Il est difficile d’avoir une définition précise de la ville. Plusieurs critères peuvent être utilisés.

·        Critères statistiques ( nombre d’habitants.)

·        Les activité économiques.

Si la majorité des habitants ne travaille pas dans l’agriculture, on considère qu’on est dans une ville.

·        Administratif (Lorsqu’une certaine autorité est présente, on considère qu’on est dans une ville.).

Le mot urbanisation a deux sens :

·        L’augmentation de la proportion de personnes.

·        Le fait que la majorité de la population vive en ville.

La différence entre la ville et la campagne est parfois difficile à déterminer. Le mot urbain désigne une catégorie intermédiaire entre le rural et l’urbain.

Agglomération : ville centrale + ville de banlieue.

Le phénomène urbain a tendance à se généraliser mais la ville prend des formes différentes selon les régions. De plus, la ville provoque des problèmes particuliers.

I/ Un monde de plus en plus urbanisé

Dans ces pays développés, la grande majorité des habitants vivent en ville. Ex : En France, 80%. Dans les pays moins développés, la proportion est moins faible. Amérique latine :  70%, en Afrique : 50%. Dans ces pays, l’urbanisation augmente. 2 facteurs l’expliquent : l’accroissement naturel est fort, et il y a des migrations entre la campagne et les villes. Exode rural.

Les villes les moins peuplées du monde se trouvent dans les pays développés. Ex : Tokyo au Japon. Les villes du Sud ont une croissance rapide et se rapproche des chiffres des grandes métropoles. La croissance rapide des villes du Sud est difficiles à gérer et les gouvernements essaient de la limiter, soit en renvoyant les nouveaux venus vers la campagne (solution employée en Côte d’Ivoire pour freiner la croissance d’Abidjan). Autre solution : créer des villes nouvelles pour abriter la population. Solution essayer en Egypte.

II/ Existe –t-il un seul modèle de ville au monde ?

On peut définir des grands types d’organisation de l’espace urbain. Il y a donc plusieurs modèles d’organisation. On peut parler d’un modèle européen, un modèle américain (du Nord), d’un modèle latino-américain, Nord africain, et sub-saharien.

La ville européenne : il y a plusieurs générations de villes, et donc plusieurs plans possibles. Mais un modèle fréquent existe. On a un centre ancien hérité de l’époque romaine ou du Moyen Age qui a pus être plus ou moins réaménagé et entouré par des quartiers plus récents. Les grandes époques de croissances urbaines sont le XVI et le XVIII, et le XIX . Le XIX voit l’extension de l’espace urbain avec le développement des banlieues rendus possible par les transports modernes.

La pollution est également causée par le rejet toxique par l’industrie. La législation est parfois inadaptée, et les pays se trouvent devant un choix difficile : Soit développer l’industrie, mais cela entraîne de la pollution, soit, au contraire, arrêter de polluer, mais on ne produit plus. La solution serait le développement durable. L’idée est que le développement actuel ne doit pas mettre en danger le développement futur. Mais cette solution coûte cher, et seuls les pays riches peuvent l’envisager. L’insécurité est grande dans certains quartiers, ce qui favorise les phénomènes de ghettorisation.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide