Biographie

Charles Alexis Clérel de Tocqueville est né a Paris en 1805 dans une famille aristocratique.Aprés des études de droit il fut nommé juge en 1827.En mission il parti aux Etats-Unis pour y étudier le systéme pénitencier américain de 1831 à1832.Il meurt le 16 avril 1859.

Les meilleurs professeurs de SES disponibles
1er cours offert !
Thibault
5
5 (36 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (46 avis)
Thomas
20€
/h
1er cours offert !
Isarn
4,9
4,9 (21 avis)
Isarn
35€
/h
1er cours offert !
Daphne
4,8
4,8 (8 avis)
Daphne
32€
/h
1er cours offert !
Stéphan
5
5 (194 avis)
Stéphan
25€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (16 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (7 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (36 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (46 avis)
Thomas
20€
/h
1er cours offert !
Isarn
4,9
4,9 (21 avis)
Isarn
35€
/h
1er cours offert !
Daphne
4,8
4,8 (8 avis)
Daphne
32€
/h
1er cours offert !
Stéphan
5
5 (194 avis)
Stéphan
25€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (16 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (7 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert>

Ses œuvres

De la démocratie en Amérique(1835);l'Ancien Régime et la Révolution(1856).

Place de Tocqueville dans l'histoire de la pensée

Alexis de Tocqueville puise sa réflexion dans les philosophes du XVIII siécle et en particulier dans l'oeuvre de Montesquieu.Sa réflexion est tout autant philosophique qu'historique,juridique ou méme économique.Tocqueville est un précurseur de la sociologie.

Les grandes lignes de la pensée de Tocqueville

Pour Tocqueville,la démocratie est une organisation sociale traversée par une exigence d'égalité:dans une démocratie ,tous les individus peuvent accéder à n'importe quelle position sociale.La société démocratique connaît donc une forte mobilité sociale.De ce fait il n'existe plus de classes sociales.Les inégalités réelles subsistent mais tendent à se réduire.Les individus motivés par la recherche du confort risquent de négliger leurs devoirs politiques ou de devenir conformistes.Le despotisme démocratique et la tyrannie de la majorité sont les deux principaux risques encourus par la société démocratique.Pour éviter ces dérives,Tocqueville souhaite l'existence d'associations servant d'intermédiaires entre les individus et l'Etat.

L'égalisation des conditions et la démocratie chez Tocqueville

La démocratie,pour Tocqueville,n'est pas un régime politique mais un système de relations sociales qui découle de l'égalité des conditions.L'égalité des conditions est un principequi stipule que tous les individus sont juridiquement égaux,qu'il n'existe plus de hiérarchie sociale rigide et donc que la position sociale d'un individu n'est plus assignée par sa naissance.Une société démocratique est donc une société égalitaire dans laquelle il n'existe plus de distinctions héréditaires entre les individus.La société démocratique se traduit par l'existence d'un gouvernement élu par les citoyens.Les mentalités, de la société démocratique sont caractérisées par un état d'esprit nouveau:les individus se pensent égaux, refusent les priviléges et sont réticents à accepter qu' un autre ait une situation supérieure à la leur.

Les conséquences sociales et économiques de l'égalisation des conditions

La première conséquence de l'égalisation des conditions est l'existence d'une forte mobilité sociale.La seconde conséquence de cette égalisation des conditions est une tendance,que l'on ne peut mesurer que sur le long terme,à une relative égalité réelle.On observe une réduction du nombre des trés riches et de celui des trés pauvres.Entre ces deux se développe une classe moyenne.

La tension entre la liberté et l'égalité

L'égalisation des conditions risque de déboucher sur une quête sans fin d'égalité.La passion pour l'égalité peut se faire au détriment de la liberté.Le sacrifice de la liberté à l'égalité peut prendre deux formes:le despotisme démocratique et la tyrannie de la majorité.

Les conditions de la démocratie

De son séjour en Amérique, il tire la certitude que l'on peut éviter ce sacrifice de la liberté à l'égalité.La réussite de la démocratie américaine tient,selon lui, à trois phénoménes:l'existence d'associations,des choix institutionnels pertinents,l'influence de la religion et des moeurs sur le comportement des Américains.

Besoin d'un professeur de SES ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,50/5 - 2 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !