Vocabulaire à connaître : anglicanisme, ban de l'empire, baroque, calvinisme, Cinquecento, excomunication, foi, hérésie, humanisme, indulgences, inquisition, luthéranisme, mécène, prédestnation, quattrocento, réforma, salut, shisme, simonie, tradition.

La renaissance, vaste mouvement de renouveau intellectuel et artistique, qui se veut en rupture avec le Moyen-Âge, porte son attention sur l'homme et sur l'antiquité. Cette mutationdes mentalités inspire l'humanisme, engendre un essor scientifique, favorise l'épanouissement de l'art et la réforme.

I . L'humanisme ou la renaissance intellectuelle

A . Les humanistes

" citoyens du monde", ces érudits appartiennent à des pays et des millieuxtrés divers et correspondent entre eux ( Erasme, clerc des Pays-Bas ; G. Budé, juriste français ). Ils souhaitent enrichir le savoir de l'humanité de ce que la pensée antique à de plus valable dans tous les domaines. Ils lisent et traduisent les textes anciens et veillent à supprimer les erreurs des copistes.

B . Une nouvelle conception de l'homme

"On peut rin voir de plus admirable dans le monde que l'homme" (Pic de la Mirandole). Les humanistes ont placé l'homme au centre de leur rélexion car ils ont foi en lui et en ses possibilité de progrés. L'homme doit épanouir son corps et son éspri, être dirigé par sa raison et sa liberté. La morale humaniste est individualiste et aristocratique. Ces érudits vient et pensent dans un monde chrétiens, donc ils mettent leurs science au service des Saintes Ecritures, préparant ainsi involontairemnt la Réforme. C'est ainsi qu'Erasme publie l'édition critique du Nouveau Testament.

C . La révolution de l'imrimerie

L'invention de Gutenberg ( vers 1450 ) aboutit à une révolution culturelle grâce à une diffusion massive des livres. Des imprimeurs sont de véritable humanistes ( Frère Estienne à Paris ) et permettent de fixer les langues nationales. A la fin du XVe siècle, toutes les grandes villes ont leurs imprimeries. Des laïcs s'ajoutent aux clerc et forment un nouveau milieu intellectuel aux centre d'intérêts variés ( géographie, histoire, mathématique, littérature, ... ).

D . La lente éclosion de la science moderne

Esprit critique, observation des phénomènes de la nature, désir d'apprendre et de comprendre sont la base de l'apparition de l'ésprit scientifique.Cependant, la science reste imprégnée par la madie et l'alchimie. Les savants ne se spécialisent pas L. De Vinci : anatomiste, botaniste, géologue, mathématicien, architacte, astronome, physicien, chimiste ).Malgré le poids de l'église la médecine progressedans sa connaissance de l'anatomie grace aux dissections (A.Paré). La "révolution copernicienne" affirme sque la Terre et les planètes tournent autour du soleil, bouleversant la vision géocentrique du monde.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert>

II . La renaissance artistique

A . L'influence de l'humanisme

La renaissance est une fausse image d'un retour vers le passé, mais un gout de l'antiquité revu, corrigé, transformé, enrichi de toute l'éxpérience médiévale. Le corps humain, plus belle oeuvre de la Création, doitretrouver sa place dans l'art fondé sur les progrés de la sciene ( géométrie, mathématique ), la perspective, les proportions t l'harmonie. Les thèmes sont très variés : nu, religion, mythologie ...

B . La suprématie et la splendeur de' l'art italien

L'impulsion est donné par Florence dés le Quattrocento grâce en partie aux banquiers Médicis, véritable mécène (Botticelli, Fra Angelico, Donatello, L De Vinci, ... ). Le début du XVIe siècle marque la prépondérace de Rome grâce au pape Jule II et Léon X pour qui la splendeur de la ville éternelle doit témoigner de la grandeur de l'église ( Michel Ange, Raphaël,...). Venise prend la succession de Rome avec le jeu des couleurs et des lumières. Représentant parfait de la musique, Palestrna élève le sentiment religieux tout en restant en contact avec l'émotion humaine.

C . L'art nouveau se répand en Europe

Les artistes Italiens deviennent les ambassadeurs de la Renaissance et, plus tard, les artistes européens feront le "voyage en Italie". Pourtant, chaque école conserve ses caractéristique tout en s'imprégnant des leçon de l'Italie. En France, l'élan est donné au moment des guerres d'Italie. Le mécénat royalest fondamentale, les châteaux de plaisance sont des constructions gothiques habillées à l'italienne ( Chambord). P.Delorme construit Anet, Jean Goujon décore les façade de Louvre. En musique, c'est lâge d'or de la polyphonie ( C.Janequin, R. de Lassus, ...)

III . La crise religieuse et les réformes

A . Les origines

Depuis des siècles, l'glise s'est éloignée de son idéal défini par les évangiles (simonie, mauvaises moeurs, cumul des hautes charges ecclésiastiques recherchés pour les énormes bénéfices qu'elles procurent). Pour certains, le message de Jésus-Christ à été encombré par la Tradition romaine. La réforme est donc un signe de renouveau de la foi car les chrétiens éprouvent l'angoisse davant la mort et veulent assurer leur Salut. L'Eglise répond mal à l'inquiétude des chrétiens.

B . Les protestantismes

Pour Luther, le Salut des chrétiens ne dépend que de leur foi. Rejetant les Indulgences, il est excommunié et mis au ban de 'Empire. Ses thèse trouvent un écho immédiat en Allemagne. En 1530, la Confession de foi d'Augsbourg précise la doctrine du luthéranisme ( rejet de l'autorité du pape, du culte de la Vierge et des saints ; 2 sacrements subsistent : bapteme, communion ...). Calvin a une conception pessimiste avec la prédestination : l'homme ne peut rien pour son Salut , seule la grâce de Dieu peut la sauver, il doit mener une vie pieuse et austère. Le culte, fondé sur la Bible, se réduità la prière et à la prédiction. En dévelppant l'ésprit d'indépendance, le calvinisme ouvre la voie à la démocratie. En ne condamnant pas le prêt à l'intérêt, il encourage la bourgeoisie financière. En 1563, le Bill des 39 articles établit l'anglicanisme en Angleterre, compromis entre calvinisme et catholicisme. Le roi est le chef de cette nouvelle religion. Le désir d'avoir un fils et, plus encore, la volonté de soustraire le pays à l'autorité du pape, ont conduit Henry VIII à la rupture avec Rome dès 1534.

C . La réforme catholique ou "contre-réforme"

Pour reprendreen main les fidèles, la papauté rétablit l'Inquisition. Le concile de trente (1545-1563) réaffirme le dogme catholique, la suprématie du papê et restaure la discipline du clergé. Un redressement spirituelprécède et accompagne l'action de Rome : les ordres monastiques apparaissent ( les Jésuites : théologiens, confesseur, missionnaire, enseignant, sont une milice anti-protestante reconnue par le papeen 1540) La réforme catholique s'accompagne d'une nouvelle forme d'art, le baroque véritable outil de propagande qui met l'accent sur le spectaculaire et le somptueux.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,75/5 - 4 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !