Ds ce chapitre nous allons étudier d'1 part le mécanisme de la socialisation et les gpes qui socialisent ls indv puis d'autre part ns définirons la culture, sa diversité, sa fction et les attitudes qu'elle engendre.

La socialisation : fondement de la vie en société

A.    Définition et contenu

La socialisation c'est l'ensemble des processus par lequel 1 indv acquiert et les valeurs et les normes de la scté ds laquelle il vit. Le but de la socialisation c'est d'intégrer l'indv à la scté et lui éviter d'avoir un comportement asocial. Un indv asocial n'a pas réussit à intérioriser les valeurs et les normes sociales dons il est incapable de se sentir bien en sté.

P109 doc 4 : 1)Normes : règles de conduites qui régissent le comportement des indv. C'est 1 notion concrète. Ex : dire bonjour le matin.

Valeurs : idéaux collectifs et des croyances qui guident les indv ds leurs actions. C'est 1 notion abstraite. Ex : le respect, la générosité, la politesse.

2)Les normes explicites se présentent sous la forme de 4 règles officielles, de txts de loi, de règles écrites (ex : code pénal, règlement du lycée).

Les normes implicite ce st les usages et les coutumes, les mœurs auxquels obéit 1 pop et qui se transmet de génération en génération. Ex : faire un appel de phare pr dénoncer la présence de police, le pour-boire.

3)Les normes et les valeurs permettent aux indv de vivre en bonne harmonie, d'avoir des repères, ça permet de se construire psychologiquement.

B.     Les agents de socialisation

1°_ La diversité des agents

p113 doc 12 : 1)Un agent de socialisation : c'est 1 gpe, 1 milieu qui participe à la socialisation des indv. Il y a 6 gds agents de socialisation :

-         Les agents de socialisation primaires : qui s'effectuent pdt l'enfance et l'adolescence. Les 2 principaux st la famille et l'école.

-         Les agents de socialisation secondaire qui s'effectuent pdt la vie. Ex : organisation religieuse, les médias, les collègues de travail.

2)Les agents qui ont pr but 1er la socialisation sont : la famille, l'école et les organisations religieuses.

3)Il pt exister dess conflits entre les différents agents. Ex : l'école qui se voit laïque et interdit les signes religieux alors que la famille pt exiger ces signes à la maison.

Il y a des familles où le jeune est valorisé lorsqu'il s'extériorise, tonique alors qu'à l'école les profs exigent du calme et de l'attention.

Ds les médias on valorise la réussite facile et les qualités physique alors qu'à l'école on valorise l'effort et les qualités intellectuelles des indv.

4)Non. Les indv n'ont pas la m socialisation pq les familles n'ont pas ttes les m valeurs et les gpes de paires que l'on fréquente st également différents.

2°_La socialisation par la famille

La famille au sens large : ensemble des pers ayant des liens de parenté ou d'alliance. Bourdieu est un sociologue qui a bcp étudié le rôle socialisateur de la famille.

Une famille transmet 4 éléments à ses enfants :

-         1 capital économique : nivo de référence et patrimoine des parents. Un fort capital éco des parents à plusieurs avantages : * permet de financer de longues études

·        permet de financer des cours particuliers

·        permet de s'installer 1 fois les études finis

-         1 capital culturel : nivo de diplôme et d'étude. 1 cap culturel élevé chez les parents àa fourni 1 aide scolaire aux enfants.

-         1 cap social : c'est le carnet d'adresse des parents cad leur nivo de relation. 1 cap sociale élevé àa favorise le népotisme et ça favorise la réussite professionnelle des enfants.

-         1 habitus : ensemble des valeurs, des normes,, des goûts et des pratiques intériorisés par les membres d'1 m famille et transmis de génération en génération. Ex : opinion po, religion, langage

CCl : Pr Bourdieu, la famille est le principal agent de socialisation et d'après lui elle reproduit les inégalités de la scté.

3°_ La socialisation par l'école

doc 6 p110 : 1)Ca veut dire que la langue française difficile qui obéit à de nombreuses règles strictes : orthographes, la grammaire, la syntaxe et la ponctuation.

2)L'école transmet plusieurs éléments aux élèves :

-         la langue française et apprendre aux élèves à parler et à écrire 1 langage soutenu. Le but c'est de permettre aux élèves de communiquer, de s'exprimer facilement à l'oral et de savoir argumenter

-         Prépare les élèves à leur insertion ds la scté, en leur apprenant les codes du langage. Ex : savoir écouter les autres, demander la paroles, ne pas couper la paroles…

3)Normalement la plupart des famille doivent préparer leurs enfants à la vie scolaire. Plus la famille fait l'apprentissage à l'enfant de ttes les règles + il sera à l'aise à l'école.

4)Ds certaines familles où l'enfants est traité comme 1 roi ou 1 géni, il pt y avoir une grosse déception à l'école où les profs ne tiennent as le m discours. Ds certain milieu, le discours sur l'école est très négatif, l'enfant risque d'avoir du mal à s'intégrer au système scolaire. Si l'école est dévalorisée par la famille cela réduit les chances de réussites scolaire de l'enfant.

CCL : Par rapport à la famille, l'école est moins importante ds la socialisation de l'indv. L'école est là pr compléter l'éducation familiales en aidant les élève à s'intégrer ds lascté et le monde du travail.

C.    Les fondements de l'identité

La plupart des spy estime qu'1 identité (personnalité) est construite à 25 ans.

P115 doc 16 : 1)En France, en 2003, 86% des adultes enquêtés pensent que c'est leur famille qui a formé leur identité.

2)Les principaux gpes sociaux qui permettent aux indv de se définir sont :

-         la famille

-         le métier : il donne 1 pvoir d'achat à l'indv et il donne 1 identité sociale, 1 utilité à l'indv.

-         Les amis : 1 pge d'amis constitue une entraide, 1 culture commune.

3)Il y a peu de différence entre H et F sur le plan des fondements de l'identité. Ttes fois, les F accordent plus d'importance que les H à leur famille, aux lieux auxquels elles st attachées et à leur apparence physique. Cela signifie que les F ont 1 identité + sentimentale et + ds le paraître. Quant aux H, ils apportent + d'importance à leur situation prof et aux loisirs. Cela signifie que les H ont 1 identité + épicurienne, ils st davantage ds la recherche du pvoir et ds l'ambition.

Ces différence d'identité entre H et F s'explique par 1 socialisation différente dès la naissance, l'enfance.

Les meilleurs professeurs de SES disponibles
1er cours offert !
Thibault
5
5 (36 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (46 avis)
Thomas
20€
/h
1er cours offert !
Isarn
4,9
4,9 (21 avis)
Isarn
35€
/h
1er cours offert !
Daphne
4,8
4,8 (8 avis)
Daphne
32€
/h
1er cours offert !
Stéphan
5
5 (194 avis)
Stéphan
25€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (16 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (7 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (36 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (46 avis)
Thomas
20€
/h
1er cours offert !
Isarn
4,9
4,9 (21 avis)
Isarn
35€
/h
1er cours offert !
Daphne
4,8
4,8 (8 avis)
Daphne
32€
/h
1er cours offert !
Stéphan
5
5 (194 avis)
Stéphan
25€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (16 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (7 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert>

Culture et culture

A.    Définition et contenu de la culture

Le mot « culture » à 3 dges déf

1°_ La déf au sens commun

La culture : ensemble des connaissances acquises par 1 indv.

Cette déf est très sélective et exclut bcp d'indv.

2°_ La déf anthropologique

L'anthropologie est 1 science qui étudie la pop humaine. Ds le cas la culture à 1 déf bcp plus large puisque la culture c'est tt ce qui est le produit de l'H.

3°_ La déf sociologique

La culture : ensemble des valeurs, des normes et des pratiques qui st acquises et partagées par les membres d'1 scté donnée.

a)      les valeurs : notre scté est basée sur des valeurs communes : la liberté, la réussite matérielle, l'individualisme.

b)      Les normes : notre scté est aussi fondée sur :

-normes morales comme la monogamie (1 seul conjoint à la *). Autre ex : le tabou de l'inceste

-Usage : norme sociale et quotidienne. Ex : dire bonjour à 1 pge

-Il y a les coutumes : normes traditionnelles comme Noël, ramadan, kippour.

-Il y a les normes juridiques qui st des lois ou des règlements. Ex : code pénal, code la route.

L'ensemble des normes sociales donne lieu à des sanctions pr ceux qui ne les respectent pas. Les sanctions peuvent être morale (réprobation= écartement) ou physique (peine de mort).

N.B : Il faut pas confondre la norme qui est 1 règle de conduite en scté avec la normalité qui est 1 état d'esprit se traduisant par 1 certain comportement.

c)      Les pratiques sociales et culturelles : c'est l'ensemble des modes de vie généralement partagés par les membres d'1 scté. Ex : aller à l'école, les vacances…

CCL : Ns allons retenir la déf sociologique de la culture pr la suite du cour

B.     Fonction sociale de la culture

Le but d'1 sct, c'est de donné à 1 multitude de pers 1 culture commune pr qu'il y est homogénéité du mode de pensé. Le but c'est de créer chez l'indv 1 certain conformiste. Lorsque des indv ne se conforment pas à la culture sociale, la stcé met au pt 1 contrôle social + ou – sévère. Le contrôle social c'est 1 ensemble de mesures prisent par la scté pr punir les non-conformes. Le contrôle social n'est pas figé, il évolue suivant les époques et suivant les scté.

C.    Les 2 attitudes faces à la cultures sociale

1°_ Le conformisme ou la conformité sociale

C lorsque l'indv adopte quasi-intégralement les normes et les valeurs de sa scté. Le conformisme a plusieurs avantages :

-         la paix sociale

-         l'intégration sociale ds la scté

-         La reconnaissance des paires (autres)

-         1 certaine solidarité mécanique (solidaire avec ce qui ns ressemble)

Les risques du conformisme :

-         la dépersonnalisation = perte d'identité propre

-         l'intolérance vis à vis de ceux qui ne respectent pas les normes strictement

2°_ La déviance

C l'attitude de ceux qui sortent de la norme et ne st pas conformistes. Il y a 2 types de déviance :

-         déviance volontaire : c 1 indv qui choisit délibérément de ne pas respecter la norme (ex : fraudeur discale, 1 excès vitesse, vol)

-         Déviance subie ou involontaire : l'indv n'est pas responsable d'être hors-norme (Ex : le chômeur, les homosexuels, certain malade mentaux…)

Les causes de la déviance :

-         1 socialisation déficiente de la famille (ex : maltraitance, pédophilie, inceste…)

-         Le rejet par les agents de la socialisation comme l'école, le paires, le travail

-         Volonté de combattre la culture dominante

N.B La déviance est 1 notion relative : 1 m comportement pt être jugé déviant ds 1 scté et non ds 1 autre.

P267 doc 8 : 1)L'homosexualité est 1 déviance ds + de 50 pays. Les pays musulmans du Moyen-Orient vont jusqu'à la peine de mort.

2) En France, l'homosexualité a longtps été 1 crime pq la religion catholique jugée l'homosexualité contre-nature et complètement inutile (pr la religion le sexe ne se justifie que par la procréation).

3) La déviance est évolutive puisque certaines scté on jugé l'homosexualité comme 1 crime et aujourd'hui la tolère.

D.    Les sous-culture

P118 doc 22 : 1)Sous-culture : ensemble de valeurs, de normes et de pratiques particulières propres à 1 gpe social. Ex : la sous-culture adolescente, la sous-culture bourgeoise.

2)1 contre-culture m si elle s'oppose à la culture dominante ne menace pas l'existence de celle-ci, pq la scté va chercher à s'élargir et à intégrer 1 nouveau gpe. La culture dominante a tendance à transformer les contre-culture en de simple sous-culture.

3)Ds les scté traditionnelles, anciennes la culture sociale était + contraignante et dc il y avait + d'intolérance. La plupart des sous-culture était interdites. Il n'y avait pas de place pr l'originalité ou la marginalité.

Ds les scté modernes les normes st bcp + souples, il y a + de tolérance dc les ss-cultures peuvent s'exprimer librement.

4) non bcp de ss-culture ne remettent pas en cause la culture dominante. Ex : la plupart des jeunes rêvent de réussite matérielle.

5) la ss-culture bourgeoise intègre la fréquentation de l'opéra. La bourgeoisie a ses sports : golf, équitation, escrime, la polo. Certaines activités st également liées à la bourgeoisie : la fréquentation des musées, du théâtre, des voyages.

E.     Les phénomènes induits par les contacts entre cultures différentes.

Doc25 p120 : 1)L'acculturation : ensemble des phénomènes et des changements culturels qui résultent du contact direct et continu entre des gpes de culture différentes.

2)Ex : des hétérosexuels avec des amis homosexuels. Des catholiques avec des musulmans. 1 français obliger d'aller travailler en Chine. Les immigrés venus travailler en France.

3) Les contact entre 1 autre culture st fréquents par le biais de l'école, des vacances à l'étranger, le travail, le sport, les guerres.

4) non, l'acculturation n'est pas nécessairement violente ou destructrice.

5) Il y a 4 formes d'acculturation :

-         l'ethnocide : c'est la forme la + violente d'acculturation puisque la culture dominante détruit la culture des dominés. Ex : l'ethnocide indien par les américains.

-         L'assimilation : c l'approbation par 1 gpe ayant 1 culture d'origine, de la culture dominante. Ex : l'assimilation des immigrés en France

-         La contre-acculturation : c le contraire de l'assimilation, cad le rejet de la culture dominante en réaffirmant très fort sa culture d'origine. Ex : l'intégrisme musulman en France. Les Skin-Head en France.

-         Le syncrétisme : c le mélange de 2 culture en présence qui fait que les indv combinent des trait culturels différents. Ex : bcp de jeunes japonais font du syncrétisme entre la culture japonaise traditionnelles et la culture occidentale.

2°_ L'ethnocide

doc27 p121 : 2)l'état américain a scolarisé les Indiens pr les obliger à oublier leur culture indienne (leur chanson, leur langue, habits, coiffure…), pr qu'ils intègrent de force la culture américaine blanche.

3)1 assimilation poussée à l'extrême et exercée de façon violente et autoritaire contre 1 peuple pr l'obliger à acquérir la culture dominante peut devenir 1 ethnocide.

4)L'ethnocide est bien 1 forme d'acculturation puisqu'il y a contact entre 2 cultures, mais 1 contact violent qui aboutit à la destruction de la faible, de la culture des dominés.

3°_ L'assimilation

p123 doc 31 : 2) Oui, l'état français a encouragé l'assimilation des pop étrangères immigrées. Pr lui, le fait que les immigrés apprennent les valeurs et les normes de la scté française c'était une réussite en matière d'immigration.

3)L'école a joué 1 gd rôle ds cette assimilation pr 3 raison :

-         elle a transmis la langue française aux enfants d'immigré pr qu'ils puisent se socialiser avec leur paires françaises et pr qu'ils puisent + tard trouver facilement 1 emploi.

-         L'école transmet aussi l'histoire et la culture de la France par le biais des profs, et les enfants d'immigré vt ensuite transmettrent tt ce bagage culturel à leur parents.

-         L'école a permis à certains enfants d'immigré de monter ds l'échelle sociale grâce à la réussite scolaire. Ils ont subi 1 mobilité sociale ascendante. Ils vt transmettre à la 3eme génération l'amour de l'école.

4)Cette assimilation est + difficile aujourd'hui pr 2 raisons :

-         L'environnement éco a changé : monté du chômage, exigence accrue de diplôme… la mobilité sociale ascendante est en panne et bcp d'enfants d'immigré nés ds les 80's échouent à l'école.

-         La frustration de ces enfants les poussent a choisir la contre-acculturation : certains enfants désemparés économiquement st récupérés par les mvts intégristes, ce qui les amènent à rejeter la culture française et à refuser l'assimilation.

CCL : Socialisation et culture st indissociables puisque la transmission d'1 culture  passe par la socialisation. La socialisation permet dc à la scté de se reproduire. Ns avons vu que les agents de socialisation st nombreux : la famille dt le rôle est primordial ms décroissant avec le temps, l'école qui transmet la culture sociale et qui permet l'assimilation, le travail et les pairs et enfin les médias qui cherchent à former 1 culture de masse et à minimiser les contre-culture. Les différents agents peuvent être complémentaires ou antagonistes ce qui pt déstabiliser l'indv et le pousser à la déviance.

Besoin d'un professeur de SES ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !