Enoncé
Sur quelles propriétés fondamentales repose le principe de la transgenèse? Rédigez en plusieurs lignes.
Quels types de problèmes pose cette possibilité nouvelle de modifier le phénotype? Présentez et dicutez quelques arguments.
 

Réponse de notre équipe pédagogique :
 

La transgenèse - ou transfert de gènes - est l’addition d’un gène étranger, appelé transgène, mais aussi dans d’autres cas le remplacement d’un gène par recombinaison homologue - et de le faire fonctionner dans un être vivant. L’organisme ou la cellule, qui reçoit alors l’ADN étranger, est susceptible de réagir en fonction de l’information génétique qui lui est transmise, par exemple en fabriquant une protéine non synthétisée naturellement. Comme toute manipulation génétique, la transgenèse nécessite la mise en oeuvre d’une succession d’outils et de techniques de biologie moléculaire complexes.

« Entre accroître les rendements et sécuriser les récoltes de cultures exposées à la sécheresse ou au froid, il fallait choisir », soulignait François Tardieu, directeur du laboratoire d’écophysiologie des plantes sous stress environnementaux à l’INRA, lors des récents entretiens d’Agropolis. En d’autres termes, pour résister à ce genre de stress, les plantes appliquent souvent les mêmes recettes : certaines réduisent la taille de leurs feuilles pour limiter la transpiration, d’autres l’ouverture de leurs stomates pour mieux conserver l’eau présente dans leur tissu. Et tout cela se fait au détriment de la production de la matière végétale et donc des rendements.

« Ces mécanismes sont tellement essentiels que les agronomes, même en faisant appel à la génétique, ont bien du mal à s’en affranchir », précise le chercheur, se référant à des essais menés dans son laboratoire. Toute intervention dans ce domaine a un coût dans la production de biomasse. La manipulation du génome des plantes pour favoriser de telles adaptations est d’autant plus délicate à réussir que les fonctions métaboliques essentielles des végétaux ne sont probablement pas pilotées par un seul gène mais par plusieurs en interaction, selon un mode de fonctionnement qui reste à découvrir.

La transgénèse réussira-t-elle tout de même à s’affranchir de ces lois physico-biologiques apparemment insurmontables ? C’est l’espoir caressé par certains scientifiques après l’exposé, effectué, fin mars, à la Conférence internationale sur la biotechnologie du riz, par Maurice Ku de l’Université américaine de l’Etat de Washington.

 

Besoin d'un professeur de SVT ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !