Comment financer économiquement un pays ?

INTRO : De manière générale les sctés financières et les ménages ont des capacités de financement, ils peuvent facilement s'auto financer : se financer avec ses ressources propres. En revanche les adm et sctés non-financiers (et les ménages) ont souvent des besoins de financement. Elles font dc appel à des agents extérieur : financement externe. Ds ce chapitre nous verrons qu'il existe 3 types de financement externe : - financement monétaire par les banques -         financement par les organismes de crédits (ou financier) -         financement par la bourse avec les actions et les obligations.

La financement monétaire de l'économie

A.    Définition de la monnaie. François Perroux : « c'est 1 instrument de paiement indéterminé, général et immédiat ». Indéterminé : la monnaie permet de tt acheter. Général : la monnaie est acceptée par tt le monde, à tt moment, en tt lieux. Immédiat : la monnaie procure 1 satisfaction immédiate du consommateur et du vendeur (producteur). B.     Les fonctions éco de la monnaie. La monnaie a 3 fonctions principales : - 1 étalon de valeur/ unité de compte : la monnaie permet de donner 1 prix ; 1 valeur aux biens ou services. Ex : le shopping -         1 équivalent général : la monnaie a mit fin au troc et elle permet de multiplier les échanges. Ex : le caféterie donne lieu à de multiples échanges monétaires. -         Réserve de valeur : la monnaie est 1 instrument d'épargne. Ex : qd on pose de la monnaie à la banque, on fait 1 réserve de valeur. La double coïncidence des désirs ds le troc signifie : -  que les 2 objets se valent. -         Il faut trouver 1 partenaire qui a ce que vs voulez et qui veut ce que vous avez. CCL : C'est que le troc était 1 opération longue et difficile. Dc l'invention de la monnaie a permis de faciliter de multiplier échanges. C.    Les formes de la monnaie Doc 17 p63 : MONNAIE --> monnaie fiduciaire (= pièces + billets) --> monnaie scripturale ( = monnaie détenue sous forme d'écriture ds les livrets de comptes des banques) 1)La monnaie fiduciaire : c'et la monnaie matérielle que l'on utilise quotidienne à savoir les billets et les pièces. 2)La monnaie scripturale : c'est la monnaie écrite dans les comptes bancaires cad, ttes les inscriptions sur les comptes bancaires. D.    Les véhicules de la monnaie. Doc18 p 64 : 1)Un chèque permet de transférer de la monnaie scripturale d'1 compte à 1 autre. Cela permet d'obtenir de la monnaie fiduciaire. RAPPEL : créancier/créditeur= celui reçoit l'argent. Débiteur= celui qui a des dettes ou qui doit de la monnaie. TIP : c'est 1 doc pré rempli auquel il manque la signature du débiteur. 2)On utilise le TIP pr régler ses factures d'eau, de gaz. On utilise 1 virement pr payer 1 salarié. On utilise le prélèvement mensuel pr régler ses factures de téléphone, les transports et certains les impôts. 3)non, 1 chèque n'est qu'1 véhicule de monnaie scriptural, la preuve c'est qu'il existe des chèques sans provision sont ne sont pas de la monnaie pour ceux qui les reçoivent. 4)Les banques souhaitent faire payer le chèque pq les échanges de chèque entre les banques nécessite du tps, des consommations intermédiaires comme le papier et du personnel en +. Dc cela réduit le profit des banques. E.     Les agrégats monétaires. Les agrégats monétaires sont des sommes qui reflètent au total les liquidés de l'économie. 1°_ Définition. Il y a 4 gds agrégats monétaires : M1, M2, M3, L ·        M1 : monnaie nationale = monnaie fiduciaire + m. scripturale ·        M2 : masse monétaire = M1 + quasi monnaie (= elle est constituée de l'ensemble de comptes de livrets qui st très facilement transformable en monnaie) ·        M3 : M2 + les placements monétaires à court terme (- de 2 ans) Ex : Bons du Trésors, SICAV = scté d'investissement à capital variable : ce sont les titres émis par les banques que les ménages peuvent acheter. ·        L : liquidités de l'économie = M3 + l'épargne monétaire à long terme ( + de 5 ans) Ex : les assurances à vie, PEL (plan épargne logement) 2°_ La part relative des agrégats. p64 doc 19 : 3) Quel est la valeur de la quasi-monnaie en France ? Quel est la part de M1 dans M3 ? 453.0/2907 * 100 = 15.58 % la monnaie fiduciaire représente 1/6eme de M1. Valeur de la quasi-monnaie : M2 – M1 = 2638 Md'€ Part de M1 ds M3 : M1/M3 * 100 = 44.8% L'agrégat M1 représente seulement la moitié de M3. F.     La création monétaire. 1°_ Les acteurs de la création monétaire. *La banque de France(BDF) -         la BDF a le monopole de la distribution et de la gestion de la monnaie fiduciaire € qui est la fabrication par la banque centrale européenne (BCE) -         La BDF est privée depuis 1993, ce qui signifie que l'état n'a plus aucun pouvoir de contrôle sur elle. -         Elle contrôle les activités des banques commerciales (BNP, Crédits Lyonnais…) -         La BDF est le banquier de l'état puisqu'elle fait crédit aux adm publics. -         Elle gère le stock de devise étrangère ($, dinar, rouble…) *Le Trésor Public. -         C'est l'organisme qui gère les comptes de l'état : ses dépenses et ses ressources. -         Il est souvent en déficit dc il est endetté au prés de la BDF. -          Il émet régulièrement des bons du Trésor vendus aux ménages qui rapportent des intérêts réguliers et qui lui permettent de renflouer ses caisses. *Les banques commerciales. En France, ttes les banques commerciales st privées. -         Elles font crédits aux ménages et aux entreprises. Qd 1 entreprise ou 1 ménage obtient 1 crédit de 20000€, la banque ne prend pas cette somme sur les dépôts des autre clients. Elle créer ces 20000€ en monnaie scripturale, cad qu'elle inscrit sur le compte de l'emprunteur 20000€. Si l'emprunteur décide de retirer 1 partit de son crédit sous forme de monnaie fiduciaire, la banque commerciale va devoir s »adresser à la BDF pour obtenir cette monnaie. Il existe 2 taux d'intérêts en France : -         Le tx d'escompte : c'est le tx d'intérêt prélevé par les banques commerciales sur leurs clients. -         Le tx de réescompte : c'est le tx d'intérêt prélevé par la BDF sur les banques commerciales. En fait c'est le tx directeur de la BCE qui fixe le tx de réescompte. Le tx d'escompte >(sup) tx de réescompte. 3°_ Les risques de la création monétaire.

  • Définition de l'inflation.

Inflation = hausse générale et moyenne de l'ensemble des prix. Inflation est le contraire de la déflation (les prix baisse). Ne pas confondre avec la désinflation qui est la baisse, le recul de l'inflation. Ex : tx d'inflation = 3%. –3% (déflation). 2%(désinflation)

  • Le mécanisme

P69 doc 28 : 1) le tx d'intérêt : c'est la rémunération du capital prêté par le créancier. 2)Si le tx d'intérêt baisse, les intérêts à rembourser seront moindre pour le débiteur. Dc cela peut encourager les agents en besoins de financement à demander 1 crédits. Tx d'intérêt baisse = crédits augmentent 3)Tx d'intérêts baisse --> augmentation des crédits --> création de monnaie scripturale --> création de monnaie fiduciaire --> valeur de la monnaie augment --> augmentation des prix = inflation. L'inconvénient majeur de trop de création monétaire c'est l'inflation.

  • Les solutions pour combattre l'inflation.

Pr limiter la création monétaire et la hausse des crédits, il aut que les banques commerciales augmentent le tx d'escompte, et dc il faut que la BDF augmente son tx d'escompte. CCl : La monnaie n'a pas tjrs existée, avant les échanges étaient basés qur le troc La monnaie a dc permis de faciliter les échanges, de donner  prix aux biens et aux services, d'épargner. La monnaie n'est pas que matérielle, l'essentiel de la monnaie est scripturale. Elle est classée en 4 agrégats, le + petit étant M1 et le plus grand : L. Les banques créent de la monnaie qu'elles prêtent. Les agents en besoins de financement peuvent dc avoir recourt au financement monétaire ms l'inconvénient c'est qu'ils doivent payer des intérêts réguliers jusqu'à l'extinction de la dette.

Superprof

La financement direct par les institutions financières

Ce type de financement fait intervenir des organisme financier qui ne st pas forcement des banques et qui vt servir d'intermédiaire entre les agents qui ont des capacités de financement. A.    Le mécanisme du financement indirect. Epargne des ménages --> (collectée par ) organismes financiers--> (prêtée) agents en besoins de financement. Les ménages placent leur épargne ds des organismes financiers qui la rémunèrent à long terme. Ms ces organismes ne laissent pas cette épargne dormir, ils l'a prêtent à 1 tx d'intérêt supérieur à la rémunération qu'ils donnent aux ménages et principalement aux entreprises. Les tx d'intérêts pratiqués par les organismes financiers st supérieur aux tx d'escompte du crédits bancaire. Dc le financement indirect est pratiqué par des ménages ou des entreprises qui à qui ont a refusé un crédit classique. B.     Présentation des organismes financiers. Il y a 3 types d'organisme 1°_ Les banques commerciales Les banques ont dc 2 possibilités soit elles créent de la monnaie et elle la prête. Soit elle se servent de leur épargne pr faire des crédits. 2°_ Les caisses d'épargne Elles n'ont pas le droit de faire de la création monétaire, elles peuvent que prêter avec leur épargne collecte par les livrets. 3°_Les organismes de crédits Cetelem, cofidis, sofinco…Ce sont ces organismes qui pratique les tx d'intérêts les + élevés. Il n'est pas recommandé d'avoir recourt à ce type d'organisme. CCL : On appel financement intermédié la somme du financement monétaire par les banques et du financement indirect par les organisme financiers. Cela signifie que les agents ont recours à des intermédiaires par se financer. Pr les ménages le financement intermédié est très important ms les entreprises qui ne veulent pas trop s'endetter ont recours à 1 autre mode de financement.

Le financement direct par le marché boursier

A.    Définition et principe général. A la bourse se rencontrent directement 2 types d'agents éco. Il y a des agents qui veulent placer leur épargne et d'autre qui ont des besoins de capitaux pr financer leur investissements. Ceux qui ont besoins de capitaux vont proposer, fabriquer des titres qui st des valeur mobilières aux agents qui ont de l'épargne. La bourse est dc 1 lieu où s'achète et se vende des titres. Il y a 2 gds types de valeur mobilière : les obligations et les actions. B.     Le financement par l'émission d'actions. 1°_ Déf et mécanisme p61 doc 13. 1)Une action c'est 1 titre de propriété cad que lorsque 1 ménage achète 1 action , il posséde 1 part du capital de l'entreprise. Pr avoir le droit d'émettre des actions à la bourse, il faut être 1 SA (scté anonyme). L'actionnaire reçoit 1 nbre d'action proportionnel à son apport en capital. L'actionnaire touche des revenus variables : des dividendes ou des moins value qui st fonction des résultats de l'entreprise. Bénéfice augmente d'1 SA--> demande d'action > (sup) offre d'action --> cours de l'action qui augmente --> valeur à la vente de l'action > (sup) valeur à l'achat  --> Dividende. 2)Les + gros marchés boursiers st ds les pays développés, le  gd étant Wall Street (New-York) connu pr son crack célèbre en 1929. 3)La part des marchés d'action augmente ds presque ts les pays dév de 1990à 2003. Cela signifie que les entreprises utilisent de + en + ce mode de financement. En France le marché boursier est au palais Grognard et l'indice boursier français est le CAC40 : Cotation des Actions en Continu des 40 + grosses SA françaises. Doc14 : 1)L'indice Nasdaq est l'indice du marché boursier européen. 2)On constate une baisse générale de la valeur des action sur le marché boursier en 2000. 3)Si 1 entreprise choisie le financement direct par la bourse, elle prend le risque, si ces résultats sont en baisse de voir fuir ses actionnaires vers d'autres sctés et de voir le cours de ses actions chuté, et dc à long terme elle risque la faillite (= action vaut 0). 2°_ Les clients des actions Ce st les agents éco qui ont 1 capacité de financement qui peuvent acheter les actions. Ils st 2 types : -         Les investisseurs privés : les ménages, entreprises, banques. La plupart st des ptits actionnaires. Ils représentent et détiennent 80%des action en bourse. -         Les ZINZIN : investisseurs institutionnels. Ce st des organismes financiers qui collecte 1 épargne et qui la place à la bourse et ils vivent de ça. Ils représentent 20% des action du marché boursier. Ex : banques, compagnies d'assurance, mutuelles de santé. Le but des Zinzin c'est de faire fructifier l'épargne de leur clients et en retirer 1 bénéfice. C.    Le financement par l'émission d'obligation.

1°_ Déf  d'1 obligation.

1 obligation c'est 1 titre de créance sur 1 entreprise, l'acheteur d'1 obligation prête son épargne à 1 entreprise et en échange, il perçoit 1 revenu fixe appelé : intérêt. Les intérêts rapportés ne dépendent pas des résultats de l'entreprise. 2°_ Les émetteurs des obligations -         Il faut être 1 GE, cad  avoir 500salariés ou plus pr pouvoir émettre des obligations. -         L'état qui peut émettre des obligations auprès du public NB : Les clients des obligations st les m qur les actions : les zinzins et les investisseurs privés. CCL : Jusque ds les années 80, les agents ayants des besoins de financement s'adressés prioritairement aux banques et utilisaient dc le financement intermédié. Depuis les années 80, les agents déficitaires ont de + en + recours au marché boursier et à la finance directe : désintermédiation bancaire. Le développement du marché boursier s'explique pr 3 raisons : - l'appât du gain. Les placements boursiers st – sûr ms + rentable que les placements bancaires. -         Accessibilité du marché boursier grâce aux agences de change/courtage. -         Hausse des profits des entreprises. De ce fait le court des action augmente ce qui attire les capitaux, l'épargne.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide
avatar