Dans ce poème, Arthur Raimbaud s'est-il limité à la simple description d'un vieil objet? Justifiez en vous appuyant sur vos propres réponses précédentes. 2pt

Réécriture

Réécrivez les trois derniers vers du poème en commençant par: ô buffets...

Vous ferez toutes les transformations nécessaires.

Dictée

Le port

Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleurdu ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires (...) servent à entretenir dans l'âme le goût du rythme et de la beauté. Et puis surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n'a plus ni curiosité ni ambiation, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s'enrichir.

Charles Baudelaire, le spleen de Paris

Rédaction

Voue retrouvez un objet qui vous a appartenu et auquel vous étiez attaché(e). Le lendemain, au cours d'un dialogue avec l'un de vos proches, vous décrivez l'objet et racontez les circonstances de sa découverte.

Les interrogations de votre interlocuteur vous amènent alors à évoquer un souvenir précis se rattachant à cet objet puis à défendre l'intérêt que vous lui portez.

Corrigé

Le buffet

1- Ce texte appartient au genre poétique. Laz disposition en strophes, les rimes et les vers de douze syllabes (alexandrins) le confirment. Cette forme poétique composée de deux quatrains et de deux tercets s'appelle un "sonnet".

2-Le buffet est "large", "sculpté" et il a été fabriqué avec du bois de "chêne" devenu "trés vieux".

3-L'adjectif qualificatif "vieux" est répété dans le premier quatrain. Ce mot est plutôt positif car la première fois il est associé à l'adjectif " bon" et la seconde au "vin" qui se bonifie avec l'âge.

4- "engageants" signifie içi "qui attire". Cet adjectif renvoit aux sensations olfactives, avec "linge odorants" (v.6) et "parfums de fruits"(v.11), et visuelles, avec "dentelles flétries" (v.7), "des griffons" (v.8 et "les portraits (v.10)

Un contenu évocateur

1- Le deuxième quatrain pourrait s'intituler "La friperie".

2-a "de vieilles vieilleries" (v.5) est un groupe nominal prépositionnel qui comlète le nom "fouillis"; "odorants" (v.6) est un adjectif qualificatif qui caractérise "linges"; enfin, la proposition subordonnée relative "où sont peints des griffons"(v.8) complète "De fichus de grand-mère"

b Cette accumulation souligne l'idée que le buffet est rempli de vieux souvenirs.

3-L'énumération de tissus disparates ("linges, "dentelle"...) et de souvenirs divers ( "médaillons","fleurs sèches"...), la comparaison "come un flot de vin" et l'anaphore de la préposition "de" dans les vers 6,7et 8 soulignent l'impression de fouillis, de quantité et de désordre à l'intérieur du buffet au point que cela semble déborder.

4-Ces objets sont vieux: certains d'entre eux sont caractérisés par les adjectifs "blancs " et "sèches" (v.10).Mais ce sont aussi des "vieilleries" parce que garder des mèches de cheveux, des fleurs séchée par exemple est une pratique démodée, d'un autre temps.

La présence du poète

1- La présence du poète se manifeste dans le second tercet. L'emploi de l'interjection "ô" et du pronom personnnel "tu" laisse sous-entendre un "je", à savoir le poète qui s'adresse au buffet.

2-a D'aprés le poète, le buffet détient de nombreuses histoires, des secrets.

b "voudrais" est au conditionnel  présent de l'indicatif. Ce temps exprime un souhait qui ne pêut se réaliser, le buffet étant un objet et non une personne. Le présent de l'indicatif exprime au contraire des actions qui se réalisent.

3-Le poète a fait bien plus que décrire un vieil objet. Il a voulu montrer son âme parce qu'il est rempli de souvenirs précieux qui tous ont une histoire. La personnification en fin de sonnet va dans ce sens. Le poète s'adresse au buffet et lui attribue volonté et mouvement autonomes avec "tu voudrais" et "tu bruis".

Réécriture

-ô buffets du vieux temps, vous savez bien des histoires,

-Et vous voudriez conter vos contes, et vous bruissez

Quand s'ouvrent lentement vos grandes portes noires.

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 2,33/5 - 3 vote(s)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !