"Le plus grand jeu de l'esprit jamais inventé, plus vous l'apprenez, plus vous y prenez du plaisir" - Gary Kasparov

Jouer aux échecs est une activité qui mobilise complètement les facultés de réflexion et de tactique. En plus d'être un sport très populaire depuis plus d'un millénaire, les jeux d'échecs permettent de jouer des parties endiablées qui vous feront établir des tactiques sophistiquées à mesure que vous déplacez les pièces de jeu sur l'échiquier.

Cependant, il n'est pas possible de jouer aux échecs sans connaître les règles du jeu. Tout le monde connait la formule échec et mat, mais tout le monde ne peut pas se vanter de savoir le faire. Sans compter qu'il existe des coups spéciaux très utiles au cours d'une partie d'échec.

Superprof vous propose de découvrir à la fois la base des règles du jeu d'échecs, mais aussi et surtout les mouvements spéciaux que chaque joueur peut faire au jeu d'échec. Si vous souhaitez progresser aux échecs et apprendre des stratégies de jeu, il vous faudra apprendre les échecs et leurs coups spéciaux !

Les meilleurs professeurs d'Échecs disponibles
Antoine
5
5 (104 avis)
Antoine
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (193 avis)
Olivier
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mathieu
5
5 (65 avis)
Mathieu
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Florian
5
5 (85 avis)
Florian
37€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arthur
5
5 (72 avis)
Arthur
38€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alexis
5
5 (70 avis)
Alexis
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Amina
5
5 (12 avis)
Amina
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Samuel
5
5 (23 avis)
Samuel
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Antoine
5
5 (104 avis)
Antoine
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (193 avis)
Olivier
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mathieu
5
5 (65 avis)
Mathieu
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Florian
5
5 (85 avis)
Florian
37€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arthur
5
5 (72 avis)
Arthur
38€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alexis
5
5 (70 avis)
Alexis
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Amina
5
5 (12 avis)
Amina
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Samuel
5
5 (23 avis)
Samuel
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les règles de base des échecs

Avant de devenir champion du monde des échecs ou de battre Deep Blue, il va falloir commencer par apprendre les bases de ce jeu de guerre.

Deux personnes jouant aux échecs sur un canapé gris
Votre but principal est de faire plier votre adversaire. Vous avez les mêmes ressources sur l'échiquier, mais c'est dans vos cerveaux que le véritable rapport de force se fait !

Il faut bien comprendre qu'aux échecs, chaque pièce possède ses propres déplacements et donc ses propres capacités à capturer les pièces ou à mettre en échec le roi adverse.

Une fois le plateau mis en place (toujours une case noire à l'extrémité gauche de la rangée devant lui), placez les pièces sur l'échiquier de manière à ce que la première rangée soit composée de : la tour, le cavalier, le fou, la reine, le roi, le fou, le cavalier puis la tour. La seconde rangée est faite de 8 pions.

Votre objectif est de mettre en échec le roi adverse : c'est à dire qu'il faut déplacer vos pièces de manière à ce que le roi puisse être capturé lors de votre prochain tour. Il devra alors le déplacer ou le protéger. S'il ne le peut pas, c'est échec et mat et vous remportez la partie !

Une partie nulle peut également être déclarée si aucun joueur ne peut faire échec et mat. C'est notamment le cas lorsqu'il ne reste plus que les deux rois ou que l'adversaire n'a plus que son roi et qu'il ne peut plus bouger mais qu'il n'est pas en échec (cerné par les pièces).

Pendant toute la partie, votre objectif est de capturer les pièces de votre adversaire pour lui faire perdre des moyens de mettre votre roi en échec et libérer le plateau.

Les pièces ont toutes leurs règles spécifiques, voici un tableau qui résume leurs déplacements :

Nom de la pièceDéplacement(s) possible(s)Coup spécial
Le pionPeut se déplacer d'une seule case en avant et capturer en diagonale. Il peut avancer de deux cases lors de son premier mouvement.Un pion peut se déplacer en diagonale uniquement lors de la capture d'une pièce de l'adversaire.
La tourPeut avancer horizontalement et verticalement.
Le cavalierIl bouge en "L", c'est à dire de 2 cases en ligne droite, puis d'une case perpendiculairement.Il peut aussi sauter au dessus des pièces.
Le fouPeut capturer en diagonale sur la distance qu'il souhaite.
La reinePeut avancer à l'horizontale, à la verticale ou en diagonale.
Le roiNe peut avancer que d'une seule case, mais dans toutes les directions.Le roi n'est jamais capturé. un joueur perd la partie lorsque le roi est mis en échec et mat, ce qui entraînerait une capture inévitable au prochain tour de l'adversaire.

Vous avez les bases des règles des échecs, mais il existe des coups spéciaux qu'il est utile de maîtriser pour terrasser son adversaire !

Besoin de cours echecs video ?

La prise en passant : un mouvement du pion

S'il y a bien une pièce que l'on sous-cote souvent par erreur, c'est le pion. Il est présent dans les trois coups spéciaux des échecs, à la différence du cavalier, du fou et de la reine qui eux sont utilisés individuellement.

Quelles sont les règles spéciales aux échecs ?
Si votre adversaire connait déjà la prise en passant, il va hésiter plus d'une fois avant de sacrifier ainsi son pion !

Si sa notation en termes de valeur offensive relative est très basse, le pion est tout de même très utile pour bloquer les pièces adverses ou servir de sacrifice.

Les pions jouent ensemble le rôle d'ossature de votre jeu et vous indiquent plus ou moins où et comment attaquer tout au long de la partie.

Au cours de vos parties d'échecs, vous pourrez constater que le pion peut avancer de deux cases lors de son premier coup, alors qu'il est encore sur sa position initiale.

Cela n'est pas une obligation mais ce mouvement peut être très utile pour avancer rapidement vos pions sur le plateau de jeu et embêter vos adversaires.

La prise en passant concerne justement ce pion adverse qui vient de s'avancer de deux cases et qui est désormais placé sur une case noire ou une case blanche directement adjacente à l'un de vos propres pions. En somme, il faut que votre pion ait déjà parcouru 3 cases sur l'échiquier et qu'il soit à côté d'un pion de l'adversaire.

Selon les règles du jeu claires des échecs, il est impossible pour un pion de capturer une pièce adverse sur son côté... Mais dans ce cas précis, votre pion a le droit de prendre le pion adverse ! La raison ? Si le pion du camp adverse n'avait avancé que d'une seule case, vous auriez pu le prendre.

Votre pion a donc le droit de capturer le pion qui se trouve à côté de lui, mais il devra se placer sur la case derrière le pion adverse, c'est à dire la case sur laquelle le pion en question devait se trouver pour que la capture soit "normale"... C'est un peu complexe sur le papier, mais plus simple dans la pratique.

Regardez donc cette vidéo explicative sur la prise en passant qui illustrera au mieux ces principes du jeu :

La stratégie de type prise en passant peut donc être effectuée de la manière suivante :

  • Si votre pion est avancé de 3 cases sur l'échiquier,
  • Si le pion adverse s'est avancé de deux cases et est donc côte à côte avec votre pion,
  • Avancez votre pion en diagonale, juste derrière la pièce adverse,
  • Le pion ennemi est capturé.

Attention : vous ne pouvez effectuer une prise en passant qu'immédiatement après le déplacement d'un pion adverse de deux cases. Si vous attendez de le faire plus tard, vous ne pourrez plus effectuer la manœuvre. La prise en passant est une partie du jeu relativement oubliée des joueurs, mais très utile parfois !

La promotion des pions aux échecs

Quels sont les coups spéciaux du jeu de société le jeu d'échec ?
Le pion est une pièce qui peut paraître fragile, mais qui se révèle très utile lorsqu'elle est bien jouée ! (source : Apprendre les échecs)

Le pion est encore une fois à l'honneur avec le mouvement spécial de la promotion. Pour ce faire, il faut que ce pion ait traversé tout le plateau pour se rendre sur la dernière case de sa rangée, donc au beau milieu des pièces d'échecs de votre adversaire. Pour cela il faudra éviter les cavaliers, les fous ou la reine !

Une fois que votre pièce de jeu est arrivée à destination, vous pouvez effectuer une promotion. Cela signifie que votre pion peut se transformer en n'importe quelle autre pièce. En somme, vous pouvez transformer votre pion blanc en dame blanche, en tour-blanche ou en cavalier blanc !

Précision importante : bien que cela soit évident, vous ne pouvez pas promouvoir un pion en roi !

Vous pouvez choisir n'importe quelle pièce d'échec, même si celle-ci n'a pas été capturée par l'adversaire. Ainsi, vous pouvez très bien avoir plusieurs dames en place sur l'échiquier. De plus, vous pouvez réaliser la promotion avec plusieurs pions au cours d'une même partie.

La véritable difficulté pour réaliser une promotion de pion est que le pion est faible, qu'il avance très lentement et qu'il peut rapidement être bloqué dans sa trajectoire. Réaliser deux promotions en une seule partie relève donc de l'impossible.

Imaginez-vous avec une nouvelle reine, la pièce la plus importante du jeu de société. C'est possible avec la promotion. Bonne chance pour y arriver !

La stratégie du roque au cours de la partie d'échecs

Comment faire un roque ou une prise en passant au jeu d'échecs ?
La tour est toujours coincée au bord de l'échiquier. Pour libérer tout son potentiel, pensez au roque !

Le roque, qu'il s'agisse du petit roque ou du grand roque, est un coup spécial qui implique le roi et la tour et qui peut être perfectionné avec les pions. Il s'agit d'une manœuvre défensive qui vise à protéger le roi blanc ou le roi noir et qui utilise l'une de vos tours.

Pour roquer, il faut que l'espace entre le roi et la tour soit vide, autrement dit que le cavalier, le fou et possiblement la reine ne se trouvent pas entre ces deux pièces. Le petit roque est celui dans lequel le roi est séparé de la tour de seulement 2 cases et le grand roque est celui dans lequel le roi est séparé de 3 cases de la tour.

Pour réaliser un roque, il faut déplacer votre roi de deux cases (ou trois) à l'horizontale vers la tour, puis déplacer la tour dans sur la case de l'autre côté du roi. Ces deux déplacements peuvent être effectués en un seul coup : voilà tout l'intérêt de cette règle spéciale.

Au préalable, il ne faut pas que le roi ait bougé ou que la tour concernée ait bougé. De plus, le roque est interdit si vous êtes déjà en échec, si la case sur laquelle le roi doit arriver est en position d'échec ou si l'une des cases que le roi doit traverser est en échec. Regardez donc bien la position des pièces d'échec de votre adversaire.

L'intérêt principal du roque est de mettre son roi à l'abri derrière les pions et de débloquer la tour pour la faire entrer en action. Pour les débutants qui craignent d'exposer leur roi, cela fait partie des configurations à envisager. Les positions finales de vos pièces sont idéales pour se défendre, puis attaquer en cours d échecs !

Voici une vidéo explicative qui illustre ce coup spécial :

Les meilleurs professeurs d'Échecs disponibles
Antoine
5
5 (104 avis)
Antoine
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (193 avis)
Olivier
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mathieu
5
5 (65 avis)
Mathieu
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Florian
5
5 (85 avis)
Florian
37€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arthur
5
5 (72 avis)
Arthur
38€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alexis
5
5 (70 avis)
Alexis
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Amina
5
5 (12 avis)
Amina
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Samuel
5
5 (23 avis)
Samuel
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Antoine
5
5 (104 avis)
Antoine
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (193 avis)
Olivier
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Mathieu
5
5 (65 avis)
Mathieu
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Florian
5
5 (85 avis)
Florian
37€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arthur
5
5 (72 avis)
Arthur
38€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alexis
5
5 (70 avis)
Alexis
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Amina
5
5 (12 avis)
Amina
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Samuel
5
5 (23 avis)
Samuel
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

L'attaque de minorité pour affaiblir son adversaire

L'attaque de minorité consiste clairement à affaiblir son adversaire dès le début de la partie d'échecs.

Une série de pions noirs et blancs
Le but aux échecs reste simple : obtenir la victoire coûte que coûte !

Plus précisément, il s'agit d'une attaque de pions sur l'aile Dame qui aura pour effet immédiat de fragiliser la structure adverse par le camp qui se retrouve en minorité sur cette aile.

Cette attaque se rencontre généralement dans les variantes d’échange du gambit Dame.

Le but de cette attaque ciblée est d'isoler des pions ou de les laisser en retrait sur l'échiquier. Toutefois, il s'agit de rester prudent et de maximiser l'impact de vos coups tout en ne se servant que d'une minorité de pions pour en attaquer/isoler une majorité.

Souvent sacrifié, le premier pion joué va servir de levier pour pénétrer en force dans le camp adverse. Cette attaque peut s'avérer décisive lorsqu'elle est rondement menée.

Si votre adversaire souhaite riposter il devra alors observer une stratégie imaginative pour défaire les premières positions gagnées par vos pions.

Le Gambit de la Dame, une ouverture classique mais efficace

Le Gambit de la Dame est une ouverture très appréciée par les joueurs d'échecs, c'est une des plus utilisées à ce jour.

Une femme devant son échiquier
Le Jeu de la Dame a redonné un coup de fouet au jeu d'échecs ces dernières années. Crédit Photo : Paris Match

Tout d'abord un peu de vocabulaire.

Le Gambit est un mot tiré de l'italien Gambetto qui signifie croc-en-jambe, ou plus communément un croche-pied.

Ce coup, joué donc en début de partie consiste à sacrifier une pièce, souvent un pion, pour gagner un avantage stratégique en terme de position sur l'échiquier.

Il s'agit ici du sacrifice volontaire du pion de la reine. Un sacrifice du pion du roi s'appelle également un Gambit du Roi.

Ainsi, le joueur qui tente le gambit de la reine peut rapidement :

  • Prendre le contrôle du centre du plateau de jeu,
  • Gagner en avance de développement,
  • Fragiliser son adversaire dès le début de la partie.

Une fois le pion joué, deux possibilités se dessinent.

Soit l'adversaire prend le pion, on parle de gambit accepté, à l'inverse s'il ne prend pas le pion on parle alors de gambit refusé.

Voici une illustration du Gambit de la Dame :

Il existe aussi d'autres manœuvres pour détourner un gambit de la dame comme la défense slave ou le contre-gambit Aldin.

Ce mot, Gambit ne vous est pas étranger ? C'est normal !

Vous avez sûrement dû entendre parler de la série à succès de Netflix The Queen's Gambit (Le Jeu de la Dame en version française) sortie en 2020 et qui retrace le parcours d'une jeune femme prodige des échecs dans les Etats-Unis des années 50.

Le Mat du Lion, pour aider les débutants à comprendre les règles

Le mat du Lion est aussi communément appelé le mat du sot, mat du débutant ou encore mat de l'écolier.

Comme ces différentes appellations l'indiquent, cette manœuvre a un rôle principalement éducatif.

En effet, il s'agit de la plus courte partie d'échecs possible vu qu'elle ne comporte que deux coups !

Elle a pour but de démontrer l'importance des pions et de leurs déplacements dès le début de la partie. En ce sens, déplacer ses pions de façon arbitraire, non réfléchie, conduit irrémédiablement à l'échec en l'espace de seulement quelques minutes.

Deux coups suffisent alors aux Noirs pour gagner la partie si les Blancs déplacent les pions de manière aléatoire.

Avis aux novices, chaque coup compte dans une partie d'échecs !

Les percées de pions pour inverser la tendance

Tel un champ de bataille, votre échiquier devient le lieu de tous les affrontements. Et comme en temps de guerre, il suffit parfois d'une percée dans la défense adverse pour vous assurer la victoire.

Une personne qui joue son pion sur l'échiquier
Déplacer ses pions n'est pas à prendre à la légère, cela pourrait vous coûter la victoire !

Voici tout ce qu'il faut savoir sur la percée de pions, ses avantages mais aussi ses conséquences.

La percée de pion est tout bonnement un sacrifice de pions dans un moment critique de la partie où la tendance peut s'inverser très rapidement.

Elle a différents objectifs :

  • Percer au centre de l'échiquier,
  • Ouvrir une colonne pour menacer la dame adverse,
  • Affaiblir le roque adverse,
  • Porter un coup décisif en fin de partie.

Jouer un pion peut paraître anodin mais en réalité cela peut-être lourd de conséquences.

Avant de jouer un pion essayez d'analyser si ses conséquences sont positives pour vous, mais faites aussi de même à chaque coup joué par votre adversaire en analysant la tactique de jeu qu'il souhaite mettre en place.

Il vous sera ainsi plus facile de comprendre le jeu dans son ensemble et de parer à différentes éventualités.

Comprendre l'importance des pions sur l'échiquier

"Le pion est l'âme des échecs." - François-André Danican Philidor

Un pion seul sur son échiquier
Les pions permettent parfois de se sortir de situations inextricables.

Pour vous aider à mieux comprendre le coup de pion voici un résumé de ce que ce dernier peut vous permettre lors d'une partie d'échecs.

Attaquer une voire deux pièces

Un pion peut tout bonnement vous permettre d'attaquer frontalement une pièce adverse et détourner ainsi l'attention du joueur du reste du plateau de jeu.

Dans certains cas de figure, avancer un seul pion vous permet de menacer deux pièces maitresses simultanément, c'est que l'on appelle une fourchette.

Créer un levier de pion

Un pion peut attaquer un autre pion en avançant sur le plateau de jeu. Il se trouve alors lui aussi en position de prise, c'est ce que l'on appelle un levier de pions car les deux pions sont en prise mutuelle.

Certains leviers de pions permettent d'affaiblir lourdement la structure adverse et de gagner des positions vers le centre de l'échiquier.

Protéger un pion ou une pièce

Le pion sert aussi de rempart, de défenseur pour les autres pièces du plateau.

Ainsi, lors d'un levier de pion stratégique comme nous l'avons évoqué un peu plus haut, avancer un autre pion en parade permet de conserver sa position centrale coûte que coûte.

Le pion permet aussi de protéger toutes les autres pièces durant une partie et de laisser le temps aux stratégies de se dessiner coup après coup.

Ouvrir une diagonale et favoriser le développement des pièces

En tout début de partie, les déplacements de pions permettent d'ouvrir des lignes et de favoriser le déplacement des pièces.

Ainsi les pions occupent également le centre du plateau et créent des lignes de protection.

Ouvrir une diagonale permet aussi de développer l'activités de vos pièces et de favoriser des combinaisons fortes.

Attention, parfois avancer un pion un peu trop rapidement ouvre une diagonale à une pièce adverse !

Contrôler deux cases simultanément

Un pion qui avance va contrôler deux nouvelles cases et parfois empêcher le développement de certaines pièces ou combinaisons.

Cela permet aussi à préparer la poussée d'un autre pion.

A l'inverse, avancer un pion libère le contrôle des deux cases qu'il contrôlait précédemment.

Cependant, libérer une case peut permettre parfois à une pièce d'effectuer un déplacement avantageux et ainsi se protéger ou se placer pour une attaque future.

Vous constaterez que les conséquences d'un coup de pion sont diverses.

La seule chose que vous devez retenir impérativement est la suivante : jouer un pion n'est pas une action anodine, à chaque fois qu'un pion se déplace il entraîne des conséquences dans son sillage.

Un coup de pion est irréversible à l'inverse des coups de pièces !

Vous connaissez désormais tout ce qu'il faut savoir concernant les règles spéciales des échecs.

Pour apprendre à jouer aux échecs ou améliorer votre stratégie de jeu, vous pouvez consulter nos autres articles sur le sujet.

Vous pouvez également prendre des cours d échecs avec un professeur particulier sur le site de Superprof !

On dénombre aujourd'hui plus de 250 profs d'échecs en France sur notre plateforme, il y a fort à parier que vous trouverez facilement l'enseignant qui fera surgir le Magnus Carlsen qui sommeille en vous !

A vos plateaux de jeu !

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (3 note(s))
Loading...

Mathieu

Professeur dans le secondaire et le supérieur en histoire, français et anglais, je suis passionné par les mythes et la culture populaire. J'aime l'écriture, les jeux vidéo et les classiques de la littérature. La dalle angevine me donne soif de savoirs !