Outre l'entrainement, de nombreux facteurs ont un rôle à jouer sur les résultats d'une pratique sportive. Différentes stratégies permettent de les optimiser au maximum pour tirer parti de son contexte et atteindre ses objectifs.

Fondement de la théorie

Définition

Les théories de l'attribution centrent leurs analyses sur la manière dont un individu perçoit, interprète et traite les informations associées à son propre comportement ou au comportement d'autrui. Les causes de ces comportements n'étant pas toujours observables ni identifiables, cet individu impose sa propre perception de la causalité. - Cury et Sarrazin, 2000

Causes et dimensions causales (Weiner, 1986)

Il y a 4 grandes causes qui permettent d'expliquer un résultat :

  1. Effort
  2. Habileté : est-ce que je suis bon ou je suis pas bon
  3. La difficulté : c'était trop facile ou trop difficile
  4. Chance

3 dimensions pour caractérisé ces causes :

  1. Causalité
  2. Stabilité
  3. Contrôlabilité

 

Quelles causes influencent-elles le sport ? Divers facteurs stimulent notre réussite sportive

 

Conséquences sur la motivation 

Si l'individu attribue son échec à une cause interne, stable et incontrolable (comme l'habileté) : baisse de motivation plus ou moins général (dans une tâche, dans un domaine, dans sa vie)

Si l'individu attribue son résultat à une cause interne, instable et contrôlable (comme l'effort) : perspectives d'amélioration dépendantes de l'investissement du sujet.

UN RISQUE TRES IMPORTANT : L'IMPUISSANCE APPRISE (Vallerand, 1997)

L'échec est plus facile à assumer lorsqu'on n'a pas voulu que lorsqu'on n'a pas pu. (Charlot, Bautier et Rochex, 1992)

Conception de l'habileté sportive 

L'habileté sportive : le niveau en sport dépend de la génétique et de l'entraînement.

L'habileté sportive est considérée comme dépendante de l'effort, de l'entraînement, du travail, elle est améliorable.

Théorie entité : l'habileté sportive est considérée comme un don, un talent inné, stable.

Les stratégie de protection de l'estime de soi

Un individu menacé dans son estime de soi peut utiliser les attributions comme une défense psychologique : en modifiant les causes apparentes de sa performance, il limite la démonstration sociale d'incompétence.

Des exemple de stratégies :

  • La diminuton de l'effort : l'échec n'est plus attribuable à un manque de compétence, mais à un manque d'investissement
  • La procrastination : se fixer de multiples buts, se préparer au dernier moment, remettre au lendemain.
  • Le choix de la difficulté : se fixer des buts ou des tâches non réalisables, ou au contraire très facilement réalisables
  • Le refus de l'aide : demander de l'aide, c'est avouer son incompétence
  • L'absence : ne pas se présenter en cours permet d'expliquer son échec
  • La stratégie de la jambe de bois : Recherche d'une cause externe et contontrôlable pour masquer son incompétence.
  • Le pessimisme défensif : se donner, de manière non réaliste, de faibles expectations de succès, afin de se préparer soi-même à un échec potentiel
  • L'autoaffirmation : masquer son incompétence en délaissant l'activité qui est la cause de l'échec et développer d'autres aspects valorisés de soi-même.
  • La stratégie d'autopromotion de l'estime de soi : Seuls les aspects du soi considérés comme importants pour l'individu auront uj impact significatif sur son estime de soi globale
  • La valorisation morale de ne rien faire : refuser de travailler en rendant vertueux le fait de ne pas s'investir (l'échec est une marque de non-conformité et la preuve de son individualité)
  • Les stratégies attributionnelles self-service : s'attribuer une responsabilité personnelle en cas de succés et rejeter toute responsabilité en cas d'échec.

L'identification des stratégies de protection de l'estime de soi permet de mieux comprendre les individus et de mieux les aider.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Sophie

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide