Leçons d’option du secteur A

Limiter le sujet aux mammifères

  • Activation et répression transcriptionnelle chez les eucaryotes
  • Calcium et vie cellulaire
  • Cytosquelette et motilité cellulaire
  • De l'attraction des gamètes à la fécondation chez l'oursin
  • Diversité des fonctions assurées par les parois artérielles et artériolaires
  • Endothermie et thermorégulation dans l'espèce humaine
  • Enzymes et métabolisme
  • Etudes expérimentales des fermentations
  • Genèse et contrôle de l'activité des cellules musculaires
  • Génétique et hérédité des mitochondries et des chloroplastes
  • La compartimentation cellulaire
  • La coopération entre les organites cellulaires
  • La différenciation cellulaire chez les animaux
  • La gastrulation
  • La liaison hydrogène
  • La morphogenèse florale et son contrôle génétique
  • La mort cellulaire programmée chez les végétaux
  • La neurotransmission
  • La paroi des cellules végétales
  • La paroi végétale et ses différenciations
  • La rencontre des gamètes : aspects moléculaires et cellulaires
  • L'adaptation cardiovasculaire à l'effort : étude expérimentale
  • L'apoptose chez les animaux
  • L'asymétrie membranaire
  • L'ATP dans la cellule
  • Le calcium et la cellule végétale
  • Le chromosome eucaryote
  • Le codage de l'information sensorielle
  • Le coeur humain
  • Le cycle cellulaire
  • Le foie
  • Le glucose
  • Le maintien de l'intégrité génétique chez les eucaryotes
  • Le phénotype immunitaire : part du génotype et de l'environnement
  • Le métabolisme énergétique des levures
  • Le neurone
  • Le renouvellement cellulaire
  • Le sang
  • Le stress oxydant
  • Le VIH et le système immunitaire
  • L'eau et les cellules
  • Les anticorps
  • Les ARN
  • Les aspects mécaniques de la division cellulaire chez les eucaryotes
  • Les canaux ioniques des cellules excitables
  • Les cellules se déplacent
  • Les cellules souches animales
  • Les diagnostics des maladies héréditaires humaines
  • Les érythrocytes
  • Les évènements cellulaires et moléculaires lors de la métamorphose chez les insectes
  • Les évènements cellulaires et moléculaires lors de la métamorphose chez les amphibiens
  • Les gènes de développement et l'acquisition des plans d'organisation chez les amphibiens
  • Les hémoglobines humaines
  • Les hormones stéroïdes
  • Les interactions ADN-protéines
  • Les interactions entre le tabac et le virus de la Mosaïque du tabac
  • Les liaisons de faible énergie et les biomolécules
  • Les lipides
  • Les maladies virales humaines
  • Les matrices extracellulaires des vertébrés supérieurs
  • Les messagers gazeux chez les animaux
  • Les méthodes d'étude des canaux ioniques
  • Les méthodes d'études des neurones
  • Les mouvements intracellulaires
  • Les mutations (l'étude sera limitée aux eucaryotes)
  • Les nucléotides
  • Les oncogènes et les gènes suppresseurs de tumeurs
  • Les parasites du sang humain.
  • Les phytovirus
  • Les pigments respiratoires
  • Les plantes transgéniques
  • Les points de contrôle et de transition du cycle cellulaire chez les eucaryotes
  • Les potentiels membranaires du neurone
  • Les potentiels transmembranaires
  • Les réactions de défense des plantes contre leurs agents pathogènes
  • Les reins : des organes aux multiples fonctions
  • Les relations entre compartiments cellulaires
  • Les réponses aux stress abiotiques chez les végétaux
  • Les réponses aux stress biotiques chez les végétaux
  • Les réserves glucidiques des végétaux
  • Les variations de la perméabilité membranaire
  • L'homéostasie glucidique
  • Membrane plasmique et information
  • Mitochondries et chloroplastes
  • Mort cellulaire programmée dans le monde vivant
  • Mutations et phénotypes
  • Mutations et phénotypes
  • Nucléotides et signalisation cellulaire
  • Photoréception et traitement de l'information par la rétine
  • Unité et diversité des couplages énergétiques
  • Vie et survie des parasites intracellulaires

Leçons d’option du secteur B

  • Ajustements de la pression artérielle à l'exercice physique
  • Alimentation et vie sédentaire chez les animaux
  • Autotrophie et hétérotrophie au carbone chez les végétaux
  • Biologie et physiologie des végétaux des milieux salés
  • Biologie et physiologie des végétaux des milieux secs
  • Biomasse et productivité dans les écosystèmes
  • Conséquences de la fécondation chez les angiospermes ; les fruits et les graines
  • Coopérations fonctionnelles entres organes au cours de la vie des angiospermes
  • Dispersion et dissémination chez les végétaux
  • Diversité des modalités de la reproduction chez les embryophytes
  • Ecophysiologie comparée du têtard et de la grenouille
  • Endosquelettes et exosquelettes chez les animaux
  • Facteurs du milieu et morphogenèse
  • Facteurs du milieu et morphogenèse chez les végétaux
  • Insectes et milieu aérien
  • La cavité palléale des mollusques
  • La céphalisation
  • La circulation de l'eau dans la plante
  • La couleur chez tous les êtres vivants (pigments photosynthétiques exclus)
  • La dissémination : spores, graines et fruits
  • La diversité des "vers"
  • La diversité des algues
  • La diversité des algues
  • La lumière et les animaux
  • La lumière et les végétaux (on ne traitera pas des mécanismes de la photosynthèse)
  • La nutrition des embryons chez les Métazoaires
  • La parthénogenèse
  • La pompe cardiaque chez les animaux
  • La prise alimentaire chez les insectes
  • La prise de nourriture chez les vertébrés
  • La protection des gamètes et du gamétophyte chez les embryophytes
  • La racine : interface avec le sol
  • La reproduction asexuée chez les végétaux
  • La reproduction des plantes à fleurs
  • La respiration chez les Arthropodes
  • La respiration chez les végétaux
  • La respiration pulmonaire chez les vertébrés
  • La spéciation
  • La structure de soutien chez les animaux
  • Ajustements de la pression artérielle à l'exercice physique
  • La vie coloniale
  • La vie dans les dunes
  • La vie dans un étang
  • La vie de la feuille
  • La vie de l'arbre
  • La vie fixée
  • La vie parasitaire des eucaryotes
  • La vie planctonique
  • La vie sociale des insectes
  • La vie symbiotique chez les animaux
  • L'activité cardiaque dans l'organisme humain
  • L'apport de dioxygène au tissu musculaire lors de l'effort physique chez l'homme
  • L'assimilation photosynthétique du carbone, de la feuille au couvert végétal
  • Le bilan hydrique chez les animaux terrestres
  • Le blé : biologie, physiologie, génomes et évolution
  • Le bois et son importance dans la vie de l'arbre
  • Le calcium dans l'organisme humain
  • Le contrôle de la métamorphose chez les insectes
  • Le maïs : biologie, physiologie, génomes et évolution
  • Le parasitisme : modalités et évolution
  • Le polymorphisme génétique et son maintien
  • Le port des angiospermes
  • Le port des végétaux
  • Le tégument des insectes
  • L'écosystème forestier
  • L'écosystème récifal
  • L'équilibre hydrique chez les végétaux terrestres
  • L'équilibre hydro-électrolytique des Métazoaires en relation avec leur milieu de vie
  • Les animaux et la mauvaise saison
  • Les appendices des arthropodes
  • Les bourgeons dans la vie de la plante
  • Les branchies
  • Les corrélations entre organes chez les angiospermes
  • Les échanges gazeux chez les végétaux
  • Les écosystèmes eutrophisés
  • Les hémoglobines
  • Les hormones du développement chez les insectes
  • Les innovations dans la lignée verte en liaison avec la colonisation du milieu aérien
  • Les interactions plantes/micro-organismes non viraux
  • Les légumineuses et leur biologie
  • Les lichens
  • Les liquides circulants chez les animaux
  • Les mécanismes photosynthétiques de type C4 et CAM et leur intérêt écologique
  • Les micro-organismes et le cycle de l'Azote
  • Les micro-organismes et le retour du carbone à l'état minéral
  • Les mimétismes
  • Les modes trophiques embryonnaires
  • Les organismes aquatiques : les mollusques
  • Les organismes face au froid
  • Les plans d'organisation des vertébrés
  • Les principes d'une classification phylogénétique
  • Les réactions de l'Homme face aux variations de la température ambiante
  • Les relations insectes/végétaux
  • Les relations sources/puits chez les végétaux terrestres
  • Les réponses des végétaux à la sécheresse
  • Les réserves chez les végétaux
  • Les réserves de l'oeuf
  • Les réserves des animaux
  • Le rein : organe de l'équilibre hydrominéral (mammifères)
  • Les rôles des photorécepteurs dans la vie des végétaux
  • Les rôles des vaisseaux sanguins
  • Les sèves et leur circulation
  • Les stomates : interface avec l'environnement
  • Les surfaces d'échanges chez les végétaux terrestres
  • Les surfaces d'échanges gazeux en milieu aérien chez les animaux
  • Les symbioses micro-organismes/angiospermes
  • Les tropismes
  • Les végétaux et les variations de température
  • Les végétaux face aux contraintes biotiques
  • L'état larvaire
  • L'évolution conjointe des appareils circulatoires et respiratoires chez les vertébrés
  • L'importance de la vie ralentie chez les végétaux
  • L'importance des hormones dans l'homéostasie
  • L'origine endosymbiotique de la cellule eucaryote
  • L'oxygène dans la vie des végétaux
  • Maladies bactériennes et virales chez l'homme
  • Modes de reproduction et cycles de développement chez les animaux
  • Nutrition azotée et gestion de l'azote chez les végétaux terrestres
  • Organisation fonctionnelle de l'appareil circulatoire (mammifères)
  • Photoréception et photoperception chez les végétaux
  • Photosynthèse et lumière chez les végétaux
  • Pollen et pollinisation
  • Relations interspécifiques et co-évolution
  • Relations respiration-circulation
  • Reproduction et milieu de vie chez les embryophytes
  • Respiration et milieu de vie
  • Sols et végétations
  • Transferts de matière et d'énergie dans les écosystèmes
  • Unité et diversité des organes de réserves chez les végétaux

Leçons d’option du secteur C

  • Analyse de la carte de l'Afrique de l'Est au 1/5000000
  • Anomalies géophysiques et connaissance du globe
  • Application tectoniques de la géodésie (terrestre et satellitaire)
  • Apports des forages et des études sismiques à la connaissance de la croûte océanique
  • Cadre structural de l'hydrogéologie
  • Changements climatiques et cycle de l'eau
  • Chimie et minéralogie du manteau
  • De l'eau de pluie à l'eau souterraine
  • Décollements superficiels et tectonique profonde dans les Alpes
  • Eau et énergie renouvelable
  • Energie solaire et climat
  • Enregistrements géologiques de l'évolution de la biosphère
  • Flux de chaleur et géotherme
  • Genèse des magmas mantelliques
  • Géodynamique et genèse d'hydrocarbures
  • Hydrothermalisme et géothermie
  • Influence de la pression anthropique sur les systèmes aquifères
  • Intérêts de la télédétection
  • Intérêts des isotopes stables en géosciences
  • La cinématique des plaques : approches géophysiques
  • La diagenèse
  • La sédimentation continentale
  • La sismicité historique de la France dans son cadre géologique
  • La stratigraphie séquentielle
  • La tectonique Cénozoïque en France métropolitaine
  • Le cycle du carbone
  • Le volcanisme Cénozoïque en France
  • Les archives glaciaires et océaniques des variations climatiques des derniers 700 000 ans
  • Les bassins intracratoniques
  • Les circulations océaniques
  • Les dorsales océaniques et la tectonique des plaques
  • Les facteurs responsables de l'évolution
  • Les fluides dans la croûte
  • Les foraminifères et leurs intérêts
  • Les formations bio-construites fossiles
  • Les géochronomètres isotopiques
  • Les glaciations : caractéristiques et impacts
  • Les grandes crises biologiques
  • Les eaux souterraines : exploitation et protection
  • Les imageries géophysiques de l'intérieur de la Terre
  • Les marges continentales de la France métropolitaine
  • Les météorites : caractéristiques et intérêts
  • Les mouvements verticaux de la lithosphère
  • Les phénomènes géologiques associés aux décrochements crustaux
  • Les plates-formes carbonatées
  • Les rifts continentaux
  • Les variations relatives du niveau de la mer
  • L'Islande : un point particulier sur une dorsale
  • Lithosphère et asthénosphère
  • Phénomènes géologiques associés à l'extension tardi-orogénique
  • Processus de différenciation magmatique
  • Reconstitution des milieux de dépôt
  • Relations contraintes et déformations
  • Relations, sédimentations, structure sur les marges passives
  • Rhéologie de la lithosphère continentale
  • Satellites et visages de la Terre
  • Séismes et phénomènes associés
  • Tectonique active à la surface du globe
  • Tectonique et relief des continents
  • Théories et modèles de l'évolution

Commentaires généraux 2005 communs à toutes les options

L’épreuve orale de spécialité nécessite un certain nombre de qualités pour utiliser à bon escient les quatre heures de préparation. Le candidat doit avoir des connaissances solides et générales pour appréhender correctement le sujet. L’utilisation des ouvrages ne doit venir qu’ensuite, pour préciser et illustrer. Il doit d’abord prendre la mesure du sujet : le cerner, intégrer les documents fournis après les avoir analysés et choisir des illustrations et des expérimentations complémentaires. Toutes ces étapes sont prises en compte dans la notation. Le jury est tout à fait conscient que cinquante minutes est un temps d’exposé limité. Aussi apprécie-t-il que le candidat aborde les divers aspects du sujet sans être exhaustif, mais sans négliger pour autant les notions essentielles.

L’exposé doit être une démonstration répondant aux questions clairement posées dans l’introduction.

Les documents fournis avec le sujet et ceux apportés par le candidat doivent être analysés (et pas seulement évoqués) dans le cadre du sujet. Ils constituent des arguments à l’appui des notions essentielles.

La démarche, rigoureuse et critique, doit commencer par l’observation et la description d’objets, d’êtres vivants et de faits expérimentaux. Bon nombre de candidats n’utilisent pas du tout le matériel frais qui leur est fourni ; l’attente du jury au contraire est une identification raisonnée de ce matériel, puis une exploitation en termes d’observations à l’aide de loupe binoculaire ou la réalisation de coupes permettant la mise en oeuvre de colorations ou d’observations microscopiques. Le jury regrette également que l’utilisation des documents par le candidat se résume souvent à un simple commentaire, visant d’avantage à une banale lecture pour illustrer ses propos plutôt qu’à démontrer celui-ci.

L’exploitation des documents s’accompagne ainsi trop rarement d’un véritable travail sur celui-ci, ce qui traduirait sa réelle appropriation : traitement de données, construction d’une courbe, réalisation d’une coupe, d’un schéma d’interprétation, etc. Les généralisations et les modèles ne doivent intervenir qu’ensuite. Trop de candidats se contentent de ce seul dernier aspect. Au cours de l’exposé, la lecture systématique de notes reflète :

  • un manque d’aisance face à un public, ce qui est toujours préjudiciable dans l’évaluation d’un futurprofesseur ;
  • le recopiage de la réflexion d’auteurs, écrite souvent dans un autre contexte que celui de la leçon, ce qui montre une incapacité à intégrer rapidement de nouveaux concepts, une incapacité à prendre du recul et à mobiliser ses connaissances et un manque de sens critique.

L’entretien permet d’évaluer différentes qualités chez le candidat. Dans un premier temps, les questions ont pour but de faire réfléchir le candidat sur l'exposé qu’il vient de présenter afin qu’il découvre les éventuelles erreurs de démarche qu’il a pu commettre et qu’il identifie les aspects hors sujetet/ou non abordés. Dans un second temps, l’interrogation vise à évaluer les connaissances du candidat dans les autres domaines du secteur.

La forme peut être diverse, avec des questions très générales et très ouvertes afin de tester les connaissances de base du candidat et sa capacité à construire des réponses argumentées, des questions très précises pour amener le candidat a élaborer un raisonnement lui permettant de découvrir une notion ou de faire émerger des connaissances non mobilisées dans un premier temps.

Nous terminons par des remarques sur la forme. La gestion du temps est globalement correcte. La qualité des documents présentés au rétroprojecteur se dégrade. Il conviendrait également que les candidats vérifient pendant le temps de préparation les conditions de projection (cadrage du document, lumière de la salle, etc.). Dans beaucoup de leçons, le tableau ne sert généralement qu’à écrire le plan. L’EXAO est trop souvent utilisé pour montrer des résultats enregistrés pendant la préparation de la leçon et peu de candidats tentent une mesure devant le jury.

Si l’on conçoit que certains documents puissent être apportés en montrant des illustrations d’ouvrages, il n’est pas acceptable de se servir d’un livre pour montrer des schémas qui auraient pu être facilement reproduits sur un transparent ou mieux au tableau. A cette occasion, le jury manifeste son étonnement devant le peu de soin apporté parfois à l’usage de livres coûteux : manuels « retournés » pour une manipulation plus aisée, ou même posés sur le plancher de la salle.

Nous renouvelons enfin d’anciennes remarques qui sont hélas toujours d’actualité sur la qualité de l’expression orale et écrite : il est difficilement acceptable que de futurs enseignants montrent de telles lacunes dans ce domaine et prennent de telles libertés avec l’orthographe et le langage.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide