Problématiques : Quelle est sa position dans l'espace ?
Quelles sont les influences qu'elle subit ?

I/ Les objets du Système Solaire

(TP10)

Les meilleurs professeurs de SVT disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (73 avis)
Antoine
60€
/h
1er cours offert !
Pierre
4,9
4,9 (34 avis)
Pierre
40€
/h
1er cours offert !
Georges
4,9
4,9 (32 avis)
Georges
50€
/h
1er cours offert !
Nathan
4,9
4,9 (31 avis)
Nathan
60€
/h
1er cours offert !
Lynda
4,9
4,9 (18 avis)
Lynda
30€
/h
1er cours offert !
Sylvain
5
5 (20 avis)
Sylvain
40€
/h
1er cours offert !
Charles
5
5 (35 avis)
Charles
50€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (73 avis)
Antoine
60€
/h
1er cours offert !
Pierre
4,9
4,9 (34 avis)
Pierre
40€
/h
1er cours offert !
Georges
4,9
4,9 (32 avis)
Georges
50€
/h
1er cours offert !
Nathan
4,9
4,9 (31 avis)
Nathan
60€
/h
1er cours offert !
Lynda
4,9
4,9 (18 avis)
Lynda
30€
/h
1er cours offert !
Sylvain
5
5 (20 avis)
Sylvain
40€
/h
1er cours offert !
Charles
5
5 (35 avis)
Charles
50€
/h
1er cours offert>

II/ Les planètes telluriques (leur surface).

La Terre n'est pas isolée dans le système solaire.
Quelles sont les caractéristiques de sa surface qu'elle partage avec les autres planètes telluriques ?
A-t-elle une originalité ?

Les planètes telluriques ont une surface rocheuse qui forme la lithosphère. Elle a conservé les traces d'impacts des météorites qui l'ont percutée. Ses traces permettent de reconstituer l'histoire de la formation du système solaire. Le bombardement de météorites a été très important au début de sa création. Entre 4.5 et 3.6 GA puis il a diminué jusqu'à nos jours. La surface des planètes montre aussi des traces d'activités internes (volcan, chaîne de montagne, fossé, failles) actuelles ou passées. Cette activité s'est terminée pour les plus petites planètes car elles ont épuisé l'énergie qu'elles contenaient. Selon le nombre de cratères et les formes du relief correspondant à l'activité interne, on distingue trois groupes de corps telluriques :
- Mercure et Lune (forte densité cratères, activités internes achevées.)
- Mars : quelques cratères mais de gigantesques volcans éteints.
- Vénus et la Terre : peu de cratère, activités internes.
La rareté des cratères sur Vénus et la Terre s'explique par le modelage de la surface sous l'effet de l'érosion. Elle est due à la présence d'une atmosphère et d'une enveloppe d'eau liquide (l'hydrosphère) qui n'existe que sur Terre.
L'atmosphère est épaisse sur Vénus. Sur Mars, elle est fine et sur Terre elle est de densité intermédiaire. Elles contiennent toute de l'azote (N2), du dioxyde de carbone (CO2), et de l'eau (H2O) en des proportions variables. O2 caractérise la Terre. 

-> La terre est comparable aux autres planètes. Son originalités est la présence d'eau (liquide) et d'oxygène.

III/ L'énergie reçue par les corps telluriques

(TP 11)

Le soleil envoie son énergie dans toutes les directions de l'espace sous forme d lumière et de chaleur. La quantité d'énergie solaire reçue par les planètes est f. d leur distance au soleil. Elle varie en raison de l'inverse du carré de la distance. 

Ainsi la surface de la planète va s'échauffer sous l'effet de ce rayonnement. Elle va absorber cette énergie et la renvoyer vers l'espace sous la forme de rayon infrarouge. 

D'après ce tableau on constate que la température de Vénus est supérieure à celle de Mercure alors qu'elle est plus loin du soleil. La température est supérieure à celle de la Lune alors qu'elle est à la même distance du Soleil. Cela est dû à la présence d'une atmosphère autour de Vénus et Terre qui piège les rayons infrarouges et les empêchent de partir vers l'espace. 

Sur Terre il existe une inégale répartition de l'énergie solaire.Elle varie selon la latitude. L'ensoleillement global diminue de l'équateur aux pôles. Ces variations s'expliquent par la forme sphérique de la Terre. Le rayonnement solaire frappe la surface de façon perpendiculaire à l'équateur. Il se répartit alors sur une petite surface. Au niveau des hémisphères, le rayonnement frappe la surface de la Terre avec un angle d'inclinaison inférieur à 90° par rapport à l'horizontale. Il se répartit alors sur une plus grande surface et l'énergie reçue est plus petite. Cela explique la répartition des climats sur Terre selon la latitude.

A l'équateur, l'angle d'incidence des rayons solaires est égal à 90°.
A hautes latitudes, l'angle est inférieur à 90°.
L'énergie solaire reçue par la Terre varie aussi au cours du temps. L'alternance des saisons est due à la position de la Terre par rapport au soleil et à l'inclinaison de son axe de rotation. 

Bilan L1 : La Terre est une planète ordinaire du système solaire. Son originalité tient à la présence d'eau liquide et d'êtres vivants. Ses enveloppes (atmosphère, hydrosphère, biosphère) sont soumises aux mêmes influences que celles qui font évoluer les autres corps.

Besoin d'un professeur de SVT ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 2,33/5 - 3 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !