La naissance de la 4ème République

Le Gouvernement provisoire de la République française (Gprf)

  • Le GPRF, créé et présidé par le général de gaulle à Alger en juin 1944, s'installe à Paris dès sa libération, le 25 août 1944.
  • Il comprend les différentes tendances de la Résistance: communistes, socialistes, démocrates-chrétiens (Mouvement républicain populaire ou MRP), gaullistes.

La restauration de l'Etat de droit

  • Le GPRF rétablit la démocratie: il nomme des commissaires de la République et fait élire des conseils municipaux (les femmes votent pour la 1re fois).
  • Afin d'empêcher les exécutions sommaires, une épuration légale juge les collaborateurs. Pétain et Laval sont condamnés à mort.

La Constitution de la 4ème République

  • L'Assemblée constituante se heurte à de Gaulle qui souhaite un pouvoir exécutif fort. Il démissionne en janvier 1946.
  • La Constitution de la 4ème république donne à l'Assemblé nationale l'essentiel des pouvoirs.

La reconstruction et la modernisation

Le rétablissement de l'économie

  • La guerre a détruit 50% du potentiel industriel et de transport. La France utilise l'aide du plan Marshall. Elle se lie à d'autres états européens, adhère à la CECA en 1951 et à la CEE en 1957.
  • Les secteurs de l'énergie (charbonnages, électricité, gaz), des transports et du crédit sont nationalisés.
  • Des plans incitatifs guident les producteurs, encouragent la modernisation et la concentration des entreprises.
  • La forte natalité (baby-boom) est soutenue.
  • La Sécurité sociale est créé en 1945 et le SMIG (salaire minimum interprofessionnel garanti) en 1950.
  • Une 3ème semaine de congés payés est accordée en 1956.

L'expansion et ses limites

  • Dès 1947, le niveau de production est égal à celui de 1938. La production industrielle a doublé et le revenu national a progressé de 20% de 1948 à 1958.
  • Le niveau de vie des français ne rattrape celui de 1938 qu'en 1955. Le pouvoir d'achat progresse peu en raison de l'inflation chronique.

Une histoire politique agitée

La lutte des partis et l'instabilité ministérielle

  • Le MRP, les partis socialiste et radical-socialiste composent la "troisième force". Celle-ci se heurte à droite, au parti du général de Gaulle, le Rassemblement du peuple français (RPF), et à gauche, au parti communiste dont les ministres, dès le début de la guerre froide, ont été exclus du gouvernement en 1947.
  • Des gouvernements de centre droit (A. Pinay) et de centre gauche (P. Mendès France) se succèdent au pouvoir (23 gouvernements en 12 ans), rassemblant difficilement une majorité parlementaire.

Les problèmes coloniaux et la chute de la 4ème République

  • Aux revendications d'indépendance des peuples de l'Empire français, la 4ème République répond par des concessions (la création de l'Union française), et par la guerre, en Indochine (1946-1954) et en Algérie à partir de 1954.
  • Le 13 mai 1958, les chefs militaires prennent le pouvoir à Alger et menacent Paris. Le général de Gaulle devient président du Conseil et l'Assemblé nationale lui octroie les pouvoirs constituants.

La 4ème République a su restaurer la démocratie et relever l'économie. Minée par les querelles de partis, elle n'a pu faire face aux divisions des Français sur la question algérienne.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,20/ 5 pour 5 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide