La Première Guerre mondiale fut un conflit mondial qui se tint principalement en Europe de 1914 à 1918. On la nomme « guerre mondiale » car c'est le premier conflit qui impliqua autant de pays à travers le monde. Cependant, antérieurement au début de la Seconde Guerre mondiale, on appelait cette guerre « la Grande Guerre », « la Guerre des Guerres » ou la « Der des Ders ».

1. Les origines de la guerre

1/ Des rivalités économiques et territoriales L’Allemagne, première puissance industrielle d’Europe, inquiète l’Angleterre et la France. Les pays européens se disputent les colonies. La France veut récupérer l’Alsace Lorraine allemande depuis 1871. L’Autriche-Hongrie et la Russie veulent étendre leur influence dans les Balkans. De nombreuses minorités nationales ( Polonais, Roumains) veulent des Etats indépendants. Un fort sentiment nationaliste est entretenu dans les écoles et par le service militaire.

2/ Triple-Alliance et Triple-Entente La Triple-Alliance rassemble l’Empire allemand, l’Autriche-Hongrie et l’Italie. La Triple-Entente unit la France, la Russie et le Royaume-Uni. Les dépenses militaires augmentent fortement. C’est la course aux armements. Pour l’empereur d’Allemagne Guillaume II, la guerre semble « inévitable et nécessaire ».

3/ Le déclenchement de la guerre Le 28 juin 1914, François-Ferdinand, l’héritier de l’Empire austro-hongrois, est assassiné à Sarajevo par un nationaliste serbe de Bosnie. Il veut libérer son peuple de l’Autriche. L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie le 28 juillet. Alliée de la Serbie, la Russie mobilise son armée contre l’Autriche-Hongrie. L’Allemagne déclare la guerre à la Russie le 1er Août.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
Thibault
5
5 (27 avis)
Thibault
160€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (152 avis)
Chrys & chris
87€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (13 avis)
Diego
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Aymeric
4,9
4,9 (21 avis)
Aymeric
37€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (26 avis)
Rémy
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chemsa
4,9
4,9 (15 avis)
Chemsa
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (20 avis)
Angelina
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibault
5
5 (27 avis)
Thibault
160€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (152 avis)
Chrys & chris
87€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (13 avis)
Diego
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Aymeric
4,9
4,9 (21 avis)
Aymeric
37€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (26 avis)
Rémy
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chemsa
4,9
4,9 (15 avis)
Chemsa
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (20 avis)
Angelina
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

2. La première guerre mondiale : 1914-1918

1/ La guerre de mouvement Les peuples s’engagent dans la guerre sans enthousiasme mais avec patriotisme. Chacun pense qu’elle sera courte. Le 2 Août 1914, l’Allemagne envahit la Belgique neutre puis la France. Cela provoque l’exode des civils. En septembre, le général Joffre arrête l’invasion près de Paris, après la bataille de la Marne ( 6-9 septembre 1914). C’est alors la course à la mer. Sur le front oriental la Russie est battue. Cette guerre de mouvement est très meurtrière à cause d’armes nouvelles ( gaz , avions, chars).

2/ Une longue guerre de positions Fin 1914, la guerre de mouvement devient une guerre de position. Les armées s’enterrent dans les tranchées. Les « poilus » combattent dans le froid, la pluie, la boue et la saleté, les poux et les rats, parmi les cadavres. Ils souffrent de la faim, de la soif. Ils meurent par milliers lors d’offensives inutiles. A chaque assaut un homme sur trois est tué. De 1915 à 1917, les offensives sont des échecs sanglants comme à Verdun (1916), sur la Somme ( 30 000 morts le premier jour)ou au Chemin des Dames. La guerre s’étend à toute l’Europe. Allemagne et Autriche-Hongrie reçoivent l’appui de l’Empire ottoman et de la Bulgarie. L’Entente obtient l’aide de l’Italie et de la Roumanie.

3/ La fin de la guerre : 1917-1918 a/ 1917 : la lassitude de la guerre En février et en octobre, deux révolutions renversent le tsar de Russie. Les bolcheviks s’emparent du pouvoir avec Lénine. Ils instaurent une dictature communiste. Ils signent la paix de Brest-Litovsk avec l’Allemagne en 1918. Les soldats comme les civils sont las de la guerre. Les soldats sont épuisés par les attaques inutiles et les épouvantables conditions de vie. Au printemps 1917, des mutineries (révoltes de soldats) éclatent. La vie chère et les difficultés de ravitaillement causent grèves et manifestations à l’arrière.

b/ l’entrée en guerre des Etats-Unis Pour répondre au blocus de leurs ports par la marine britannique, les sous-marins allemands coulent tout navire ennemi. En janvier 1917, l’Allemagne déclare la guerre sous-marine. Les Etats-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne le 2 avril 1917. L’Amérique voit son commerce menacé par la guerre sous-marine de l’Allemagne dans l’Atlantique et veut garantir la victoire de ses principaux débiteurs. La guerre devient mondiale

c/ 1918 : la victoire et l’armistice En 1918, la guerre de mouvement reprend. Les Allemands sont arrêtés en juillet à la seconde bataille de la Marne. En septembre, le renfort de deux millions de soldats américains et de nombreux chars permet la victoire des Alliés, dirigés par le maréchal Foch. En Allemagne, une révolution chasse l’empereur Guillaume II. Le nouveau gouvernement républicain signe l’armistice (accord qui suspend les combats) dans la clairière de Rethondes, près de Compiègne, le 11 novembre 1918.

3. Une guerre totale

1/ Une économie tournée vers la guerre De nombreuses usines d’armement sont construites. Les pays de l’Entente produisent massivement des chars et des avions. Toute l’industrie a la guerre pour priorité. En France, le nombre d’ouvriers dans l’industrie d’armement passe de 50 000 en 1914 à 1 700 000 en 1918. En France, les industriels de l’automobile produisent des chars (Louis Renault) ou des munitions (André Citroën). Les Etats dépensent beaucoup d’argent pour acheter des armes ou payer les soldats. La France, le Royaume-Uni s’endettent auprès des Etats-Unis.

2/ L’effort de guerre des civils Les femmes remplacent les hommes partis au combat. Elles constituent une main d’œuvre bon marché. Elles réclameront d’être traitées en égales. Les colonies fournissent des soldats et des travailleurs. A l’arrière, la population souffre de pénurie de nourriture. De nombreuses villes, près du front, sont détruites par les bombardements. Les Turcs musulmans massacrent, par haine, plus d’un million d’Arméniens chrétiens. C’est le premier génocide ( destruction méthodique d’un peuple pour des motifs ethniques ou religieux) du XX eme siècle.

3/ La mobilisation des esprits et des hommes Les Etats font de la propagande. Seules les bonnes nouvelles sont diffusées. La presse est censurée. Le courrier du front est contrôlé. La propagande insiste sur la barbarie de l’ennemi.. Les soldats parlent de bourrage de crâne. La France et la Grande-Bretagne font largement appel aux troupes coloniales. Des milliers de tirailleurs sénégalais ou algériens meurent en Champagne ou dans la Somme. On promet aux peuples colonisés de reconnaître leur effort après la guerre.

4. La paix des vainqueurs

1/ L’Europe redessinée La paix consacre le triomphe des démocraties et la mort des empires autoritaires. Le président américain Wilson, en 1918, défend le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et propose la création d’une association de nations pour garantir la paix. Le Traité de Versailles veut empêcher l’Allemagne de refaire une guerre. On n’a pas tenu compte des minorités nationales dans le tracé des frontières. Une Société des Nations (SDN) est créée pour maintenir la paix dans le monde.

2/ L’Allemagne jugée coupable Le traité de Versailles entre les vainqueurs et l’Allemagne est signé le 28 juin 1919 dans la galerie des Glaces. L’Allemagne est rendue responsable de la guerre. Elle doit payer des réparations pour dommages de guerre aux vainqueurs. Elle perd un septième de son territoire et un dixième de sa population. L’Alsace-Lorraine annexée en 1870 revient à la France. Les régions orientales sont rattachées à la nouvelle Pologne. Elle est partagée en 2 zones isolées l’une de l’autre par le couloir de Dantzig. Elle perd toutes ses colonies. L’armée allemande est réduite à 100 000 volontaires et privée de tanks, navires ou avions. La région du Rhin est démilitarisée et occupée. Elles est humiliée par le traité de Versailles qu’elle considère comme un « diktat ».

3/ La paix, une œuvre fragile Les traités de paix font naître un sentiment de revanche et d’humiliation chez les Allemands et les Italiens. Beaucoup d’Etats ne se satisfont pas de leurs nouvelles frontières. Dans les colonies naissent des idées d’émancipation. La SDN, impuissante, souffre de l’absence des Etats-Unis isolationnistes et du manque de moyens financiers et militaires pour faire appliquer ses décisions. Les pays vaincus et la Russie soviétique n’y sont pas admis. Dès 1919, de lourdes menaces pèsent déjà sur la paix. Vainqueurs et vaincus ne sont pas satisfaits. Les traités font naître de nombreuses frustrations.

5. Le bilan de la guerre

1/ un désastre humain et matériel La guerre a fait 10 millions de victimes, 7 millions d’invalides, des millions de blessés. En 1919, la grippe espagnole a provoqué un million de morts. Le déficit des naissances pendant la guerre et la surmortalité des hommes adultes, crée des classes d’âge creuses. La population de l’Europe vieillit. L’industrie de l’Europe a diminué de 40%. Mille milliards de francs or ont été dépensés pour la guerre. Les régions situées près des fronts sont ravagées (nord-est de la France, ouest de la Russie). Les Etats sont très endettés. Or ils doivent financer la reconstruction. L’inflation s’amplifie. L’Europe souffre de pénuries (aliments, médicaments, combustible). Il faut reconvertir l’économie de guerre en économie de paix. Mais la main d’œuvre et les capitaux font cruellement défaut aux industriels qui ont perdu une grande partie de leurs clients étrangers. La production agricole et industrielle est en baisse. Les vainqueurs de la guerre sont ruinés. La France, avec 1,4 millions de morts et 3,5 millions de blessés, est la plus touchée.

2/ Le déclin de l’Europe Durant la guerre, l’Europe s’est affaiblie et appauvrie mais les Etats-Unis se sont enrichis.. Les Etats-Unis sont devenus les créanciers de l’Europe. Ils ont approvisionné l’Europe en blé, armes. En 1919, ils possèdent la moitié du stock d’or mondial. Seuls les Etats-Unis sortent renforcés de la guerre. Ils dominent le monde par leur puissante industrie. L’Europe, qui avait dominé le monde jusqu’en 1914, connaît le déclin.

3 / Des sociétés bouleversées Les anciens combattants sont pacifistes. Ils espèrent que ce sera la der des der. La guerre a obligé les femmes à travailler. Elles deviennent plus libres. Aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne, elles obtiennent le droit de vote. Une crise de conscience trouble les Européens face à la barbarie qu’ils ont eux-mêmes provoquée. C’en est fini des certitudes de l’Europe sur sa supériorité.

4/ La disparition de quatre empires En Russie, le tsar Nicolas II est renversé par les révolutions de février et Octobre 1917. L’Allemagne devient une république. L’empire d’Autriche-Hongrie et l’Empire ottoman disparaissent au profit de nombreux Etats.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00 (1 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !