La Première Guerre Mondiale est l'un des évènements du XXème siècle qui est le plus étudié au Collège comme au Lycée en France de par son ampleur monumentale et ses conséquences sur le monde entier. Il est l'un des conflits les plus meurtriers de l'histoire et s'est déroulé sur tous les continents du monde pendant ces 4 années de guerre.

On considère souvent simplement l'attentat de Sarajevo comme la cause directe de la Grande Guerre, mais il ne faut pas se leurrer : les causes profondes de ce conflit mondial remontent à bien plus longtemps et les raisons d'entrer en guerre sont multiples, allant bien au-delà de l'incident diplomatique grave entre deux États alliés.

Superprof vous propose de découvrir les origines du conflit européen puis mondial qu'est la Première Guerre Mondiale en remontant dans le temps et en analysant les différents éléments qui ont amené la Triple Entente et la Triple Alliance à se battre dans une guerre totale de 1914 à 1918 !

Les rivalités économiques et les empires coloniaux

Quelles sont les origines du conflit armé mondial du XXème siècle ?
Cette affiche officielle du Ministère de la Guerre invitait les Français à s'engager pour le conflit à venir !

En cours d'histoire, lorsque la guerre fut déclarée en Europe en 1914, peu furent surpris : en effet, un climat de tension régnait depuis très longtemps entre les pays les plus puissants du monde de l'époque. Ces tensions internationales étaient tout d'abord de deux types : économiques et coloniales. Ainsi, le début du XXème siècle ressemble à une paix très superficielle.

Les rivalités économiques entre les pays européens découlent directement de la révolution industrielle qui ont entraîné un âge de la production : les pays veulent trop produire et la compétition est féroce. Cette guerre économique passe par un conflit colonial : les pays veulent posséder le plus de colonies possibles pour assurer leur domination dans le monde.

A la veille de la guerre, l'empire colonial français comprend notamment :

  • Les DOM-TOM actuels (Guadeloupe, Martinique, Saint Martin, Saint Barthélémy, Guyane, Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française),
  • Le Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie),
  • L'Afrique équatoriale (République Centrafricaine, Tchad, Congo Français, Gabon),
  • L'Afrique occidentale (Bénin, Burkina Faso, Guinée, Côte d'Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo),
  • Madagascar et les îles alentours,
  • Le Grand Liban (Liban et Syrie),
  • Certaines parties de l'Inde,
  • L'Indochine Française (Cambodge, Laos, Cochinchine, etc.).

De son côté, le second empire colonial majeur est celui de la Grande-Bretagne, qui comprend notamment :

  • Le Canada,
  • L'Australie et la Nouvelle-Zélande,
  • L'Inde,
  • Des pays africains majeurs (Égypte, Afrique du Sud, Nigeria, Soudan, Somalie, etc.).

Autant dire que ces deux pays sont les empires coloniaux les plus puissants, devant les empires coloniaux belges, portugais, espagnols, italiens et allemands. Toutefois, l'Allemagne cherche à étendre son territoire : cela pose de nombreux problèmes avec les grands empires comme avec la France au sujet du Maroc entre 1905 et 1911.

La Grande-Bretagne, de son côté, s'inquiète vivement de l'essor économique et colonial de l'Allemagne et ne souhaite pas perdre sa domination actuelle. C'est la raison pour laquelle elle se rapproche de la France pour faire barrage aux Allemands qui réussissent tout de même à mettre la main sur des pays d'Afrique centrale et de l'Ouest.

Un autre conflit éclot : celui entre l'Autriche-Hongrie et la Russie. L'empire austro-hongrois a en effet des vues expansionnistes sur les pays autour de la Mer Égée mais les Russes appliquent une politique de barrage. Il connait également des revers avec l'Italie qui revendique des territoires des Balkans. Les Russes sont aussi en conflit territorial avec le Japon.

Globalement, les Balkans sont secoués par des conflits importants depuis la fin du XIXème siècle après avoir quitté l'Empire Ottoman. Ils sont disputés par les grandes puissances européennes que sont la France, la Grande-Bretagne, l'Autriche-Hongrie et la Russie. C'est ce que l'on appelle la crise des Balkans qui ne s'achève qu'en 1914.

Mais alors pourquoi vouloir à tout prix posséder de nombreuses colonies ? La raison est simple et expliquée par le professeur Jacques Pauwels :

"Les grandes puissances industrielles, les grandes banques et les grandes entreprises voulaient de nouvelles colonies – ou des semi-colonies sur lesquelles elles auraient exercé un contrôle indirect – pour leurs matières premières, leur main-d’œuvre bon marché et leurs possibilités d’investissement. Ici réside certainement l’une des principales raisons de la guerre".

Ainsi, les rivalités coloniales ont cristallisé des tensions et antagonismes entre les pays européens, ce qui est l'une des raisons du conflit mondial de 1914. Elles ont aussi servi à créer des alliances puissantes entres les États.

The best Histoire tutors available
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 reviews)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 reviews)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 reviews)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 reviews)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 reviews)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 reviews)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 reviews)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 reviews)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 reviews)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 reviews)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 reviews)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 reviews)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 reviews)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 reviews)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 reviews)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 reviews)
Eloïse
25€
/h
First Lesson Free>

Les alliances et la course aux armements

Quelles furent les déclencheurs des batailles entre l'alliance et l'entente ?
Les vastes systèmes d'alliance créés avant 1914 ont joué un rôle central dans le déclenchement de la guerre, mais aussi dans le basculement des pouvoirs pendant le conflit (Source : Le Petit Journal, 1918).

Entre le début du XXème siècle et 1914, l'Europe vit une paix armée : tous les États se préparent à un potentiel conflit armé en profitant de leur essor économique pour se militariser avec des armes du dernier cri. La compétition économique fait aussi des émules sur le plan militaire et ainsi les États veulent être mieux armés que leurs voisins.

Se préparer à la guerre, c'est également forger des alliances militaires cruciales. Cela, chaque État l'a vite compris et ainsi deux camps se sont rapidement distingués en Europe et en Méditerranée : la Triple Alliance et la Triple Entente. La première d'entre elles est le plus ancienne, qui lie l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie depuis 1879 puis l'Italie en 1882.

De l'autre côté, cherchant des alliés, la Russie s'est rapprochée de la France ce qui donne en 1892 une convention militaire franco-russe. De 1904 à 1907, le Royaume-Uni apporte son soutient à ces deux alliés et ainsi entre dans une alliance pérenne : c'est la Triple Entente. En réalité, c'est l'alliance de leurs ennemis qui ont vu se rapprocher ces alliés !

Ainsi, nous avons d'un côté les alliés et de l'autre côté, des Empires centraux qui sont fédérateurs. Voici un tableau récapitulatif des deux camps pendant toute la période de 1914 à 1918 :

Les États AlliésLes Empires Centraux et leurs Alliés
FranceAllemagne
Royaume-UniAutriche-Hongrie
RussieItalie (jusqu'en 1915)
Belgique (bien que neutre au départ)Empire Ottoman
SerbieBulgarie
PologneLituanie
Grèce
Chine
Japon
Portugal
États-Unis (qui n'entrent dans la guerre qu'en 1917)
Italie (qui rejoint les alliés seulement en 1915)

Cette logique d'alliance a plusieurs effets : accélération de la course à l'armement, renforcement des partenariats, recrutement de nouveaux partenaires militaires, etc. En somme, à partir de 1907 et surtout de 1911, la guerre est annoncée. Tous le savent et se préparent à cette éventualité :

"Depuis quelque temps, c’est du délire !

En Europe, il se fait un boucan !

Ça n’est pas très drôle et je peux dire

Que nous dansons sur un volcan !"

- Victor Tourtal, Le Conflit Européen (chanson de 1914)

Comme nous le savons, c'est notamment le jeu des alliances qui va jouer un rôle central dans le déclenchement de la guerre !

Des minorités nationales et des nationalismes en Europe

Pourquoi la grande guerre a-t-elle eu lieu en Europe et dans le monde ?
"Les deux côtés de la frontière : Là-bas, les vaines menaces ; ici, le calme et le sang-froid" (Source : Le Petit Journal, 1911).

Durant cette période pleine de tensions, les minorités nationales veulent créer des États nations et se libérer de l'emprise des grands États. Elles sont encouragées dans cette voie par les démocraties qui soutiennent les sentiments nationaux naissants, se basant sur l'exemple de la Révolution Française de 1789 qui a totalement bouleversé le XIXème siècle.

Ces minorités sont notamment les Slaves vis à vis de l'empire germanique, mais aussi les Jeunes Turcs dans l'empire Ottoman qui prennent de plus en plus d'ampleur et la Pologne aspire à une indépendance vis à vis de la Russie. De la même façon, la Norvège souhaite se détacher de la Suède et la Hongrie de l'Autriche.

Toutefois, ces minorités sont un grand danger pour la paix car elles entraînent des soulèvements et des alliances avec d'autres États, renforçant les antagonismes intra-européens. De plus, perdre des territoires (et donc des ressources) serait très dommageable aux États qui se préparent à un conflit armé.

En France, la situation est particulière car la défaite de 1870 a renforcé le sentiment national français tout en inspirant une profonde haine de l'Allemand aux Français que l'on dit "revanchard". Ce sentiment de "revanchisme" est couplé à une montée du nationalisme dit "fermé", c'est à dire l'extrême-droite avec son lot de joyeusetés.

Cependant, ce revanchisme est bientôt supputé par une autre idée : celle de défendre la patrie face aux ennemis allemands, encouragée par les progrès technologiques et économiques de la France. Ce nationalisme se transforme donc, en partie, en force pour partir au combat. Qui plus est, la France veut récupérer l'Alsace-Lorraine perdue en 1870 !

De son côté, le Royaume-Uni se considère, comme depuis tout le XIXème siècle, comme l'empire colonial le plus important de la planète et ayant le droit sacré de tout gouverner. Ils entendent assurer une certaine Pax Britannica sur le monde et cette aspiration renforce leur sentiment national puissant à l'encontre des Allemands qui leur fond de l'ombre :

"Une nation est comme un individu : elle a ses devoirs à remplir et nous ne pouvons plus déserter nos devoirs envers tant de peuples remis à notre tutelle. C'est notre domination qui, seule, peut assurer la paix" - Joseph Chamberlain

Enfin, en Allemagne, l'armée et la noblesse se sont progressivement unies autour de la guerre, entre francophobie et libéralisme politique. Sous Bismarck, l'Allemagne établit une politique d'alliances avec les pays de l'Est sans s'étendre. Cependant, après son départ, le Kaiser adopte une politique colonialiste et d'empire maritime.

Ainsi, cela met l'Allemagne en concurrence avec la France et l'Angleterre. Le nationalisme allemand augmente donc sensiblement car les Allemands se considèrent rivaux de ces deux nations. Le darwinisme social les amène même à considérer la supériorité d'une Allemagne "jeune" sur une France décadente, "vieille".

Nous pouvons également parler de panslavisme, de nationalisme italien et de panturquisme concernant respectivement la Russie, l'Italie et l'Empire Ottoman chez qui le sentiment national monte également, même si chez ce dernier il ne s'agit que de la Turquie dans un ensemble si peu uni qu'il est surnommé l'homme malade de l'Europe.

La goutte d'eau : l’attentat de Sarajevo

Quelles sont les raisons qui ont poussé les États d'Europe à faire la guerre en 1914 ?
L'attentat de Sarajevo est l'élément déclencheur de la guerre : il pousse au combat les États qui se regardaient déjà en chiens de faïence ! (Source : Le Petit Journal, 1914)

L'attentat de Sarajevo est souvent considéré comme la cause immédiate et ultime ayant donné lieu à la Première Guerre Mondiale. C'est en effet le cas, même si cela n'aurait été rien sans toutes les causes lointaines que nous avons vu jusqu'à présent. Ce qui était un incident grave entre l'Autriche-Hongrie et la Serbie est vite devenu un problème européen.

Le 28 Juin 1914, l'archiduc d'Autriche-Hongrie et prince héritier du trône François Ferdinand de Habsbourg est assassiné avec son épouse à Sarajevo, en Serbie, par un activiste serbe de Bosnie nommé Gavrilo Princip. Le gouvernement autrichien est choqué mais ne perd pas le Nord : il voit là une bonne occasion de faire la guerre à la Serbie dans un cadre limité.

Les Austro-Hongrois et les Allemands pensent pouvoir se débarrasser de la Serbie politiquement, mais c'est sans compter sur la Russie qui réagit immédiatement en défenseur des Serbes. L'ultimatum autrichien du 23 Juillet 1914 à la Serbie est un échec et la guerre est donc inévitable : la déclaration de guerre tombe le 28 Juillet.

La Russie est la première a entrer en guerre contre l'Autriche-Hongrie. Le Reich répond à cela en entrant également en guerre tandis que la France et l'Angleterre tentent toujours d'apaiser la situation, en vain. L'Allemagne s'allie à l'Empire Ottoman pour combattre les Russes. Le 3 Août, l'Allemagne déclare la guerre à la France et le 4 le Royaume-Uni à l'Allemagne.

Ainsi, par le jeu des alliances et grâce à une occasion donnée à l'Alliance, celle de la mort du peu aimé archiduc d'Autriche (et peu regretté, même dans son Empire !), la guerre se met en route entre des pays qui ne savent pas vraiment ce qui va se passer. L'idée d'une guerre généralisée est tout à fait terrifiante, même à l'époque :

"Les lumières s’éteignent dans toute l’Europe, nous ne les reverrons pas s’allumer de notre vivant" - Sir Edward Grey (Ministre du Foreign Office), 3 Août 1914.

Afin de conclure sur le sujet, voici un tableau des personnages importants de cette époque qui précède tout juste la guerre :

NomRôle
Georges ClémenceauPrésident du conseil français en 1917
Raymond PoincarréPrésident français de 1913 à 1920
Ferdinand FochGénéral et maréchal de France
Joseph JoffreGénéral et maréchal de France
Philippe PétainMaréchal et Homme d'État français
Guillaume IIEmpereur d'Allemagne
Paul Von HindenburgMaréchal et Homme d'État allemand
François JosephEmpereur d'Autriche-Hongrie
François-Ferdinand d'AutricheArchiduc, héritier du trône, assassiné en 1914
George VRoi d'Angleterre
David Lloyd GeorgePremier ministre anglais de 1916 à 1922
Victor-Emmanuel IIIRoi d'Italie
Nicolas IITsar de Russie qui abdique en 1917
Thomas Woodrow WilsonPrésident des Etats-Unis de 1913 à 1921
Mehmed VSultan de l'Empire Ottoman
Taishō Tennō Empereur du Japon de 1912 à 1926

Vous savez désormais tout des causes profondes qui ont entraîné le déclenchement de la Première Guerre Mondiale entre les pays de l'Entente et de l'Alliance. Superprof peut vous aider à approfondir le sujet avec d'autres articles complets ou sur d'autres sujets historiques. Vous pouvez également prendre des cours particuliers avec un professeur d'histoire sur notre site !

Need a Histoire teacher?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,40/5 - 10 vote(s)
Loading...

Mathieu

Animé par la découverte et l'acquisition des connaissances, je suis passionné par les mythes et la culture populaire. J'aime l'écriture, les jeux vidéo et la tartiflette. La dalle angevine me donne soif de savoirs !