Le tronc cérébral

Le tronc cérébral est une structure anatomique de l'encéphale qui lie différents éléments du système nerveux: cerveau, cervelet et moelle épinière. Il joue un rôle vital par le nombre des fonctions essentielles que ses noyaux régulent , dont la respiration et le rythme cardiaque. C'est aussi une région de passage des voies sensitives et motrices, ainsi qu'un centre de contrôle de la douleur . Il constitue également une zone d'émergence  de la majorité des nerfs crâniens .

On lui distingue trois portions  qui sont de haut en bas: le mésencéphale , la protubérance annulaire  et le bulbe rachidien .

Le mésencéphale

Le mésencéphale (ou cerveau moyen ) est la zone du tronc cérébral qui est directement liée au cerveau par l'intermédiaire des pédoncules cérébraux. En arrière de ces deux se trouve le tegmentum qui contient l'aqueduc de Sylvius , ce dernier relie le troisième au quatrième ventricule. Le mésencéphale contient en arrière les tubercules quadrijumeaux (tectum ) qui sont essentiels pour des fonctions telles que la vision et l'audition.

La protubérance annulaire

La protubérance annulaire (ou pont de Varole )est la partie intermédiaire du tronc cérébral. Elle joue un rôle important dans la motricité notamment par sa position de relai entre le cerveau et le cervelet , elle contribue également aux fonctions autonomes et à la sensibilité du visage (c'est à ce niveau que se trouvent le noyau et l'émergence du nerf trijumeau . Le pont de Varole est relié au cervelet par une paire de pédoncules cérébelleux moyens  et il délimite la face antérieure (ou plancher) du quatrième ventricule .

Le bulbe rachidien

Le bulbe rachidien (ou myélencéphale  est la partie du tronc cérébral qui se continue par la moelle épinière en bas. On y trouve les olives bulbaires  ainsi que les pyramides bulbaires (formations où passent les fibres cortico-spinales du faisceau pyramidal  Le bulbe ou moelle allongée contient des centres de contrôle végétatif vitaux tels que les centres respiratoires [. Il se termine en bas par la décussation pyramidale , une zone de croisement des fibres du faisceau cortico-spinal.

Le thalamus et l'hypothalamus

Couvert par les deux hémisphères cérébraux, le diencéphale est la structure du système nerveux central qui se trouve au centre du cerveau. Il comporte des amas de substance grise qui jouent un rôle extrêmement capital dans l'organisme, dont le thalamus et l'hypothalamus.

 

Le thalamus

Le thalamus est un complexe nucléaire qui occupe une grande partie du diencéphale . Il assure un relais impératif à la grande majorité des afférences sensorielles qui remontent jusqu'au cortex cérébral [ d'où son nom, dont l’origine grecque signifie lit  ou antichambre, celle en amont de la chambre principale. Il joue aussi un rôle très important dans la motricité  et l'élaboration des émotions.

Le thalamus se constitue de deux masses de substance grise , droite et gauche prenant chacune une forme ovoïde . Ces deux parties sont souvent reliées au centre par l’adhésion inter-thalamique .

Le thalamus comporte plusieurs noyaux , ceux-ci assurent chacun un rôle spécifique. Il marque la paroi latérale du troisième ventricule et il est entouré en haut et en avant par le corps et la corne frontale de chaque ventricule latéral .

 

L'hypothalamus

L'hypothalamus est situé directement en bas et en avant du thalamus, il est nettement plus petit en taille et en volume que ce dernier. Cela dit son rôle dans l'organisme n'est pas du tout le moindre.

En effet, l'hypothalamus comporte plusieurs noyaux distincts qui assurent différentes fonctions : dont la thermorégulation , l'appétit et la régulation du cycle sommeil-éveil. Il joue également un rôle capital dans la modulation du système nerveux autonome .

L'hypothalamus est le véritable moteur endocrinien de tout le corps. Il contrôle les sécrétions de l’hypophyse qui produit les principales hormones de l’organisme [69].

L'hypophyse

L'hypophyse (glande pituitaire) est est une glande endocrine logée dans une cavité osseuse (la selle turcique  et reliée à l'hypothalamus en haut par la tige pituitaire . Elle est petite de taille mais joue un rôle extrêmement important dans l'organisme vue la quantité d'hormones qu'elle produit.

On distingue deux parties de l'hypophyse qui sont d'ailleurs d'origines embryonnaires différentes, une partie antérieure: L'anté-hypophyse ou adéno-hypophyse, et une autre postérieure: La post-hypophyse ou neuro-hypophyse.

L'anté-hypophyse

L'adéno-hypophyse secrète : L'hormone de croissance (GH), la prolactine, l'hormone folliculo-stimulante (FSH), l'hormone lutéinisante (LH), l'hormone adréno-corticotrope (ACTH), la thyréostimuline (TSH) et la mélanostimuline (MSH).

La post-hypophyse

La neuro-hypophyse n'est pas constituée de cellules glandulaires propres. Elle regroupe les terminaisons nerveuses issues des neurones de l'hypothalamus qui vont déverser de l'ocytocine et de la vasopressine (ADH ou hormone antidiurétique) directement dans le sang par un phénomène de neurosecrétion.

L'épiphyse

Appelée aussi glande pinéale, est une glande endocrine située derrière le troisième ventricule, elle secrète la mélatonine qui joue un rôle primordiale dans la régulation du cycle nycthémérale, l'horloge biologique interne de l'organisme.

Descartes considérait cette glande comme le support de l'esprit.

Les noyaux gris centraux

" ... ces fondations obscures du cerveau ... " Kinnier Wilson (1925).

Les noyaux gris centraux (NGC)(ou ganglions de la base , sont un groupe de noyaux sous-corticaux richement interconnectés. Ils sont gris parce qu'ils contiennent essentiellement les corps cellulaires des neurones. Les noyaux gris centraux jouent un rôle capital dans la motricité.

On en distingue essentiellement quatre noyaux: le striatum, le pallidum, le noyau sous-thalamique et la substance noire (locus niger)  en plus de quelques autres structures encéphalique dont l'appartenance aux noyaux gris centraux est controversée. "NB : Certains auteurs incluent même le thalamus parmi les ganglions de la base , mais la plupart le traitent séparément".

Le striatum

Celui-ci est constitué de deux noyaux volumineux :

Le Noyau caudé

Le noyau caudé a une forme recourbée avec d’avant en arrière, une tête, un corps et une queue.

Le pallidum

Appelé aussi (globus pallidus), comporte une partie interne et une autre externe, le tout formant avec le putamen le noyau lenticulaire ] (vue sa forme triangulaire sur une coupe frontale).

Le noyau sous-thalamique

Le noyau sous-thalamique (corps de Luys) est situé sous le thalamus et au-dessus du mésencéphale. Il a une forme d’une lentille biconvexe de petit volume.

La substance noire

La substance noire (locus niger, substantia nigra) tire son nom de la couleur des cellules qui la constituent et qui sont riches en neuro-mélanine noir de couleur. Elle joue un rôle très important dans la motricité, elle produit la dopamine (neurotransmetteur essentiel) en collaboration avec d’autres structures du cerveau. Son atteinte constitue la cause principale de la maladie de Parkinson .

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide