La Vème république: un régime politique inscrit dans la durée

Depuis une cinquantaine d'années la France s'identifie à la Vème république. Cette-ci à été fondé par le Général de Gaulle en 58 et elle ménage un rôle centrale au président de la république. La souveraineté nationale a été renforcée et de nouveaux modes de fonctionnement démocratiques ont été mis en place. Cette Vème République a su adapter aux évolutions et aux situations difficiles (crises). C'est une république qui s'inscrit dans la durée.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert>

Les origines de la tradition républicaine

Le modèle républicain jusqu'à 1958

En 1789, révolution française et pour la 1ére fois le peuple s'impose comme un acteur politique et il va prendre en main sa destinée. A partir de 89, les idées démocratiques vont faire leurs chemins. Ces idées ont été progressives:

-1789-1792: monarchie constitutionnelle.

-1792-1799: 1ére république (suffrage universel: dans un 1er temps).

-1804-1815: 1er empire (dictature).

-1815-1848: monarchie constitutionnelle.

-1848-1851: 2ème république.

-1851-1870: 2nde empire.

-1870-1940: 3ème république.

-1940-1944: régime de Vichy= régime antidémocratique.

-1946-1958: 4ème république.

En 1946, est adopté la IVème république mais celle-ci a des défauts :

-n°1: la prééminence du législatif sur l'exécutif.

Instabilité gouvernementale.

-n°2: le rôle très important des partis.

-n°3: les liens trop étroits des milieux d'affaire avec le personnel politique.

La population française donc méfiante, ils n'ont pas confiance, ils peuvent que les hommes politiques sont mal-honnêtes , pas compétents. Un antiparlementarisme se développe et celui-ci s'exprime s'exprime par:

-le vote communiste.

-le vote gaulliste.

-le vote d'extrême droite.

L'avènement de notre Vème république

De Gaulle accède au pouvoir le 1er Juin 1958 dans des circonstances particulières. Certains parlent d'un coup d'état froid pour expliquer le retour du général au pouvoir. Explications:

-La IVéme république n'arrive pas a régler le conflit algérien qui dure depuis 4 ans (beaucoup de mort). Les français n'en veulent plus.

-Une partie des dirigeants militaires qui estime que les dirigeants politiques sont incapables de mener cette guerre.

    • Le 13 Mai 1958, début de cout d'état militaire à Alger qui associe les français d'Algérie, une partie du commandement de l'armée française, les soldats, des agents de police.

Conséquence, on est au bord de la guerre civile.

Le président de la République française de 1954 à 1959 (René Coty) sait que la situation est tendu. Il décide de nommer De Gaulle président du conseil, validation par l'assemblée de Gaulle obtient le plein pouvoir pour 6 mois, il a négocié son retour sous condition de changer la constitution de la Véme république. La suite des évènements restent dans le cadre républicain, on évite la guerre civile, les militaires rentrent dans leurs casernes, le 4 septembre 1958 progés de constitution de la Véme république est proposée + inauguré. Le 4 septembre 1970= IIIème république.

Le 28 septembre 1958, les français vont adopter majoritairement par référendum de la constitution.

Les principales caractéristiques de ce nouveau régime

Un pouvoir exécutif renforcé

Le président de la république: -est élu pour 7 ans au départ (entre 1958 et 1962).

-est élu par un collège électoral.

Remarque: Aujourd'hui, pour 5 ans.

Le président est le chef des armés et il peut avoir recours à l'article 16, le plein pouvoir (censure), il peut dissoudre l'assemblée national. Il peut consulter les citoyens par référendum. Le président de la république est élu au suffrage universel direct à partir de 1962. Il nomme le 1er ministre et les autres ministres.

-Le 1er ministre n'est plus contraint de se présenter devant l'assemblée pour son investiture.

-L'assemblée peut renverser un gouvernement en votant de censure mais c'est très difficile.

Le président de la république est la 1ère personne du pouvoir exécutif mais il exerce se pouvoir avec le 1er ministre, les ministres et les secrétaires d'état. Le président a aussi le feu nucléaire.

Un pouvoir législatif sous contrôle

L'assemblée nationale qui forme le parlement avec le sénat voit ses pouvoirs limités par rapport à la précédente constitution. Des députés sont élus pour 5 ans au suffrage universel, ils sont la pour voter les lois et en discuter. Le gouvernement peu faire adopter un texte sans qu'il soit discuté à l'assemblée en vertu de l'article 49-3. Les sénateurs sont élus au suffrage universel pour 9 ans (les conseillers régionaux et généraux votent pour eux). Ils examinent et votent les lois. Le président du sénat peu assurer l'intérim de la présidence de la république en cas de vacances.

Exemple: 1974 Alain Poher (sénat) remplace Pompidou car mort.

Le conseil constitutionnelle est chargé de contrôler les lois.

9 membres nommés par le président :-de la république.

-de l'assemblée nationale.

-du sénat.

Le conseil constitutionnelle à été crée pour récompensé un ancien président de la république (René Coty).

Le pouvoir judiciaire

Le ministre de la justice s'appelle la garde des seaux. Les juges sont recrutés par concours, ils sont normalement indépendants du pouvoir politique. La justice depuis une 20ène d'années est un peu plus réel mais qui a toujours des difficultés avec le pouvoir politique. Les industriels font aussi pression sur le pouvoir politique.

La république gaullienne

Le gaullisme est la politique menée par De Gaulle et qui repose sur quelques grands principes comme le refus du système des partis:

-pays indépendants et fort sur le plan international.

-exécutif fort légitime par le suffrage universel et le référendum.

-participation des travailleurs aux bénéfices des entreprises.

Volonté d'indépendance nationale

Le chef de l'état c'est réservé la défense et la politique étrangère « domaine réservé ». De Gaulle va doté la France de l'arme nucléaire=arme de dissuasion. On a testé cette arme nucléaire dans le Sahara algérien puis dans le pacifique après l'indépendance de l'Algérie sur l'Atoll Muruora.

Remarque: Le dernier test 1996. Maintenant, ce sont des sites très pollués. Les militaires qui ont suivis ces expériences ont aujourd'hui de très gros problèmes de santé ainsi que les population locales. L'état a du mal à reconnaître la situation et surtout à les indemniser.

Avec cette arme nucléaire, la France va se retirer du commandement de l'OTAN en 1966. De Gaulle va également restaurer la puissance française dans le monde:

-en renforcent les liens avec les anciennes colonies sur les plans politiques, économiques, culturelles et militaires. La France exerce encore une influence sur ces territoires c'est le néocolonialisme.

-renforcement du rôle de la France dans la construction de l'Europe ex: la PAC (politique agricole commune).

Remarque: De Gaulle interdit le RU a entré dans l'Europe.

De Gaulle va également intervenir dans le domaine économique et sociale. Cela va se traduire par la réalisation de grands progrès comme le Concorde, Paquebot France.

-La France pendant cette période connait une forte croissance économique (plein emploi) Trente Glorieuses de 1945 à 1973.

-Développement de l'éducation qui devient prioritaire, construction de collège et lycée.

En 1967,est développé l'ANPE (pôle emploi) et les Assedics.

L'exercice du pouvoir et son usure:

Au cours des années 60, la vie politique dans le pays est étouffé, les médias sont surveillés (la presse, la TV, la radio, …). De Gaulle privilège également le dialogue directe avec les français:

-conférences de presse.

-allocations radiotélévisée.

-voyage en province.

De Gaulle qui consulte les français par référendum.

○ sept 1958: constitution de la Vème république.

82% voix.

○ 1961: sur l'autodétermination de l'Algérie.

74% voix.

○ avril 1962: accord d'Evian.

○ octobre 1962: président de la république élu au suffrage universel direct.

62% voix.

○ 1969: régionalisation et réforme du Sénat.

Refus.

L'usure du pouvoir s'installe par De Gaulle

1965: 1ère élection du président de la république au suffrage universel direct. De Gaulle est en ballotage.

2 ème candidat: Mitterrand

De Gaulle est réélu mais seulement avec 54 % des vois.

1967: élection législatives, les gaullistes l'emportent de justesse.

Mai 1968: extrait du film documentaire de Patrick Rotman .

Mai 1968 et le départ de De Gaulle

La crise de Mai 1968 révèle l'ampleur des oppositions à la république gaullienne. Un malaise croissant apparaît dans la société françaises à la fin des années 1960. Ce malaise se traduit d'abord par une révolte des étudiants leurs nombre passe de 250 000 à 950 000 entre 1958 et 1968, qui dénoncent le financement insuffisant de l'université et rejettent les valeurs d'ordre et d'autorité. Le mouvement devient ensuite une crise sociale, quand les salariés des secteurs public et privé se mettent en grève pour obtenir de meilleures conditions de travaille et des augmentations de salaires. Ce mouvement massif (on compte 6 millions de grévistes le 22 mai) échappe très vite au contrôle des syndicats: les accords de Grenelle, négociés le 27 mai, n'empêchent pas la poursuite des grèves. Lorsque les partis de gauche dénoncent l'incapacité de l'état à résoudre la crise, celle-ci devient aussi politique.

De Gaulle sort victorieux, mais affaibli, de la crise de Mai 1968. Les excès des gauchistes et la lassitude d'un nombre croissant de français permettent au chef de l'état de reprendre la situation en main: le 30 mai, il dissout l'assemblée et reçoit, le même soir, le soutien de 1 million de manifestants. Les grèves s'arrêtent peu à peu. En juin, les élections législatives donnent une large victoire aux gaullistes qui se présentent comme les candidats de l'ordre. Conscient de la fragilité de ce succès, De Gaulle veut réaffirmer son autorité en organisant un référendum sur la régionalisation et la réforme du Sénat. Mais, la gauche et une partie de la droite ayant appelé à voter, 52% des votants le désavouent le 27 avril 1969. Comme il l'avait l'annoncé, il démissionne le lendemain.

La vie politique sous la Vème république depuis 1969

Les héritiers du gaullisme

Pompidou et l'héritage gaulliste (1969-1974)

Pompidou a été le 1er ministre de Charles De Gaulle. Pompidou va poursuivre la politique d'indépendance nationale et il va moderniser la France en pratiquant la politique industrielle. Il cherche a donné également à donner un nouvelle élan à la construction européenne, le R-U en 1973. C'est également Jacques Caban Delmas (1er ministre) une « nouvelle société ». Il y a également une opposition politique qui s'organise.

-SFIO: PS en 1969 François Mitterrand.

-1971: congrès d'Epinay.

-Programme commun (1972) entre parti communiste français + PS + MRG de gouvernement.

-les conflits sociaux en tendance à se multiplier

crise en 1973 (choc pétrolier)

-Pompidou meurt le 2 Avril 1974, maladie cachée.

VGE (Valéry Giscard d'Estaing, la droite non gaulliste au pouvoir (1974-1981)

Il va chercher à gouverner avec le centre et il va donner une image plus moderne de la fonction présidentielle (joue au foot, va manger chez les français, …) il se veut plus proche des français. De nombreuses réformes: -majorité de 21 à 18 ans.

-législation de l'IVG (loi Weil en 1974).

-instauration du collège unique.

-création d'un secrétariat à la condition féminine.

-procédure de divorce facilitée.

-autonomie accordée aux chaines TV.

VGE et ses gouvernements doivent faire face à des difficultés d'ordre économique et sociale car 1er choc pétrolier 1973 et 2ème choc pétrolier 1979.

La France s'enfonce dans la crise et les chômeurs augmentent (en 1974 = 750 000 chômeurs, en 1981 = 1,5 millions de chômeurs).

Malgré toute les politiques de rigueur:-difficultés économiques et sociales.

-politiques, divisions J Chirac fonde le RPR 1976. VGE UDF 1978.

En Mai, VGE qui c'était représente à la présidentielle, il perd l'élection face à Mitterrand.

Raisons: -J Chirac ennemis.

-affaire des diamants de Bokassa.

-Coluche en temps que candidat.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 2,40/5 - 5 vote(s)
Loading...

Mathieu

Animé par la découverte et l'acquisition des connaissances, je suis passionné par les mythes et la culture populaire. J'aime l'écriture, les jeux vidéo et la tartiflette. La dalle angevine me donne soif de savoirs !