Leçons de sciences de la Terre et de l’Univers

Candidats des secteurs A et B

  • Aléa et risque sismique
  • Aléa et risque volcanique
  • Chronologie absolue : principes et applications
  • Circulations atmosphérique et océanique
  • Comportement rhéologique des matériaux géologiques et structures associées
  • Croûte océanique et croûte continentale
  • Déformation ductile et déformation cassante
  • Evolution de la biosphère et coupure des temps géologiques
  • Extension cénozoïque en France métropolitaine
  • Formation des enveloppes terrestres
  • Formation et évolution d'une chaîne de collision
  • Importance de la convection de géodynamique interne et externe
  • La collision continentale
  • La composition de la Terre
  • La croûte océanique : structure et mise en place
  • La différenciation magmatique
  • La formation des Alpes
  • La lithosphère : propriétés thermiques et mécaniques
  • La lithosphère continentale
  • La lithosphère océanique
  • La mesure du temps en géologie
  • La mobilité de la lithosphère
  • La sédimentation en domaine océanique
  • La sédimentation marine : nature des sédiments, origine et facteurs de mise en place
  • La sédimentation sur les marges passives
  • L'accrétion océanique/L'expansion des fonds océaniques
  • Le cycle externe de l'eau
  • Le manteau terrestre
  • Le noyau terrestre
  • Le volcanisme dans les DOM-TOM et sa signification géodynamique
  • Le volcanisme tertiaire et quaternaire en France métropolitaine
  • L'échelle des temps géologiques
  • L'effet de serre
  • L'énergie solaire reçue par la Terre : devenir et effets
  • L'érosion des continents et la sédimentation terrigène
  • Les basaltes
  • Les bassins houillers en France
  • Les bioconstructions carbonatées
  • Les différents types de métamorphisme et leur signification géodynamique à partir de la carte de France au millionième
  • Les dorsales océaniques
  • Les échanges océan-atmosphère
  • Les enregistrements des paléoclimats
  • Les évaporites
  • Les grands cycles orogéniques à partir de la carte de France au millionième
  • Les granitoïdes
  • Les magmas : origine et évolution
  • Les marges continentales actuelles de la France métropolitaine
  • Les marqueurs de la cinématique des plaques à différentes échelles de temps
  • Les marqueurs de la collision continentale
  • Les marqueurs géologiques et géochimiques des glaciations
  • Les métamorphismes alpins
  • Les météorites
  • Les rifts continentaux
  • Les structures géologiques en zone de convergence
  • Les subductions
  • Les variations du niveau marin
  • L'univers et les grandes étapes de la formation du système solaire
  • Métamorphisme et conditions de pression et de température
  • Mobilité horizontale et verticale de la lithosphère océanique
  • Modelé et relief en terrain calcaire
  • Modifications anthropiques des enveloppes externes
  • Originalité de la Terre dans le système solaire
  • Origine et évolution des Hominidés
  • Paléomagnétisme et cinématique lithosphérique
  • Planètes telluriques et planètes gazeuses
  • Récifs et sédimentation péri-récifale
  • Rôle de la vie dans la genèse des roches
  • Sismologie et structure du globe
  • Transferts de matières du continent à l'océan
  • Accumulation sédimentaire et géodynamique
  • Aléa et risque sismique
  • Aléa et risque volcanique
  • Altération et érosion des continents
  • Cadre géodynamique et évolution des bassins sédimentaires
  • Chaîne andine et chaîne alpine
  • Chronologie absolue : principes et applications
  • Chronologie relative : principes et applications
  • Cinématique des plaques lithosphériques
  • Circulations atmosphérique et océanique
  • Comportement rhéologique des matériaux géologiques et structures associées
  • Crise crétacé-tertiaire: faits géologiques et discussions
  • Croûte océanique et croûte continentale
  • Déformation ductile et déformation cassante
  • Du plancton à la roche (évolution de la matière organique exclue)
  • Énergie solaire et bilan énergétique de la Terre
  • Evolution de la biosphère et coupure des temps géologiques
  • Exploitation et protection des ressources en eau
  • Extension cénozoïque en France métropolitaine
  • Formation des enveloppes terrestres
  • Formation et évolution d'une chaîne de collision
  • Géologie de l'Europe à partir de supports cartographiques au choix du candidat
  • Géologie de l'océan Atlantique
  • Géologie de l'océan Indien
  • Géologie de l'océan Pacifique
  • Glaciers et sédiments associés
  • Gravimétrie et structure du globe à différentes échelles
  • Importance de la convection de géodynamique interne et externe
  • Influence de la lithologie et du climat sur le modelé du paysage
  • La biosphère au Paléozoïque
  • La biostratigraphie
  • La chaleur interne de la Terre
  • La collision continentale
  • La collision continentale à partir de l'exemple de l'Himalaya
  • La collision continentale à partir de l'exemple des Alpes
  • La composition de la Terre
  • La croûte océanique : structure et mise en place
  • La déformation cassante
  • La différenciation magmatique
  • La distribution d'énergie solaire à la surface de la Terre et ses conséquences
  • La dynamique mantellique
  • La formation des Alpes
  • La fusion partielle de la croûte continentale
  • La lithosphère : propriétés thermiques et mécaniques
  • La lithosphère continentale
  • La lithosphère océanique
  • La mesure du temps en géologie
  • La mobilité de la lithosphère
  • La mobilité verticale de la lithosphère
  • La Pangée
  • La reconstitution des paléoenvironnements océaniques
  • La reconstitution d'un paléoenvironnement au choix du candidat
  • La rythmicité dans les processus sédimentaires
  • La sédimentation biogène
  • La sédimentation en domaine océanique
  • La sédimentation marine : nature des sédiments, origine et facteurs de mise en place
  • La sédimentation marine épicontinentale
  • La sédimentation sur les marges passives
  • La stratigraphie séquentielle
  • La Terre comparée aux autres planètes telluriques
  • L'accrétion océanique/L'expansion des fonds océaniques
  • Le champ magnétique terrestre : origine et évolution
  • Le cycle externe de l'eau
  • Le Magmatisme d'origine mantellique
  • Le magmatisme lié à la formation et à l'évolution des chaînes de montagnes
  • Le manteau terrestre
  • Le métamorphisme : marqueur géodynamique
  • Le métamorphisme lié à l'orogenèse alpine
  • Le noyau terrestre
  • Le paléomagnétisme : marqueur de la géodynamique océanique et continentale
  • Le volcanisme dans les DOM-TOM et sa signification géodynamique
  • Le volcanisme tertiaire et quaternaire en France métropolitaine
  • L'échelle des temps géologiques
  • L'effet de serre
  • L'énergie interne du globe et sa dissipation
  • L'énergie solaire reçue par la Terre : devenir et effets
  • L'érosion des continents et la sédimentation terrigène
  • Les basaltes
  • Les bassins houillers en France
  • Les bassins sédimentaires observés sur la carte de France au millionième dans leur cadre géodynamique
  • Les bioconstructions carbonatées
  • Les courants océaniques
  • Les différents types de marges continentales
  • Les différents types de métamorphisme et leur signification géodynamique à partir de la carte de France au millionième
  • Les données géologiques sur l'origine de la vie
  • Les dorsales océaniques
  • Les dynamismes éruptifs
  • Les échanges océan-atmosphère
  • Les enregistrements des paléoclimats
  • Les évaporites
  • Les glaciations
  • Les grandes accumulations sédimentaires détritiques
  • Les grandes lignes de l'histoire géologique des Alpes à partir de cartes géologiques au choix du candidat
  • Les grandes lignes de l'histoire géologique des Pyrénées à partir de cartes géologiques au choix du candidat
  • Les grandes lignes de l'histoire géologique du Bassin Parisien à partir de cartes géologiques au choix du candidat
  • Les grandes lignes de l'histoire géologique du Massif Central paléozoïque à partir de cartes géologiques au choix du candidat
  • Les grands cycles orogéniques à partir de la carte de France au millionième
  • Les grands ensembles structuraux de la France à partir de la carte géologique au millionième
  • Les granitoïdes
  • Les magmas : origine et évolution
  • Les marges continentales actuelles de la France métropolitaine
  • Les marges passives
  • Les marqueurs de la cinématique des plaques à différentes échelles de temps
  • Les marqueurs de la collision continentale
  • Les marqueurs géologiques et géochimiques des glaciations
  • Les métamorphismes alpins
  • Les météorites
  • Les microfossiles : utilisation biostratigraphique
  • Les nappes d'eau souterraines : ressources en eau, sources d'énergie
  • Les ophiolites
  • Les planètes du système solaire
  • Les ressources énergétiques du sous-sol
  • Les ressources énergétiques fossiles
  • Les rifts continentaux
  • Les séries magmatiques
  • Les structures géologiques en zone de convergence
  • Les subductions
  • Les variations climatiques à différentes échelles de temps
  • Les variations climatiques du quaternaire
  • Les variations du niveau marin
  • L'univers et les grandes étapes de la formation du système solaire
  • Magmatisme et géodynamique
  • Métamorphisme et conditions de pression et de température
  • Mobilité horizontale des continents au cours du phanérozoïque
  • Mobilité horizontale et verticale de la lithosphère océanique
  • Modifications anthropiques des enveloppes externes
  • Originalité de la Terre dans le système solaire
  • Origine et évolution des Hominidés
  • Paléomagnétisme et cinématique lithosphérique
  • planètes telluriques et planètes gazeuses
  • Récifs et sédimentation péri-récifale
  • Réservoirs, flux et processus impliqués dans le cycle de l'eau
  • Rifting et ouverture océanique
  • Sismologie et structure du globe
  • Structure et composition du manteau
  • Transferts de matières du continent à l'océan
  • Utilisation biostratigraphique et paléoécologique des fossiles
  • Utilisation des roches dans la construction
Les meilleurs professeurs de SVT disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (73 avis)
Antoine
60€
/h
1er cours offert !
Pierre
4,9
4,9 (34 avis)
Pierre
40€
/h
1er cours offert !
Georges
4,9
4,9 (32 avis)
Georges
50€
/h
1er cours offert !
Nathan
4,9
4,9 (31 avis)
Nathan
60€
/h
1er cours offert !
Lynda
4,9
4,9 (18 avis)
Lynda
30€
/h
1er cours offert !
Sylvain
5
5 (20 avis)
Sylvain
40€
/h
1er cours offert !
Charles
5
5 (35 avis)
Charles
50€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (73 avis)
Antoine
60€
/h
1er cours offert !
Pierre
4,9
4,9 (34 avis)
Pierre
40€
/h
1er cours offert !
Georges
4,9
4,9 (32 avis)
Georges
50€
/h
1er cours offert !
Nathan
4,9
4,9 (31 avis)
Nathan
60€
/h
1er cours offert !
Lynda
4,9
4,9 (18 avis)
Lynda
30€
/h
1er cours offert !
Sylvain
5
5 (20 avis)
Sylvain
40€
/h
1er cours offert !
Charles
5
5 (35 avis)
Charles
50€
/h
1er cours offert>

Leçons de biologie

Candidats du secteur C

  • Excrétion et milieu de vie
  • Fruits et graines
  • Génotype et phénotype
  • Importance biologique des lipides
  • La classification phylogénétique du vivant
  • La compartimentation cellulaire
  • La croissance et le développement chez les Insectes
  • La culture in vitro des végétaux
  • La lignée verte et son adaptation au milieu aérien
  • La métamérie dans le règne animal
  • La mitochondrie
  • La nutrition des autotrophes
  • La procréation médicalement assistée
  • La réponse hormonale
  • La transduction des signaux extracellulaires
  • La vie dans la zone intertidale
  • La vie fixée chez les animaux
  • La vie planctonique
  • L'adhérence intercellulaire
  • Le cancer
  • Le cytosquelette
  • Le méristème apical caulinaire d’une Angiosperme
  • Le message nerveux
  • Le neurone
  • Le passage de la mauvaise saison chez les animaux
  • Le potentiel transmembranaire et ses variations
  • L'eau et la cellule
  • L'eau et la vie cellulaire
  • Les auxines
  • Les cellules musculaires
  • Les chromosomes Eucaryotes
  • Les coenzymes
  • Les échanges de matière entre la cellule et son environnement
  • Les enzymes et le métabolisme cellulaire
  • Les formes d'énergie dans les cellules
  • Les hormones
  • Les interactions cellulaires et moléculaires lors de la fécondation
  • Les surfaces d'échanges chez les végétaux terrestres
  • Mutations géniques et chromosomiques
  • Qu’est-ce qu’une enzyme ?
  • Recherche de nourriture et prise alimentaire chez les Insectes
  • Respiration et milieu de vie
  • Stabilité et variabilité de l'ADN
  • Virus de l'immunodéficience humaine

Commentaires généraux 2007 communs à toutes les options

Le premier contact avec le sujet pour le candidat se limite à quelques mots : le titre de la leçon. Ces mots ne forment jamais une question. Pourtant, un exposé scientifique n’a de sens que s’il permet, dans une démarche raisonnée d’apporter une (ou des) réponse(s) à une question clairement énoncée. En conséquence, bien qu’il semble évident que des connaissances solides et générales soient nécessaires pour appréhender les leçons, le jury ne saurait que conseiller aux candidats de passer plus de temps à soigner l’analyse du sujet.

En particulier, une analyse rigoureuse des termes employés dans le titre doit permettre de dégager une problématique scientifique à partir du sujet proposé. Cette problématique servira alors à justifier le plan adopté. L’introduction ne sert donc pas à annoncer un plan, mais à annoncer une idée directrice ou une méthode de travail que le plan soutiendra.

Cette idée directrice devra guider le candidat tout au long de sa leçon en ne perdant pas de vue sa problématique initiale. En effet, un exposé scientifique n’est pas une simple présentation de connaissances illustrées liées à un titre, mais une progression logique avec des arguments articulés qui permettent de construire progressivement au long de la leçon une réponse à une problématique proposée dans l’introduction.

Ce n’est qu’une fois que le candidat a dégagé l’angle sous lequel il souhaite aborder sa leçon que l’utilisation des ouvrages s'avère utile. En effet, les ouvrages ne devraient servir qu’à préciser les connaissances du candidat et/ou à les illustrer, mais en aucun cas à les remplacer. Certains exposés se limitent à une juxtaposition d'idées glanées dans les ouvrages, sans qu'aucun fil directeur apparaisse, tandis que l'entretien révèle que le candidat avait les connaissances nécessaires pour élaborer un exposé logique.

Il est donc indispensable que le candidat s'accorde le temps de réflexion utile à la compréhension du sujet et à la construction de l'exposé avant d'avoir recours aux ouvrages. Pour être utilisés à bon escient, les ouvrages doivent être préalablement connus par les candidats. Il est donc fortement conseillé aux candidats de consulter fréquemment les ouvrages, revues et média proposés dans la liste du concours, et de ne pas se limiter aux ouvrages « généralistes ». Un livre découvert le jour de la leçon ne peut en effet être employé efficacement.

Une démarche scientifique rigoureuse est, bien entendu, attendue sur tous les sujets, y compris ceux qui touchent de près les activités humaines et peuvent être médiatisés, tels que la biodiversité, l'exploitation des ressources, les variations du climat etc.

A ce niveau de recrutement, les candidats ne peuvent pas se contenter de descriptions journalistiques, mais doivent s'appuyer sur des faits scientifiques concrets, afin de construire un raisonnement. Lors de certaines leçons, en particulier celles concernant le comportement animal, les candidats ont tendance à adopter une point de vue et un vocabulaire très finalistes, voire anthropomorphiques en utilisant des modèles et hypothèses théoriques soutenus à posteriori par des faits évidemment ad hoc. Un modèle ne saurait se substituer à des données concrètes : une démarche expérimentale testant des hypothèses élaborées à partir d’observations doit être constamment privilégiée. Une éventuelle formalisation théorique ne saurait venir qu’ensuite.

Le jury souhaiterait souligner l’importance de la démarche expérimentale et inviter les candidats à soigner les manipulations (dissections, EXAO, exploitation de cartes, calculs etc.) et notamment à ne pas hésiter à manipuler pendant la leçon, de façon à bien relier les notions exposées à des objets concrets.

Le jury a également été frappé par la difficulté, pour de nombreux candidats, à exploiter des principes physiques, chimiques et biochimiques de base, indispensables à la compréhension au premier ordre des phénomènes biologiques et géologiques abordés. Cette méconnaissance s’accompagne également de difficultés à manier les outils mathématiques les plus élémentaires.

Par exemple, trop peu de candidats savent calculer une fréquence, une pression, formaliser un concept de base comme l’oxydo-réduction ou la sélection naturelle ou utiliser des lois élémentaires de la thermodynamique. Le jury tient également à rappeler que des notions d'histoire des sciences font partie du programme et qu'elles sont utiles à la maîtrise de la démarche scientifique et que la rigueur ne peut être respectée que si les ordres de grandeurs des objets observés en Sciences de la Vie et de la Terre, ainsi que les unités de mesure sont dominés.

La dimension pédagogique de la leçon ne doit pas être minimisée : au-delà des qualités scientifiques du candidat, le jury cherche à savoir s’il est capable de les partager, et donc de devenir un orateur littéralement au service de son message. Le jury a apprécié l’attitude de la majorité des candidats, une maîtrise du temps en général correcte, une relative aisance à l’oral qui permet à la plupart des candidats de conserver une certaine distance vis-à-vis de leurs notes, et en général, un effort concernant l’utilisation du tableau, du rétroprojecteur et des autres supports.

Toutefois, le jury tient à rappeler qu’il prête une attention toute particulière à la tenue du tableau, la qualité des transparents produits par le candidat, l'utilisation et le bon réglage des appareils d’observation (mise au point, luminosité, grossissement etc.), la pertinence des termes employés, la précision des exemples, la richesse et la qualité de l’expression orale et écrite (orthographe). Le jury a, à plusieurs reprises, relevé des « tics de langage » qui, lorsqu'ils sont trop fréquents nuisent à la fluidité de l'exposé. En particulier, de nombreux candidats font un usage abusif de « en fait » ou de « donc ».

L’approche pédagogique ne doit pas non plus être caricaturée. En particulier, la réalisation de tableaux ou schémas bilan n’est pas une fin en soi et doit servir un objectif de synthèse des idées. Réécrire les mots du plan sous forme de tableau n’a par exemple aucun intérêt. De même, les candidats doivent être attentifs à exploiter vraiment le matériel sorti et ne pas se contenter de le présenter rapidement au cours de leur exposé.

Quelques particularités propres à l'oral de contre option 2007

Le domaine du sujet de la leçon correspond au programme général du secteur C pour tous les candidats issus des secteurs A et B, et au programme général des secteurs A ou B pour tous les candidats issus du secteur C. À l’issue de la leçon, le jury interroge le candidat, dans un premier temps dans le domaine de la leçon, avec élargissement à d’autres parties du programme de la première contre-option, puis dans la deuxième contre-option.

Le jury déplore le nombre élevé de leçons souvent très théoriques et trop peu ou maladroitement illustrées. Quand les candidats choisissent d’illustrer leur leçon, c’est malheureusement trop souvent en multipliant les exemples plutôt qu’en en traitant un nombre limité de façon complète. La démarche de l’observation des faits (observations et/ou expériences) jusqu’à l’obtention d’un modèle ou d’une théorie n’est que trop rarement mise en avant.

Le choix de manipulations/expériences a aussi révélé une grande naïveté chez de nombreux candidats : toutes les expériences / manipulations, surtout les plus simplistes, ne sont pas démonstratives vis-à-vis des questions posées par l’intitulé de la leçon.

Enfin, le jury a noté la difficulté pour beaucoup de candidats à se remobiliser lors de la deuxième partie de l’entretien, qui concerne la deuxième contre-option. Le jury rappelle que cette deuxième partie débute toujours par une ou plusieurs questions simples qui doivent permettre au candidat de se re-concentrer dans un autre champ disciplinaire.

Besoin d'un professeur de SVT ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !