Le cervelet est un organe du système nerveux central situé directement en arrière du tronc cérébral. Il occupe avec celui-ci la fosse cérébrale postérieure  en dessous de la tente du cervelet . Il est amarré au tronc cérébral par trois paires de pédoncules cérébelleux: Supérieurs, inférieurs et moyens. Le cervelet contribue principalement à l'équilibre et à la coordination motrice. Les sillons concentriques qui dépriment sa surface lui confèrent un aspect multi-folié.

Le cervelet se divise en trois lobes principaux: Antérieur, postérieur et nodulo-flocculaire. Ces lobes se subdivisent en dix lobules par des sillons secondaires . On décrit au cervelet une région centrale (médiane): le vermis cérébelleux , et trois paires de noyaux gris : dentelés, interposés et fastigiaux.

Le cervelet présente beaucoup de similitudes avec le cerveau: Il a aussi un cortex périphérique  et des noyaux gris centraux qui comportent les corps cellulaires des neurones, Il a deux hémisphères cérébelleux : droit et gauche, ainsi que plusieurs sillons qui délimitent des lobes.

Les sillons du cervelet sont plus profonds que ceux du cerveau, ce qui élargit énormément la surface du cortex cérébelleux qu’on estime d’ailleurs à 75% de celle du cortex cérébral !

Le cervelet (ou petit cerveau) joue un rôle extrêmement important dans notre vie. Il contient à lui seul plus de la moitié des neurones de tout l'encéphale avec plus de 50 milliards de neurones

Fonctions du cervelet

Le cervelet joue un rôle primordial dans la motricité volontaire, dans la posture, dans le maintien de l'équilibre, dans la coordination des mouvements complexes, dans leur apprentissage et beaucoup d'autres rôles récemment mises en évidence notamment végétatifs et cognitivo-émotionnels .

Quel que soit la simplicité des mouvements à réaliser, le cervelet est toujours là pour les contrôler et les coordonner. Sans cervelet, il serait impossible pour nous de marcher, ni même de nous tenir debout. Il nous serait impossible de faire les gestes les plus simples de la vie qui demandent plus ou moins un certain degré de précision, et sans cervelet nous serions incapables d'apprendre à réaliser des taches plus ou moins complexes.

Les meilleurs professeurs de SVT disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (73 avis)
Antoine
60€
/h
1er cours offert !
Pierre
4,9
4,9 (34 avis)
Pierre
40€
/h
1er cours offert !
Georges
4,9
4,9 (32 avis)
Georges
50€
/h
1er cours offert !
Nathan
4,9
4,9 (31 avis)
Nathan
60€
/h
1er cours offert !
Lynda
4,9
4,9 (18 avis)
Lynda
30€
/h
1er cours offert !
Sylvain
5
5 (20 avis)
Sylvain
40€
/h
1er cours offert !
Charles
5
5 (35 avis)
Charles
50€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (73 avis)
Antoine
60€
/h
1er cours offert !
Pierre
4,9
4,9 (34 avis)
Pierre
40€
/h
1er cours offert !
Georges
4,9
4,9 (32 avis)
Georges
50€
/h
1er cours offert !
Nathan
4,9
4,9 (31 avis)
Nathan
60€
/h
1er cours offert !
Lynda
4,9
4,9 (18 avis)
Lynda
30€
/h
1er cours offert !
Sylvain
5
5 (20 avis)
Sylvain
40€
/h
1er cours offert !
Charles
5
5 (35 avis)
Charles
50€
/h
1er cours offert>

Cortex cérébelleux

Le cortex cérébelleux est différent de son homologue cérébral, alors que ce dernier se constitue de différentes couches cellulaires de nombre variant selon les régions corticales allant jusqu'à 6 et délimitant ainsi les aires de Brodmann, le cortex cérébelleux contient partout trois couches cellulaires , donc pas d'aires de Brodmann au niveau du cervelet.

Si on déplie le cortex cérébelleux, il se trouve que sa surface représente environ 75% de celle du cortex cérébral .

Cellules de Purkinje

De toutes les 50 milliards des cellules cérébelleuses, seulement les cellules de Purkinje (qui sont au nombre de 15 millions environs  projettent à l'extérieur du cervelet (soit 0,03 % de tous les neurones cérébelleux).

Chaque cellule de Purkinje peut avoir jusqu'à 300 000 synapses avec d'autres neurones, ceci démontre le degré d'intégration qui ce passe dans le cervelet.

Les patients qui ont une pathologie cérébelleuse présentent des symptômes cliniques similaires à ceux d'une personne ivre. En effet, l'alcool est très toxique pour les cellules de Purkinje qui sont les cellules les plus précieuses du cervelet.

Les voies cérébelleuses

Pour assurer ces fonctions diverses, le cervelet doit recevoir des informations de toutes sortes et de presque toutes les parties du SNC. Ainsi, il reçoit des informations proprioceptives directement de la moelle épinière et des signaux d'origine visuelle et vestibulaire pour assurer l'équilibre du corps. Il reçoit également des faisceaux de la plupart des noyaux gris centraux ainsi que des noyaux du tronc cérébral.

Le cervelet reçoit par le biais du pons des relais collatéraux provenant des fibres de la voie pyramidale, ce qui lui permet constamment d'être au courant des mouvements à réaliser et de surveiller leur réalisation au fur et à mesure par un ensemble de feedbacks sensoriels notamment visuels et proprioceptifs.

Le cervelet dispose donc de toutes les informations concernant les circonstances de la réalisation du mouvement. De là, il assure le contrôle de ces mouvements par des relais de boucles de contrôle qui se terminent sur le cortex moteur primaire controlatéral pour rejoindre la voie pyramidale. Vu que cette voie croise aussi la ligne médiane, il se trouve alors que les hémisphères cérébelleux ont un contrôle homolatéral de la motricité.

Besoin d'un professeur de SVT ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,80/5 - 5 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !