Pour écrire un dialogue en anglais, il faudra utiliser les mêmes ressorts qu'en français. Mais quelques règles diffèrent, notamment en termes de ponctuation.

Connaître plusieurs verbes introducteurs et différents registres de langues vous permettra d'écrire un dialogue plus vivant et intéressant.

Identifiez les intervenants

Comment réussir son bac en langue anglaise ? Identifiez les personnages avant de commencer à écrire !

La rédaction d'un dialogue en anglais vous sera souvent demandée en regard d'un texte pour évaluer à la fois votre compréhension écrite mais également vos capacités d'écriture et de vocabulaire en anglais.

La première étape consiste donc à comprendre la situation d'énonciation. Commencez par identifier clairement les personnages à mettre en scène :

  • Combien sont-ils ?
  • Qui sont-ils ? Quelles sont leurs caractéristiques ? (Homme, femme, âge, profession...),
  • Quelles sont leurs relations ?
  • Apparaissent-ils tous dans le texte ou faut-il inventer certains d'entre eux ?

Les personnages sont en interaction : chacun s'exprime et réagit aux propos de l'autre. Evitez de faire deux monologues juxtaposés.

La deuxième étape est de se demander quel est l'enjeu de cette conversation ? Autrement dit : de quoi parlent les personnages ? Y a-t-il un mystère à résoudre ? Un problème entre eux ?

Rassurez-vous, la thématique est souvent donnée dans la consigne et si ce n'est pas le cas, il suffit de se servir du texte pour trouver un sujet à traiter entre les deux personnages.

Un dialogue n'est pas là pour faire joli, il doit avoir du sens et faire avancer l'histoire. L'enjeu sous-jacent est souvent un rapprochement ou un conflit à régler entre les interlocuteurs.

Identifiez le niveau de langue

Après avoir identifié les intervenants, la prochaine étape est de connaître le registre de langue à adopter. Là encore, servez-vous du texte comme appui pour identifier le contexte, l'époque et le milieu social des personnages.

Est-ce une situation formelle ou familière ?

Si le dialogue intervient entre un roi et son conseiller, la situation est formelle et le niveau de langue sera soutenu. En revanche, si le dialogue a lieu entre un frère et une soeur issus d'un quartier pauvre, la situation est alors familière et le langage le sera aussi.

Attention, le niveau de langue peut varier selon le personnage. L'un des personnages peut avoir un niveau de langue soutenu de par son statut alors qu'un autre peut parler familièrement ou vulgairement.

Même s'il s'agit de fiction, un dialogue doit maintenir l'illusion du réel. Votre dialogue doit être plausible et les répliques sont importantes. Un enfant ne parle pas comme un adulte, un policier aura un registre de langue différent de celui d'un prof de linguistique tout comme un adolescent ne parlera pas comme une personne âgée attachée aux traditions.

Le dialogue est le moment où chaque personnage peut exprimer clairement d'où il vient. On ne vous en tiendra pas rigueur si l'un des personnages est grossier parce qu'il n'est pas éduqué.

Rédigez une phrase d'introduction

Comment améliorer son expression écrite en anglais ? Une conversation entre deux personnages doit avoir lieu selon un contexte.

Ne commencez pas votre dialogue sans avoir donné des précisions sur la scène, le contexte et les participants. Votre lecteur a besoin de savoir où il en est dans le texte.

Ex : Betty and John are in love but they had an argument last night. John is now trying to convince Betty to get back together.

Soignez la présentation : les règles de ponctuation

Les conventions d'écriture d'un dialogue en français ne sont pas les mêmes qu'en anglais.

Pour écrire un dialogue en anglais et éviter un écueil, quelques règles sont à connaître.

  • Les guillemets ne sont pas les mêmes. En français, on utilise les guillemets à chevrons « ... » alors que les anglophones utilisent les guillemets simples '…' ou doubles ''…'',
  • Il faut changer de ligne à chaque changement d'interlocuteur comme en français, même si la réplique est courte,
  • En revanche, il n'y a pas de tirets à chaque changement de locuteur mais des guillemets :
    • "I wish I could see you" James said.
    • "Why don't you come then ?" Kate answered.

Les verbes introducteurs ou speech tags

Comment progresser et devenir anglophone ? Lisez en langue anglaise pour enrichir votre vocabulaire !

Pour aider le lecteur à suivre le dialogue et à identifier qui parle, il est conseillé d'utiliser des verbes introducteurs aussi appelés speech tags.

Les plus courants sont say et tell qui signifient tous les deux dire. Cependant say s'utilise seul alors que tell s'utilise obligatoirement pour s'adresser à quelqu'un :

  • "I'm really busy", she said,
  • "I'm really busy", she told Franck.

Si vous utilisez un nom de personnage, il est possible d'inverser le verbe et le sujet. Vous pouvez alors dire Harry said ou said Harry. Si vous utilisez un pronom personnel, il faut obligatoirement garder l'ordre sujet/verbe.

On parle de verbe introducteur mais il apparaît à la fin de la réplique après les guillemets si la réplique est courte. Pour faciliter la lecture, si la réplique est longue, il est possible d'insérer le speech tag en cours de réplique. Dans ce cas, il faut exprimer la première idée entre guillemets, les fermer, insérer le speech tag, réouvrir les guillemets et reprendre le cours de la réplique sans majuscule.

Ex : "I can’t believe she lost her keys," said John, "she never losts anything, but she's really tired lately."

Faut-il varier les verbes introducteurs ?

Vous pouvez apprendre à varier les verbes introducteurs de dialogue :

Dans quel cas utiliser le verbe ?Exemples de verbes introducteurs
AffirmationSay, tell, agree, admit, add, announce, declare, explain, insist, offer, remind...
ConseilAdvise, forbid, order, should, warn...
QuestionAsk, inquire, wonder, want to know...
RéponseAnswer, reply, explain...

Cependant, ne mettez pas trop de verbes dans un dialogue au risque de nuire à la qualité. L'important se situe sur ce que disent les personnages et l'attention du lecteur doit rester sur ce dialogue.

Enfin, généralement dans un dialogue tous ces verbes sont écrits au prétérit, le temps du récit.

Étoffez les speech tags grâce aux adverbes

Pour rendre les speech tags plus utiles, vous pouvez donner des indications sur le ton employé par le personnage ou sa personnalité à l'aide d'adverbes :

  • Adverbes positifs : politely, kindly, quietly, shyly, nicely, curiously, frankly, honestly, sincerely...
  • Adverbes négatifs : angrily, drily, nervously, loudly, rudely, suspiciously, scornfully, badly...

Donnez des indications sur les actions et réactions des personnages

Toujours dans l'optique de rendre votre dialogue vivant et éviter l'effet ping pong verbal ennuyeux, n'hésitez pas à entrecouper les phrases en indiquant ce que font les personnages.

  • Est-ce qu'ils marchent ?
  • Est-ce qu'ils bougent sur place ?
  • Est-ce qu'ils jouent avec leurs cheveux ou leur bijou en signe de nervosité ?
  • Où se trouve leur regard ?

Ex : "Come in !" John said.
"No, I'd rather not.", Betty replied nervously. She started to turn around.
"Oh please, stay a while !" he asked. "Be nice..."
"Don't tell me what I must do ! Leave me alone !", she shouted furiously, slaming the door shut.

Utilisez le langage oral

Comment rendre un dialogue anglais vivant ? Un policier aura un niveau de langue différent d'un adolescent qu'il interpelle.

Même si vos dialogues doivent être plausibles, il n'est pas nécessaire et il serait même ennuyeux de retranscrire une véritable conversation. Conservez uniquement les moments les plus intéressants et laissez tomber les "hello, how I are you ?", "I'm fine, what about you ?", etc.

Gardez uniquement les propos qui font avancer le dialogue et évitez les bavardages inutiles. Chaque réplique doit faire avancer l'intrigue et la relation entre les personnages.

Les formes contractées courantes ou même familières

A l'oral, les formes contractées sont les plus souvent utilisées :

  • Cannot devient can't,
  • I am devient I'm,
  • There is devient there's,
  • We will devient we'll,
  • Let us devient let's.

Si le registre de langue est familier, vous pouvez même utiliser des contractions plus familières :

  • I am not devient I ain't,
  • Going to devient gonna,
  • Want to devient wanna,
  • Got to devient gotta,
  • Give me devient gimme.

Les gap fillers

Lorsque vous parlez en français, il y a de fortes chances pour que vous ayez des tics de langage comme "du coup", "tu vois", "tu sais", "euh"...

En anglais, ils existent aussi et les utiliser rendra votre dialogue plus réaliste :

  • Well, you know...
  • You see...
  • I mean...
  • You know what I mean,
  • Actually...

A vous de jouer ! Analysez le sujet et écrivez la suite du dialogue :

The policeman with the glasses regarded Matt now with a look of forced patience.

“Son, you know why we're here.”

Analyse rapide :

  • Il y a trois intervenants : Matt, probablement un adolescent qui ne comprend pas ce qui se passe et deux agents de police venus l'interroger.
  • Niveau de langue : normal, avec une différence entre le vocabulaire employé par les policiers et celui employé par l'adolescent.
  • Enjeux : l'interrogatoire de Matt, qui semble être le narrateur. Nous ne savons pourquoi les policiers sont présents mais la dernière réplique de l'inspecteur laisse sous-entendre que Matt sait très bien ce qu'il a fait. La première étape du dialogue va être d'imaginer pourquoi les policiers sont ici. L'enjeu sous-jacent va être le rapport de force entre les deux parties, rapport inégal du fait de l'autorité des policiers mais aussi du fait qu'ils soient adultes et deux contre un.
  • Vous pouvez trouver une proposition de dialogue sur le site Bac-l.net.

A vos dialogues ! 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,28/ 5 pour 25 votes)
Loading...

Alexia

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide