L'argent : de multiples formes et usages

I - Fonction et forme de la monnaie :

1) La monnaie fut inventer après le troc Troc, échange direct et non marchand. Le troc permet de pas tous produire, ex : Un individu échange un lapin contre un poisson. Cela lui évite d'aller pécher. Les limites du troc : Le troc doit être effectué dans le même lieu et au même moment. Les objets échangés doivent être d'égales valeurs. Le stockage et la conservation (Certain bien échangé sont imposant ou bien pourrissable) Divisibilité du bien (Le sel plus facilement divisible que le bétail) 2) La monnaie à trois fonctions :

- Etre un instrument d'échange ; la monnaie doit donc être accepté par tous (convertible) et être disponible.

- Etre un instrument de compte ; bonne divisibilité. - Etre un instrument de réserve de valeur ; stockable et stable. _Jean-Baptiste SAY disait : « La monnaie brise le troc en un double échange »

Superprof

II - Les différentes formes de monnaie :

_Monnaie marchandise : coquillages, fer, cuivre, huile, peau, bloc de thé, etc. _Monnaie métallique : Valeur intraresque (fonction d'échange bonne). Bonne divisibilité (fonction de compte bonne). Conservation et stabilité (fonction de réserve bonne) Attention : La pièce de monnaie n'appartient pas à la famille des monnaies métalliques, car elle n'a pas de valeur par le métal qu'elle contient. _Monnaie papier : certificat / billets convertible (représente l'or, donc il ne doit pas avoir plus de billet qu'il n'y a d'or dans les caisses) / billet inconvertible (Basé sur la confiance) Ø  Avantages : Production illimité / divisibilité parfaite / Bonne conservation à condition d'une stabilité monétaire. Ø  Limites : Risque de fraude ou de vol / problème de transport pour les grosse sommes. _Monnaie scripturale : Jeu d'écriture, juste un support pour véhiculer de l'argent. Il ne peut pas être volé et grande facilité de transport. Les instruments de la monnaie scripturale : Ø  Le chèque est un ordre écrit de payer une certaine somme immédiatement à un bénéficiaire. Ø  Le virement est un ordre adressé à une banque par un débiteur d'effectué un transport de monnaie en faveur d'un bénéficiaire. Ø  Le virement automatique : par un seul ordre, des payements fixes et réguliers vont être effectué d'un compte vers un autre compte. Ø  Le prélèvement automatique : c'est une autorisation permanente par écrit et révoquable de payer les factures par un agent désigné par le titulaire. Ø  Le titre universelle de paiement (TUP) : Autorisation donnée pour chaque opération de prélevé une certaine somme sur un compte.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide
avatar