Une destruction totale

Le Japon est en train de vivre un véritable cauchemar avec une triple catastrophe : le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 et désormais une catastrophe nucléaire à Fukushima.

Les dons sont rares.

Les images des sinistrés comme celle de cette jeune femme à Ishinomaki sont elle-mêmes rares -du coup celle-ci a fait le tour du monde médiatique – et Fukushima polarise désormais les médias.

Une aide insuffisante

Les secouristes s’occupent des réfugiés malgré des taux de radioactivité fortement augmentés….Le besoin en aide d’urgence est pourtant colossal avec des dizaines de milliers de personnes disparues ou en situation dramatique et en totale détresse.

 

Peu de dons pour d’autres raisons sans doute parce qu’il n’est pas dans la culture nippone de se plaindre et de demander de l’aide.

Vous avez vu de multiples exemples de japonais souhaitant rester sur place et continuer de tenter de travailler et de s’occuper de leurs proches plutôt que de fuir la zone sinistrée.

Les japonais n’extériorisent pas leur peine, leur désespoir.

Bien peu de morts ont été aperçus sur les télévisions.
Aucune crise de nerfs devant les caméras.


Parce que l’on pense peut-être que la troisième économie mondiale n’a pas besoin de la même aide qu’un pays -on ne peut plus pauvre- comme Haïti ravagé en janvier 2010.

Et pourtant, la détresse d’une grand-mère ou d’une enfant qui a perdu toute sa famille est universelle et le PIB de son pays n’entre pas en jeu.

Le nombre de personnes âgées ayant besoin d’aide est particulièrement grand au Japon.

Vous avez dû voir ces images d’une dame centenaire nourrie par une autre à peine plus jeune ou bien encore celles-ci :

Alors votre générosité est la bienvenue !

Quelques adresses pour faire un don spécial JAPON

  Le secours populaire récolte les dons via son site internet ou par courrier à l’adresse Secours populaire français, Urgence tsunami, 9/11, rue Froissart BP 3303, 75123 Paris Cedex 03.

La fondation de France collecte des fonds destinés aux associations Japonaises qui viendront en aide aux plus sinistrés,  sur son site Internet ou à l’adresse suivante : Fondation de France –  Solidarité Japon, BP22, 75008.

de votre générosité.

(75% de votre don sera déductible de vos impôts : un don de 100 euros ne vous coûtera en fait que 25 euros).

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucune note pour le moment)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide