En 1945, la France possède un grand empire colonial en Afrique : au sud du Sahara, de l'Afrique-Occidentale, l'Afrique-Equatoriale et Madagascar ; au nord, le Maroc, l'Algérie, et la Tunisie.

En Afrique du Nord, à la suite de troubles, l'indépendance de la Tunisie et du Maroc est reconnue par la France en 1956. Celle- ci est alors enlisée dans la guerre en Algérie, où vivent 1 millions d'Européens. Une série d'attentats va alors éclater en novembre 1954, la France refuse la négociation, c'est le début d'une guerre de huit ans. Elle oppose le Front e libération nationale (FLN) à l'armée française. La violence s'installe dans les deux camps. Aux embuscades, aux attentats du FLN, les militaires français répondent par des ratissages meurtriers et pratiques souvent la torture. En 1958 ces nombreuses embuscades vont causer le retour du général de Gaule au pouvoir. Tout en continuant les opérations militaires il négocie avec le FLN. Malgré les opposition des pieds-noirs et les attentats de l'OAS (organisation armée secrète) qui veut empêcher toute négociation, les accorde d'Evian sont signés en 1962 ; il reconnaissent l'indépendance de l'Algérie.

Les colonies françaises d'Afrique noire accèdent, elles, pacifiquement a l'indépendance. En 1960, tous les anciens territoires d'Afrique noire et Madagascar donne naissance à des Etats. Dans les années 1970, l'indépendance négociée des Comores et de Djibouti marque la fin de la décolonisation de l'Afrique française.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !