La guerre d’Espagne est une guerre civile opposant révolution et contre révolution.

En 1930, le roi d’Espagne Alphonse XIII se débarrasse du dictateur Primo de Rivera, au pouvoir depuis le coup d’état militaire de 1923. Le roi espère avoir assez d’influence pour assurer la victoire électorale des monarchistes. Or, les élections d’avril 1931 donnent une large majorité dans les villes aux républicains. Alphonse est contraint à l’exil et la République est proclamée.

Les timides réformes engagées par la gauche républicaine ne satisfont pas les classes populaires. Si bien qu’aux élections de novembre 1933, la droite l’emporte et engage aussitôt une politique de réaction. Les grèves insurrectionnelles des Asturies, en octobre 1934, sont noyées dans un bain de sang. On assiste alors à un rapprochement des forces de gauche, ce fut la "Frente popular". La Frente est une coalition hétérogène rassemblant tous les partis qui luttent contre les adversaires de la Révolution.

Aux élections de février 1936, la Frente obtient la majorité des voix et des sièges. Aussitôt se déclenche une vague de grèves, d’occupations des terres, d’attentats, de violence, d’assassinats politiques et de mise à sac de locaux syndicalistes.

La Guerre

La guerre débute suite à l’assassinat du monarchiste Sotelo, le 13.07.1936, qui donne le signe au pronunciamiento préparé au Maroc espagnol par les généraux Franco et Sanjurjo avec l’appui de l’Italie.

Du 17 au 19 juillet 1936 les garnissons se soulèvent au Maroc et en Espagne contre le gouvernement républicain. Franco suite au décès accidentel de Sanjurjo devient le chef suprême et installe son gouvernement à Burgos, il s’empare de la moitié du pays. La guerre dure 3 ans.

Aux nationalistes, appuyés sur l’armée régulière, la légion étrangère, et les troupes marocaines, sur le clergé catholique et sur la Phalange (une organisation fasciste), s’opposent les républicains, les libéraux, les catholiques autonomistes, les anarchistes et les partis du Frente popular. A Barcelone, à Madrid, à Valence les milices populaires ont désarmé les mutins et ont pris l’offensive.

Dès la fin de 1936, l’Espagne se trouve ainsi coupée en 2 :

Les nationalistes franquistes tiennent la partie occidentale du pays à l’exception des provinces basques.
Les républicains conservent, outre le Pays Basque et les Asturies, la plupart des provinces orientales et Madrid où fut repoussée en novembre une première offensive nationaliste.

A cette date la guerre d’Espagne a pris un caractère d’atrocité extrême (ex. massacre de Guernica - 26 avril 1937 -), dont rend compte toute une production culturelle, du Guernica de Picasso aux Présages de la guerre civile de Dali, Pour qui sonne le glas d’Hemingway, Les grands cimetières sous la lune de Bernanos, L’espoir de Malraux, Espana en el corazon de Pablo Neruda.

En avril 1938, les troupes franquistes parviennent à couper Madrid de Barcelone. Les républicains tiennent un an, mais le 28.03.1939, l’armée nationaliste occupe Madrid et le 18.10 Franco devenu Caudillo, y installe son gouvernement.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
Thibault
5
5 (27 avis)
Thibault
160€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (152 avis)
Chrys & chris
87€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (13 avis)
Diego
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Aymeric
4,9
4,9 (21 avis)
Aymeric
37€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (26 avis)
Rémy
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chemsa
4,9
4,9 (15 avis)
Chemsa
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (20 avis)
Angelina
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibault
5
5 (27 avis)
Thibault
160€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (152 avis)
Chrys & chris
87€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (13 avis)
Diego
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Aymeric
4,9
4,9 (21 avis)
Aymeric
37€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (26 avis)
Rémy
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chemsa
4,9
4,9 (15 avis)
Chemsa
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (20 avis)
Angelina
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les Réactions Internationales

La France peut difficilement accepter de voir s’installer à ses frontières un régime hostile. En Espagne, les 2 belligérants cherchent des aides techniques et financières et se tournent vers la France pour les républicains et L’Italie pour les nationalistes.

La rapidité de l’intervention italo-allemande en faveur des nationalistes s’explique par le caractère prémédité. Dès mars 1934, Mussolini et Balbo ont rencontré les chefs carlistes et leur ont promis des armes et des subsides financiers.
En France, malgré la sympathie du Front populaire pour les républicains, Blum soucieux de maintenir la paix, et propose en août 1936 un accord de " non intervention " accepté par 25 pays dont l’Allemagne et l’Italie. La France laissa cependant passer quelques volontaires et quelques armes.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,00 (7 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !