John Maynard Keynes était un économiste Britannique du XX siecle (1883-1946). Il porte une théorie qui est orientée sur le sous emploi et la demande, ceci conduira même à la création d'un courrant de pensée le Keynésianisme. Dans son oeuvre Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie, il critique la vision Classique notamment celle de J-B Say.

Keynes s'oppose à la théorie des classiques, en effet pour eux le chômage est volontaire c'est à dire que les personnes dont la différence entre utilité et désutilité, ils choisissent donc les loisirs au travail, si le salaire en vigueur est trop bas. De même pour les classiques le chômage est frictionnel, c'est le temps qu'une personne retrouve un emploi. Tandis que pour Keynes le chômage est involontaire, car les personnes qui travaillent sont victimes de l'illusion monétaire, ce qui signifie qu'elle n'ajuste pas leur comportement en fonction du salaire réel mais en fonction du salaire nominal, elles ne tiennent pas compte de l'inflation. Pour Keynes le niveau de l'emploi est déterminé par la demande effective. Ainsile niveau de l'emploi dépend du niveau de la  production, qui dépend elle-même du niveau de la demande effective. Cette demande résulte de la demande de bien de consommation et la demande de bien de production. Enfin ces derniers dépendent respectivement de la propension à consommer et des revenus des ménages. Puis pour la demande de biens de production cela dépend de l'offre et la demande de bien de production cela dépend de l'offre et de la demande de monnaie donc des taux d'intérêts et de la perspective de monnaie donc du profit escompté par les entreprises. Cependant la demande peut être insuffisante pour assurer le plein-emploi car l'offre global peut égaler la demande globale et aisin crée une situation de déséquilibre de sous emploi. Ce qui créera du chômage, mais un chômage involontaire, dans la mesure où une personne est prête à travailler pour un salaire en vigueur; Ce chômage résulte également au fait que les entreprises n'ont pas anticipé la demande.

Ainsi Keynes propose trois solutions pour lutter contre le chômage. Encore une fois il s'oppose aux classiques, la première était par rapport à la loi de J-B Say "L'offre crée sa propre demande", ici c'est par rapport à la luttte contre le chômage car les classiques utilisaient des politiques de flexibilité des salaires. Keynes pense qu'en baissant les salaires, cela baisse également la demande donc la demande. Il propose donc trois solutions, une politique de grands travaux qui consiste à créer des emplois par l'Etat, puis une baisse des taux d'intérêts à long terme. Enfin il propose une réinstauration de la confiance entre lees ménages et les entreprises. Ceci ayant pour but de relancer l'investissement, ce qui va engendrer l'effet multiplicateur, qui correspond à une variation de l'investissment qui entraîne une variation des revenus plus ample. Pour accentuer cette demande l'Etat peut intervenir par des politiques monétaires en baissant les taux d'intérêts puis par des socialisations de l'investissements, entre les entreprises, enfin par des politiques de redistributions.

Le niveau de l'emploi selon Keynes dépend donc principalement de la demande

Besoin d'un professeur de SES ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,50/5 - 10 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !