C'est ce phénomène de la Nina qui provoque en ce mois de janvier 2011 des pluies diluviennes et des inondations terribles dans le Queensland australien, région du Nord-Est du subcontinent.

La Niña ("petite fille" en espagnol) est un phénomène climatique exceptionnel qui est globalement le contraire du phénomène El Niño et qui  souvent lui succède

(On a comptabilisé un peu plus de phénomènes El Niño que de La Niña : 25 contre 17 au XXème siècle ).La corrélation entre les deux phénomènes n'existerait que dans un tiers des cas seulement.

Les Alizés qui soufflent désormais plus fortement qu'en régime normal aboutissent à un refroidissement exceptionnel des eaux de surface du Pacifique.

L'atmosphère, après un excès dans un sens, se rééquilibrerait avec un excès dans l'autre sens...

Les conséquences climatiques sont presque parfaitement opposées de part et d'autre de l'océan : pluies diluviennes sur l'Australie, l'Indonésie et sécheresses marquées en Amérique du Sud.

Voici une première splendide photo datant du 8 novembre 2010 :

Cette image a été acquise l par la caméra MERIS (Medium Resolution Imaging Spectrometer) d’Envisat avec une résolution de 300 m au niveau du sol.

Voici une seconde splendide mais dramatique photo datant du 2 janvier 2011 :

les inondations sont clairement visibles de l'espace et gigantesques

Cette image a été acquise l par la caméra MERIS (Medium Resolution Imaging Spectrometer) d’Envisat avec une résolution de 300 m au niveau du sol.

Ce splendide document .gif permet de comparer les situations le 14 décembre 2010  et le 4 anvier 2011 :

Besoin d'un professeur de SVT ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !