Le concept

La géothermie a de l'avenir. L'exploitation de la chaleur générée par la Terre n'en est qu'à ses débuts.

On distingue quatre types de géothermie : la géothermie très basse énergie qui exploite des aquifères dont la température est inférieure à 30°C (essentiellement chauffage individuel), la géothermie basse énergie qui utilise des aquifères comprises entre 30°C et 100°C -comme l’exploitation géothermique de la nappe phréatique du Dogger dans les bassins sédimentaires comme le Bassin Parisien- (essentiellement chauffage collectif). et les géothermies moyenne et haute énergie qui sont parfois très profondes et exploitent de l’eau et de la vapeur jusqu’à 350°C essentiellement à des fins de production électrique (5 000m de profondeur et 250°C pour Soultz-les-Forêts dans l’est de la France - on parle aussi de géothermie profonde- ; 250° à seulement 350 m de profondeur à Bouillante en Guadeloupe) .

Des pays comme l'Islande, l'Italie sont particulièrement favorisés au niveau de leur potentiel géothermique, de l''ampleur du gradient géothermique mais la France a aussi un grand potentiel comme le montre les cartes.

Généralités et différents types

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide