Notre pays conserve une grande crédibilité à matière d’organisation de grande manifestation sportive.

Ce constat ne garantit en rien le fait qu’elle se voit confier de nouvelles organisations.

Depuis deux décennies le pays connait des échecs.

Cette diversification des pays hôtes s’expliquent par les enjeux de telles manifestations.

Ex : audiences cumulées (JO, Mondial rugby, foot,etc…) ne cessent d’augmenter d’une organisation à une autre.

Les Jeux olympiques de Beijing s'avèrent un retentissant succès pour la Chine dont l'organisation et les athlètes épatent le monde entier. Les bénéfices des JO de Pekin = 125M d’euros.

Les conclusions de ces trois rapports sont les mêmes.

Si la France veut accueillir à l’avenir des grandes compétitions, elle doit adopter une stratégie cohérente en matière d’équipement sportif.

La France ne compte qu’une seule salle de plus de 10 000 places : Paris Bercy.

La France pourrait en théorie organiser un championnat du monde Gym Artistique, de Basket…

Le rapport DOUILLET

La France développe désormais une politique responsable en matière d’équipement sportif :

  • Assurer la viabilité de la gestion des équipements après la manifestation internationale
  • Que la construction et la gestion des équipements se fassent dans le cadre du développement durable

Proposition : les équipements sportifs qu’il manque au pays doivent être construits sans délais, c a d sans conditions d’obtention de futur événement sportif.

Le modèle actuel : exploitation en régie par la commune. Une seule discipline et un seul club.

Le modèle vers lequel on tend : multifonctionnalité dans les futurs grands stades et Arena , fonction commerciale .

Pour assurer une viabilité économique :

  • Au moins 100 manifestations culturelles par an.
  • Exposition de marques de partenaires.

La ruralité

  • 28% des équipements sportifs français sont situés dans les communes rurales.
  • 1/3 des communes rurales en France sont privées d’équipements sportifs.
  • 22% des communes périurbaines n’ont pas d’équipement sportif.
  • 1,4% des pôles urbains n’en ont pas.

L'aménagement des infrastructures françaises sur le territoire. Équipements les plus représentés dans les milieux ruraux : Tennis, Stade foot (1/3).

La moyenne nationale 9,45 d’équipement sportif par commune, descend à 3,6 en milieu rural.

En milieu rural nous sommes en présence du ratio 166hab/équipement, indice de 247 pour l’ensemble de la France.

Le milieu rural est donc mieux doté que les territoires urbains et périurbains.

+ taille commune petite + équipements sont génériques.

→ 15% de zones couvertes par les transports en commun.

Plusieurs catégories de communes

  • Les communes de taille plutôt importante en termes de population qui rassemble des familles avec enfants au niveau de vie qualifié de moyen : ces communes sont celles qui bénéficient du meilleur niveau d’équipement sportif. è Environ 6 équipements en moyenne.
  • Les communes à démographie dynamique (qui augmente, jeune, aisée) 4 équipmts en moy
  • Les communes peu peuplées dont la population est vieillissante très peu équipées.

Le milieu rural se caractérise par quelques faiblesses mais aussi des forces, constituant ainsi des freins et ressources au développement sportif sur ce territoire. :

  • Des freins :
    • Accessibilité en raison du maillage actuel en équipmt sportif. >20mn de trajet
    • Faible présence des jeunes, déficit 14-25ans. Utilité du sport ?
  • Des avantages :
    • Disponibilité foncière : il y a de la place
    • Diversité des paysages : développement sport de nature

Les infrastructures sportives et le niveau de vie des français. Les 10 départements les plus fournis en équipement, c’est-à-dire ceux qui ont le rapport équipement/population le plus élevé, font tous partie du dernier quartile des départements classés en fonction du revenu salarial moyen.

Plan Piscine

15MM€ = réforme des subventions d’équipements du CNDS aux communes.

La réforme pourrait faire en sorte que les crédits du CNDS ciblent prioritairement les territoires carencés en équipements sportifs comme cela se fait déjà pour 2014 dans les subventions de fonctionnement.

Nouveau critère pris en compte : niveau de structuration du mouvement sportif sur un territoire donné et Donner + aux populations qui ont peu ou pas assez.

Comment dépenser les crédits CNDS ?

Code du sport

Les sports de nature : E S I → Peuvent comprendre voies, terrains ou souterrains du domaine public ou privé

81% des français âgé de 15ans ou plus pratiquent une activité sportive.

Question de départ : « avez-vous pratiqué une activité physique sportive gymnique corporelle en dehors des cours obligatoire d’EPS au cours des douze derniers mois ? »

Quels sont les sports de nature les plus pratiqués aujourd’hui ?

Vigarello = retour vers la nature.

En 2011, le nombre de licence et autre titre de participation délivrés par les fédérations des sports de natures est de 3,1 M soit 18% du total des adhésions.

  • Dissociation : licences et ATP pour pratiquants réguliers et pratiquants « week end ou vancances ».
  • Fédérations ont délivrés 17,2 M de licences et ATP en 2009. Mais attention à la multi-adhésion.
  • 15,4 M licences et 1,8M ATP.

Au sein des fédé des SDN 48% des licences sont des femmes. + 7points 2006è2011

→ Toute fédé confondue : + 2 points

  • Sur représentation des femmes dans la fédération d’équitation / Randonnée pédestre.
  • Les -20ans = 45% des licenciés SDN
  • + 1,8 points 2006-2011.
  • Vitalité des sdn…
  • Nombre de pratiquants au sens large augmente.

Les sports de nature sont créateurs d’emploi.

Etude du tableau :

  • Diplomes à environnement spécifique.. Pas de diplôme staps présent dans le tableau.
  • CQP ne doit pas concurrencer un diplôme professionnel.

Constat sur SPN :

  • Effets non désirables :
    • Non respect de l’environnement
    • Sécurité
    • Conflits d’usages
    • Pollutions (nuisances, déchets, bruits…)
    • Horaires réduits
    • Espaces circonscrits

SDN : seul secteur où des compétences ont été clarifiées, confiées aux CT.

En France trois grandes catégories d’acteur ont des compétences sur l’action du développement des SDN :

  • CT
  • Fédérations de SDN
  • L’Etat

Le Ministère des Sports a souhaité que ces acteurs interviennent dans le domaine des SDN de manière concertée et coordonnée.

Pour cela le code du sport définit les compétences respectives de :

  • L’Etat
  • Des CG

Les compétences du ministère des sports

Responsabilités du MS vont du niveau national au niveau départemental

  • Niveau national : le MS assure le pilotage national de la politique de développement maîtrisé des SDN. S’appuie sur le site pôle national ressource sport de nature. (Ardèche SDN)

Le PDRNSDN (10ans d’existence) est chargé d’enquêtes et de recenser toutes les bonnes pratiques de SND, afin de mutualiser toutes les données et utiliser dans une démarche de formation à tous les acteurs de SDN. En état de veille permanent et outil indispensable.

  • Niveau régional : JS, cohésion social, ont des missions précises. Les DRJSCS sont chargées de coordonner et de piloter les équipes régionales mobilisées dans la mise en œuvre de la politique de développement maitrisé des SDN.

La DR :

  • anime un comité technique régional chargé (siègent : représentant CG, représentant comité régionaux, représentant Etat)
  • construit au sein de ce comité et met en œuvre un plan d’action régional de SDN. Doit veiller à ce que les SDN soient intégrés dans les autres politiques publiques. (Action social, aménagement du territoire, formation professionnelle etc…)
  • travaille en collaboration avec le PDRN.
  • Objectifs des missions pour le MS :
    • Garantir l’accès aux lieux de pratique des SDN.
    • Promouvoir offre sportive de qualité qui s’appuie sur une pratique encadrée et organisée. Modèle minoritaire.
    • Sensibiliser et éduquer les pratiquants (jeunes) à la protection de l’environnement.
    • Favoriser le développement coordonné des SDN par milieu terrestre, aérien, aquatique.

Les DD sont chargées

  • D’accompagner les acteurs territoriaux et surtout le CG dans la mise en œuvre d’une politique départementale en matière de SDN.
  • Structurer le mouvement sportif départemental pour le mettre en cohérence avec la politique nationale des SDN.
  • D’informer et sensibiliser le public au cadre juridique des SDN (missions du préfet)
  • Accompagner les acteurs éducatifs en collaboration avec l’inspection d’académie, pour prendre en compte les SDN dans les projets éducatifs.

Pour financer ses compétences le MS mobilise les crédits ministériels (surtout Promotion Sport pour le plus grand nombre) :

  • Promotion du Sport pour le + grand nombre
  • Soutient au SHN
  • Préservation santé et sécurité des sportifs
  • Formation aux métiers du sport

600 agents affectés aux SDN. 470 CTS placés auprès des fédérations SDN.

→ PDIPR = obligatoire

Le code du sport précise que le CG participe au développement maitrisé des sports de haut niveau. A ce titre il élabore un plan départemental en s’appuyant sur la CDESI.

Le plan départemental des CDESI constitue l’outil qui permet le développement maitrisé des SDN.

Le PDESI = outils (développer accès au site) CDESI = méthode ( Dialogue, concertation)

Département des Landes : 1er CDESI

Le Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR) recense, dans chaque département, des itinéraires ouverts à la randonnée pédestre, et éventuellement équestre. Il revient à chaque conseil général d’établir un PDIPR en application de l’article L361-1 du Code de l’Environnement.

Cette compétence est issue de la loi de décentralisation n°83-663 du 22 juillet 1983. L’entrée en vigueur du texte a été fixée par décret au 1er janvier 1986.

La circulaire ministérielle du 30 août 1988 a précisé la vocation des PDIPR : ils doivent « favoriser la découverte de sites naturels et de paysages ruraux en développant la pratique de la randonnée ».

Il n’existe que 23 PDESI et 51 CDESI (la moitié des CG).

 

Objectifs du plan :

  • Promouvoir le DD et maîtrisé des SDN. Garantir l’accès pour le plus grand nombre aux ESI en les aménageant (négociation avec les propriétaires)
  • Dynamiser le territoire et ses espaces naturels. Toute création d’ESI de PN devrait se faire en étroite collaboration avec les usagers et gestionnaires de l’espace naturelè Démarche participative. Le PDESI doit garantir juridiquement l’accès à ces ESI.
  • Opérer une stratégie départementale coordonnée et cohérente. Il ambitionne de décloisonner l’action des différents services du CG (Tourisme-Collèges-Sports-Environnement) mobilisés dans le développement des SDN
  • Sensibiliser à la qualité et diversité environnementale. Veiller à ce que la pratique du SDN ne nuise pas à l’environnement.
  • Innover conciliant développement économique et épanouissement humain.
  • Le prix des pratiques des SDN ne devraient pas être discriminant.

La CDESI participe à l’élaboration de ce plan et propose des conventions pour sa mise en œuvre.

  • Recensement des lieux de pratique
  • Identification des moyens pour pérenniser ces lieux de pratique

Cela au travers de cinq moyens :

  • Concertation de tous les acteurs
  • Doit organiser le débat afin de construire un projet collectif partagé afin de connaître les problématiques rencontrées
  • Doit permettre à tous les acteurs concernés de trouve un intérêt à cette démarche concertée
  • Doit permettre de construire une politique structurée, à l’échelle départementale, de l’offre de SDN (Sécurité pratiquant et environnement)
  • Démarche plan et mise en œuvre commission doit être adaptée à chaque territoire et respecter les spécificités ressources et contraintes de chaque acteur.

Les CG peuvent consacrer une partie de leur budget sport à ces questions, mais CG peuvent utiliser les ressources en provenance d’une taxe : la taxe d’aménagement. Elle permet :

  • d’acquérir
  • aménager
  • entretenir

C’est un prélèvement obligatoire.

Toute démarche en matière de SDN doit respecter le code de l’environnement et le code de l’urbanisme

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Gaspard

Ancien étudiant de STAPS et passionné de Coaching Sportif. Je mets mes cours de sport à votre disposition. N'hésitez pas à me poser des questions en commentaire !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide