La lignée humaine est caractérisée par un ensemble de caractères dérivés propres qui la distingue des chimpanzés. Plusieurs espèces d'homininés ont vécu entre -7 millions d'années et aujourd'hui.

Les australopithèques

Les australopithèques présentent des caractères primitifs proches de ceux des chimpanzés :

-         prognathisme

-         bourrelet sous-orbitaire

-         faible capacité crânienne

-         Bras longs

Les australopithèques possèdent des caractères du squelette liés à la bipédie (cambrure de la colonne, col du fémur allongé et fémur oblique, bassin large et court, trou occipital avancé). Ils appartiennent donc à la lignée humaine. Cette bipédie est encore associée à une vie arboricole. Les australopithèques apparaissent vers -4 millions d'années et s'éteignent vers -1 millions d'années. Depuis Lucy (1974/australopithèque afarensis/-3.2 millions d'années) une dizaine d'autres espèces ont été découverte dans la région du rift Est africain. Par exemple, australopithécus anamensis bien meilleur marcheur qu'afarensis. Ils vivaient en petit groupe près des fleuves et des zones boisées dans un paysage de savane arborée sous un climat chaud et humide. Ils grimpaient dans les arbres et étaient végétariens.

L'apparition de la lignée humaine dans l'est africain est remise en cause depuis la découverte d'Abel (1995 au Tchad). Les plus anciens représentants de la lignée humaine découverts récemment ne sont pas des australopithèques. Orrorin (2000, Kenya, âgé de 6 millions d'années est manifestement bipède), Toumaï (2001, Tchad, âgé de 7 millions d'années).

L'émergence du genre Homo

Homo habilis apparaît en Afrique de l'est vers -2.5 millions d'années. Les caractères morpho anatomiques dérivés propres au genre homo sont une augmentation du volume crânien : 700cm3 pour Homo habilis, 900 cm3 pour Homo erectus, 1500 cm3 pour l'homme et une réduction de la face. Le genre Homo est aussi caractérisé par l'outillage. Les premiers outils rudimentaires sont attribués à Homo habilis, les outils deviendront plus perfectionnés : maitrise du feu est attribuée à Homo erectus vers -1mA. L'apparition de l'art et du langage articulé est caractéristique d'Homo sapiens. Les espèces du genre Homo ont longtemps cohabité avec les autres australopithèques.

Homo erectus et la sortie d'Afrique

Homo Erectus et Homo Ergaster apparaissent il y a 2 millions d'années. Les Homo Erectus sont d'abord connus en Afrique : adolescent de Turkana (1.6 millions d'années, 12 ans Kenya). Ils forment un groupe très diversifié, par l'acquisition d'une augmentation du volume crânien, grande taille. Il consomme de la viande et est le premier à sortir d'Afrique pour aller en Asie, puis au moyen Orient et en Europe.

Néandertaliens et homme moderne

L'homme de Neandertal trouvé en Europe semble provenir de l'évolution de la population d'Homo erectus ayant colonisé l'Europe et isolé pendant les glaciations. Il apparaît il y a plus de 200 00 ans et a cohabité pendant plus de 50 000 ans avec l'homme moderne (H.Sapiens et homme de Cro-Magnon). Son corps est cependant plus trapu (adaptions au climat glaciaire), son crâne est étiré vers l'arrière, il n'a pas de menton et possède un front fuyant. On observe un prognathisme important et des bourrelets sus-orbitaires marqués. Sa capacité crânienne est au moins égale à celle de l'homme moderne et il enterre ses morts. Il s'est éteint il y a 30 000 ans.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (1,67/ 5 pour 6 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide