Introduction

Comment apprendre à faire du vélo ?
Tout le monde a déjà voyagé au moins une fois à vélo.
Nous allons vous énoncer ici les différentes catégories de pratique de ce sport.

Le cyclisme englobe plusieurs notions concernant la bicyclette : c'est d'abord une activité quotidienne pour beaucoup, puis une activité récréative pour d'autres (cyclotourisme), et enfin un sport offrant des cours dans diverses disciplines : l'école de cyclisme, le cyclisme sur route, le cyclisme sur piste, le vélo tout terrain (que l'on peut couramment retrouver abrégé sous le terme de VTT), le BMX, le cyclisme en salle ou encore le polo-vélo et le cyclo-cross. Le sport du cyclisme est régi à l'échelle mondiale par l'Union cycliste internationale (UCI).

Les meilleurs Coachs Sportifs disponibles
Louis
5
5 (422 avis)
Louis
120€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Fanny
5
5 (36 avis)
Fanny
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Federico
5
5 (21 avis)
Federico
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (25 avis)
Thomas
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Moussa
4,9
4,9 (54 avis)
Moussa
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jimmy
4,9
4,9 (20 avis)
Jimmy
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nicolas
5
5 (78 avis)
Nicolas
80€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Amine
5
5 (57 avis)
Amine
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Louis
5
5 (422 avis)
Louis
120€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Fanny
5
5 (36 avis)
Fanny
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Federico
5
5 (21 avis)
Federico
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (25 avis)
Thomas
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Moussa
4,9
4,9 (54 avis)
Moussa
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jimmy
4,9
4,9 (20 avis)
Jimmy
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nicolas
5
5 (78 avis)
Nicolas
80€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Amine
5
5 (57 avis)
Amine
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

L'histoire de ce sport sur roues

Comment s'appelle le vélo avec une très grande roue avant ?
Cet engin vous ayant sûrement fait beaucoup rire est l'ancêtre du vélo d'aujourd'hui.

En 1816, le baron allemand Karl Von Drais invente la draisienne, qui est considérée comme l'ancêtre de la bicyclette. Il s'agit d'un véhicule à deux roues que le cycliste fait avancer en marchant sur le sol avec ses pieds. Le 5 avril 1818, il présente son invention à Paris. En 1861, le carrossier Pierre Michaux et son fils Ernest commencent à fabriquer les premières bicyclettes à pédales. Pierre Michaux baptise cette pédale "pédivelle" et la popularise en créant sa société, "La Maison Michaux", en 1865, qui devient ensuite "La Compagnie parisienne" en 1869. Elle connaît un succès populaire dès 1867. À l'instar de la bicyclette Michaux, des engins similaires gagnent en popularité aux États-Unis à partir de 1866, lorsque Pierre Lallement, un ancien associé de Pierre Michaux, obtient un brevet américain pour une machine surnommée "bicyclette". Le grand-bi apparaît vers la fin des années 1870. Il possède une roue avant de grand diamètre et une roue arrière de plus petit diamètre. La grande roue avant a pour but d'augmenter la distance parcourue lors d'un voyage en pédale. Comme la roue avant est plus haute et plus grande que la roue arrière, la conduite du moteur est dangereuse et difficile. Deux ans plus tard, les premiers clubs cyclistes sont créés : les Véloces Clubs de Paris, Toulouse et Rouen.

En 1880, John K. Starley, de la société des machines à coudre de Coventry, connue ensuite sous le nom de Rover, invente la "bicyclette de sécurité" avec des roues de taille raisonnable et une transmission par chaîne. Le cycliste est positionné à l'arrière, ce qui rend presque impossible la chute du "soleil", dans laquelle le cycliste est catapulté par-dessus la roue avant. L'Union Vélocipédique de France (UVF) est fondée à Paris le 6 février 1881. En 1888, l'Anglais John Boyd Dunlop invente le pneumatique, ce qui contribue à améliorer encore le confort des cyclistes. Michelin invente le pneu démontable trois ans plus tard. Le cyclisme sera considéré comme étant un sport olympique en 1896. L'Union cycliste internationale est fondée en 1900.

La roue libre fait ses débuts sur le Tour de France (créée en 1903), suivie par le dérailleur en 1937. En 1941, sous le régime de Vichy, Jean Borotra interdit aux femmes de participer aux compétitions cyclistes, arguant que cette activité leur est néfaste4. L'UVF est remplacée par la Fédération française de cyclisme en 1945. (FFC). La Fédération internationale de cyclisme amateur, fondée en 1900 par des membres des fédérations américaine, belge, française, italienne et suisse, fusionne avec la Fédération internationale de cyclisme professionnel en 1993 pour devenir l'Union cycliste internationale (UCI). Plus de 170 fédérations nationales y sont alors affiliées.

L'équipement nécessaire pour la pratique de ce sport

Comment bien choisir son casque ?
Le casque n'est pas toujours un équipement obligatoire mais il reste très recommandé pour votre sécurité.

L'équipement varie sensiblement en fonction du type de pratiquant.

Lorsque le cycliste emprunte un itinéraire tranquille ou peu compliqué, l'utilisation d'un casque est facultative, de même que l'utilisation d'une phare lorsque son usage n'est pas requis (par exemple, à l'extérieur d'un tunnel par beau temps), mais les deux sont recommandés. L'installation de pare-boues est également une option (notamment par temps froid ou dans une zone forestière).  Toutefois, il est obligatoire de porter et d'utiliser un phare qui émet une lumière blanche ou jaune lorsque le moment ou le lieu l'exige (dans un tunnel, lorsque le temps est compté), et un cycliste doit toujours porter un catadioptre blanc et rouge à l'avant et un catadioptre rouge à l'arrière, et le conducteur doit toujours porter un gilet (recommandé après agglomération, obligatoire la nuit ou lorsque la visibilité est mauvaise (brouillard).

Dans les courses et les compétitions professionnelles, le port du casque est obligatoire dans toutes les disciplines pour éviter les blessures, comme c'est le cas pour le triathlon. Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2000, le poids minimal des bicyclettes est fixé à 6,8 kg.

Les différents types de cyclisme pratiqués

Le cyclisme urbain

Le cyclisme urbain est une branche du cyclisme qui fait évoluer les transports urbains. Il désigne tous les aspects de la pratique du vélo sur des distances courtes et moyennes (quelques kilomètres) dans un environnement essentiellement urbain (en ville et dans sa périphérie), c'est-à-dire en partageant la route avec d'autres moyens de transport, motorisés ou non. Sur une distance de un à sept kilomètres, le vélo est le moyen de transport le plus efficace. Au-delà de cet aspect pratique, le vélo urbain vise à réduire la pollution et l'engorgement croissant des villes causés par l'utilisation de véhicules lourds. De plus, ses nombreux bénéfices pour la santé individuelle sont reconnus. Il est un exemple d'écomobilité. 

Des infrastructures spécialisées peuvent être construites pour tenter d'améliorer les conditions de circulation des cyclistes urbains. Ces améliorations peuvent inclure des bandes ou des pistes cyclables, des zones de rencontre, des cyclables à double sens et des parkings à vélos (ou à vélos et cyclomoteur). Des feux pour vélos spécialement conçus sont également présentés.

Le cyclotourisme

Le cyclotourisme est la pratique d'une randonnée à vélo sans intention de compétition. Le cyclotourisme se décline sous de multiples formes, de la balade tranquille et familiale aux rallyes et brevets sur tous les terrains et toutes les distances : rallyes free-ride, brevets-randonneurs, flèches, diagonales, cyclo-découvertes, cyclo-montagnardes, Audax. Le Touring Club de France, fondé en 1890, est la seule organisation qui représente le cyclotourisme en France de la fin des années 1800 au début des années 1900.

Par la suite, le club s'est orienté vers le tourisme automobile, ce qui a donné lieu à la création de la Fédération Française des Sociétés de Cyclotourisme le 8 décembre 1923, qui a été renommée en 1945. (FFCT). Depuis les années 1970, la croissance de la Fédération est constante et le nombre de clubs dans toute la France ne cesse de croître.

Le cyclisme sportif

Comment s'inscrire au tour de France ?
Le tour de France est un évènement sportif qui rassemble beaucoup de personnes.

L'objectif du cyclisme dans sa forme compétitive est de parcourir une certaine distance sur un vélo aussi rapidement que possible. Les pratiquants sont répartis en catégories en fonction de leur âge, de leur sexe et de leur niveau d'entraînement.

Le cyclisme sur route comprend plusieurs types d'épreuves, dont le Tour de France, le Tour d'Espagne, le Tour d'Italie, le Tour de Suisse, le Tour de Belgique, le Tour de Pologne) ; la "course classique", une course d'un jour (Paris-Roubaix, Tour de Lombardie, Liège-Bastogne-Liège, par exemple) ; le "contre-la-montre", (Grand Prix des Nations, par exemple) ; et le "contre-la-montre par équipe" (Contre-la-montre par équipe d'Eindhoven, par exemple). On dit du cyclisme sur route que c'est un sport d'équipe avec des classements individuels.

Les épreuves de cyclisme sur piste se déroulent sur des vélodromes et revêtent des formes diverses : épreuves individuelles et par équipes, sprint, demi-fond, course complète. Les plus connues sont la vitesse, la durée et le kilomètre. Les principales compétitions sont les Jeux olympiques et les championnats du monde de cyclisme sur route. Le cyclocross est un sport d'hiver qui se déroule sur un circuit. La course dure environ une heure et se déroule sur un revêtement fréquemment mélangé (asphalte et terre). Le BMX se distingue principalement par sa petite taille et ses roues de 20 pouces, qui lui confèrent une maniabilité inégalée et ont permis le développement de plusieurs disciplines telles que la course, le dirt, le flat, la rampe et la street.

Le VTT (Vélo Tout Terrain) est le plus récent ajout au sport du cyclisme. Le vélo tout terrain (ou VTT) a été inventé aux États-Unis dans les années 1970. Il a été importé en France quelques années plus tard. Ce mot désigne également le vélo sur lequel se pratique cette activité : grâce à sa polyvalence, ce type de vélo est aujourd'hui le plus populaire en France, avec le VTC.

Les épreuves cyclosportives (ou cyclosport) sont un croisement entre le cyclotourisme et la compétition cycliste, mais il s'agit d'événements de masse ouverts à tous les cyclistes : les organisateurs fournissent des dossards, un classement et un chronomètre, comme pour les marathons. Plus de 150 sont détruites en France, la plus célèbre et la plus ancienne étant "La Marmotte", qui a été créée en 1982 dans les Alpes et attire plus de 8000 participants.

Le cyclisme handisport correspond quant à lui à un sport dérivé du cyclisme, et dont les compétitions existent depuis les années 1960.

L'ultracyclisme

L'ultracyclisme est un sport qui consiste en des compétitions sur des distances extrêmement longues. La Race Across America est l'épreuve d'ultracyclisme la plus connue, avec un support véhiculaire (RAAM).

Le cyclisme féminin

Le cyclisme féminin est resté anecdotique pendant de nombreuses années, mais il est aujourd'hui reconnu par l'Union cycliste internationale et la Fédération française de cyclisme. Cela n'a pas toujours été le cas : en 1941, sous le régime de Vichy en France, Jean Borotra interdit aux femmes de participer aux compétitions cyclistes, estimant que cette activité leur est néfaste. Cette pratique prend de l'ampleur avec le lancement du Tour de France féminin en 1984. En effet, la Grande Boucle féminine internationale (anciennement Tour de France féminin) est une course cycliste par étapes qui s'est déroulée en France chaque année entre 1984 et 2009, avec uniquement des femmes en compétition. La course était considérée comme l'une des trois grandes courses féminines, avec le Tour d'Italie féminin et le Tour de l'Aude.

De 1984 à 1989, une coureuse du Tour de France a participé à la course masculine. Cette course est organisée par la Société du Tour de France, qui organise également le Tour de France masculin. Cette course change de nom et de structure en 1990, devenant le Tour de la CEE féminine, qui se termine en 1993.

Depuis 1984, les Jeux olympiques comprennent une course sur route pour les femmes, ainsi que des compétitions d'athlétisme pour les femmes. En 2012, le programme du cyclisme féminin est similaire à celui du cyclisme masculin, afin de rétablir la parité aux Jeux olympiques de Londres Ce programme consiste alors en une course sur route (remportée par la Néerlandaise Marianne Vos), un contre-la-montre (remporté par l'Américaine Kristin Armstrong), une épreuve de vitesse (remportée par l'Australienne Anna Meares) mais également une compétition de keirin féminin (remportée par Victoria Pendleton du Royaume-Uni), une compétition d'omnium (remportée par Laura Kenny du Royaume-Uni), une course de relais, une course de cross en V.T.T. (remportée par Julie Bresset de France), et une compétition de B.M.X. (remportée par Mariana Pajón de Colombie).

Les championnats du monde féminins de cyclisme sur route ont été créés en 1998.

Contrairement aux championnats du monde masculins, qui ont été créés en 1895, le championnat du monde féminin de cyclisme sur route n'a pas commencé avant 1958.

Certaines épreuves, comme la course féminine de 500 m, sont toutes nouvelles. Réservées aux femmes, elles s'affrontent contre le chronomètre sur 500 mètres, la course se terminant par une arrivée chronométrée. Le cycliste accélère le plus rapidement possible jusqu'à sa vitesse maximale, puis tente de la maintenir jusqu'à la ligne d'arrivée. Les meilleurs temps pour le départ arrêté de 500 mètres se situent autour de 34 secondes. Dans cette compétition, la tactique n'a pas la priorité. Il s'agit strictement d'une épreuve de force et d'habileté.

Le cyclisme et les Jeux olympiques

Le cyclisme est un sport qui figure depuis longtemps au programme des Jeux olympiques d'été. Les compétitions sont ouvertes aux hommes et aux femmes. Les courses sur route comprennent la course en ligne et la course contre la  montre. Le cyclisme sur piste est également présent dans plusieurs catégories, tandis que le VTT et le BMX ont été ajoutés au programme ces dernières années.

Depuis les Jeux paralympiques d'été de 1988 à Séoul, le cyclisme handisport ou paracyclisme est un sport officiel aux Jeux paralympiques, avec une version en route pour les Jeux paralympiques d'été de 1996 à Atlanta.

Quelques performances notables et autres records

La piste est également utilisée pour établir des records de temps sur une certaine distance ou pour parcourir une distance prédéterminée sur une période de temps prédéterminée. Le plus célèbre est le record de l'heure, qui consiste à parcourir la plus grande distance possible en une heure. L'histoire du record de l'heure a été façonnée par les exploits des plus grands coureurs sur route et en VTT (dont Fausto Coppi, Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Francesco Moser et Miguel Indurain).

La vitesse la plus rapide jamais enregistrée sur terre a été réalisée par le Néerlandais Sebastiaan Bowier en septembre 2013, à une vitesse de 133,78 km/h sur son vélo aérodynamique à grande vitesse grâce à un carénage aérodynamique. Il s'agit du record de tous les temps pour les véhicules à propulsion humaine, toutes catégories confondues.

Le cyclisme et la santé

Les bénéfices de la pratique

Les exercices physiques de cyclisme ont été associés à une amélioration de la santé et du bien-être. Selon la majorité des études médicales, ils favorisent la perte de poids, améliorent l'endurance, raccourcissent les temps de récupération, préviennent les maladies cardiovasculaires liées à l'âge et élargissent les voies respiratoires. À long terme, tous ces effets sont bénéfiques. Cependant, en cas d'effort excessif, les risques l'emportent sur les bénéfices. Bien que soumis à la pollution automobile, les avantages semblent l'emporter sur les effets négatifs de cette pollution par rapport aux autres modes de transport.

Les blessures risquées lors de la pratique

La pratique du vélo ne va pas sans risque de blessure. Ces contre-indications seraient d'abord liées à un manque de prévention : vitesse excessive pour l'itinéraire en fonction de son état ou de sa déclivité, non-respect du code de la route (grillages de feux urbains, passage d'un Stop ou d'un Cédez-le-passage sans considération, conduite à gauche ou en zigzag), intolérance du conducteur. Enfin, si l'état de la route et de la piste cyclable est déplorable, il peut jouer un rôle dans le déséquilibre du cycliste et l'accident qui s'ensuit. Enfin, les conditions météorologiques telles que la neige, le verglas ou encore la foudre peuvent être à l'origine de blessures ou de décès de cyclistes.

Selon une étude de 2012, le traumatisme crânien est responsable d'environ un décès et d'une blessure grave sur vingt aux États-Unis ; en outre, la moitié des accidents sont liés à cette forme de traumatisme. Les deux tiers des cyclistes impliqués dans des accidents pour lesquels le pronostic vital a été engagé souffrent d'un traumatisme crânien. Un cycliste peut également souffrir de crampes, de fractures osseuses, de léthargie et d'autres symptômes. Des douleurs à long terme peuvent également être à l'origine de blessures cyclistes telles que l'hernie discale ou la tendinite... La vulve du cycliste, qui touche environ un cycliste professionnel sur cinq, est une déformation des grandes lèvres causée par le poids et le frottement des parties génitales contre la selle.

Selon les auteurs de l'étude précédente, 59 cyclistes ont été tués et 963 ont été blessés en France en 2010.

Le cyclisme et le COVID-19

Les bienfaits de cette activité pour la santé ont été mis en avant par la Fédération française de cyclisme, qui demandera à la pandémie de Covid-19 de réautoriser sa pratique à partir du 11 mai 2020.

Les représentants de la Fédération française de cyclisme se plaignent d'une "véritable discrimination vis-à-vis de (leur) sport"

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00 (1 note(s))
Loading...

Joy

Freelancer et étudiante en Sciences de la Vie et de la Terre, je suis un peu une grande sœur qui épaule et aide les autres pour observer et comprendre le monde qui nous entoure et ses curieux secrets !