Qu'est-ce qui définit l'Homme par rapport à l'animal et notamment le Chimpanzé...?

Un des critères classiques d'appartenance à la lignée humaine est la bipédie....qu'en est-il vraiment ?

Des différences

L'Homme est une espèce très particulière parce que bipède, le buste droit et nous pouvons marcher et courir sur de très longues distances, donc nous avons une locomotion très efficace.

Le schéma classique dans les manuels scolaires est l'échelle naturelle des espèces. Par un processus logique, on aboutit à l'Homme et à sa bipédie.

Actuellement on classe ainsi les espèces. L'Homme et auprès de nous les Chimpanzés puis les Gorilles et les Orang Outan, les Hominoides.
Sont-ils redressés ? Non, ils s'appuyent sur leur membre antérieur. Mais ils sont capables de se suspendre aux branches....
Le schéma classique et ancien énonce qu'en passant de la forêt à la savane,l'homme se serait redressé.......c'est faux.

Tous les grands singes ont donc  l'habitude de se suspendre dans les arbres, sous les branches parce qu'ils sont gros.....

Depuis 10MA, a été sélectionnée l'aptitude a se tenir suspendu et donc une fois qu'on est au sol c'est tout simple de se mettre debout....

L'oeil n'est pas apparu pour permettre de voir....mais des cellules sensibles à la lumière ont donné un avantage à ceux qui les possédaient....

La capacité à marcher debout préexistait chez les Grands Singes qui se suspendaient.....et n'est pas apparue à la sortie de la forêt, par nécessité....

Cette aptitude à marcher debout existait chez le Dernier Ancêtre Commune aux Chimpanzés et à l'Homme. Les Chimpanzés l'ont peu développée contrairement aux humains.

Les Australopithèques, dans la lignée humaine, âgés de 3-4 MA, avec Lucy. Elle roulait des hanches et des épaules. Elle n'est pas capable de courir. C'est quand même une bipédie.
La bipédie moderne apparait avec le vrai genre humain et l'Homo ergaster il y a 2MA et donc voici une autre bipédie plus sophistiquée.

Comparaison des squelettes de Lucy et d'un Homo

Donc bipédie ancienne existante chez le DAC et donc naturellement retrouvée chez Toumai, Orrorin et Ardipithecus et donc il y a bien lieu de parler de bipédies et non de la bipédie.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide