Ds ce chapitre, ns allons étudier la stratification sociale cad la hiérarchie des indv au seins de la société. Ds le I, ns étudierons la classification de la pop avec l'ex des PCS. Ds le II, ns présenterons 2 théories différentes de la stratification sociales : l'analyse Marxiste qui parle de classes sociales et l'analyse libérale qui parle de couches sociales.

La classification de la population

A.    La hiérarchie sociale

1°_ Les 2 systèmes de stratification sociale

p82 doc1 : 1)Endogamie = mariage entre 2 personnes de la m caste ou du m ordre. Ex : ordres en France avant 1789 : 3 ordres : la Clergé, la Noblesse et le Tiers-état. Le Clergé = pouvoir religieux, Noblesse = pvoir militaire, judiciaire, le tiers-état =  peuple inclus les bourgeois, pvoir éco.

La Noblesse est endogame ( contraire de exogamie). Les castes existent en Inde, la + haute s'appelle les Brahmanes, c'est la caste qui l pvoir éco, po et religieux. La caste la + basse sont les Intouchables, c'est la caste impure, des pauvres qui vivent ds les bidonvilles.

L'hérédité sociale : les enfants occupent d'office la m position sociale que leurs parents. Avant la révolution, en France on avait le système des corporation, où le métier des enfants était celui des parents.

Hiérarchie  = classement ordonné des indv en fction des différents critères. Ex : l'ordre et nouveau le revenu.

2)Ds les sctés traditionnelles de castes ou d'ordres y a 1 hiérarchie officielle qui a 1 existence légale. Ds ce type de sctés, chaque grpes sociaux a des droits et des devoirs officiels, pratique l'endogamie et les statuts st transmis héréditairement.

3)1 indiv ne pt théoriquement pas changer de gpe social ds les sctés traditionnelles.

Ds les sctés modernes, on pt changer de goe social ar rapport aux parents : la mobilité sociale. Elle pet être ascendante (cad la position sociale de l'enfant est + élevée que celle de ses parents) ou descendante ( position sociale de l'enfant est inférieur à celle de ses parents).

4)Ds les scté modernes il y a 1 inégalité de droit entre les indv : la mobilité sociale est possible, il n'y a plus d'hérédité sociale, l'endogamie n'est plus obligatoire.

Ds nos sctés c'est le règne de la méritocratie : à chacun selon son mérite. Mais en pratique, il y a tjrs des inégalités de fait : - nouveau le critère de classement c'est la richesse.

-         ds nos sctés l'homogamie est dominante : c'est le mariage entre 2 pers de milieux social proche.

-         Il y a de grande inégalité devant le patrimoine par les parents.

-         Il y a aussi des inégalité devant la réussite scolaire. On constate que les enfants de classes moyennes et aisées ont + de chances de réussir à l'école que les enfants de classes défavorisées dt les parents n'ont ni les moyens éco pr financer des cours particuliers, ni les connaissances scolaire pr les aider ds leurs devoirs.

-         Il existe ds nos sctés 1 certain népotisme : c'est le piston donner par les parents qui ont 1 réseaux relationnel et professionnel important. Ex : les enfants de star.

CCL : Il existe de types de hiérarchie sociale : - 1 hiérarchie officielle ds les sctés traditionnelles, ds ce cas aucune mobilité social est possible.

-         1 hiérarchie de fait ds les sctés modernes où la mobilité social devient possible puisqu'il y a plus d'hérédité sociale.

2°_Les inégalités ds les sctés modernes.

1 inégalité c'est une différence qui se traduit par 1 désavantage.

P83 doc 3 1)En France en 2003, 63.4% des femmes st actives et 10.9% des femmes st aux chômages.

NB : pop active (PA) : c'est l'ensemble des pers des + de 15ans qui exercent ou cherchent à exercer 1 emploi rémunéré.

PA = PAO (pop active occupée) + PSERE (pop sans emploi à la recherche d'1 emploi= chômeur)

Tx d'activité = PA / pop totale * 100

Ts de chômage = PSERE / PA * 100

Pop inactive : ce st les pers sans emploi ne cherchant pas à travailler : femme au foyer, élèves, retraite, SDF, rmistes, étudiants.

2)Pr les cadres le rapport entre la salaire des H et celui des F donne 131 %. Cela signifie que le salaire net moyen d'1 H cadre est supérieur de 31% à celui d'1 F cadre. 43140/32930 * 100 = 131 %

Pr les profession intermédiaires le rapport est de 115.8%. Cela signifie que les H prof intermédiaire gagne 15.8% de + que les F d'1 prof intermédiaire. 22510/19440 * 100 = 115.8%

Pr les employés le rapport est de 108.7%. Le salaire d'1 employé masculin est 80.7%+ élevé que celui d'1 F employée.

Pr les ouvriers le rapport est de 120%. 1H ouvrier gagne 20% de + qu'1 F ouvrière.

A emploi égal, les H st mieux rémunérés que les F. +la profession est élevée, + la statut sociale, + l'écart de salire est les H et les F est important.

3)Les principales inégalités entre H et F sur le marché du travail sont : - les F st + touchées par le chômage que les H.

-         A profession égale, les F st – rémunérées que les H

-         Les F st + exposées au temps partiel imposé que les H

-         Les F ont – de tps de loisirs que les H.

4) - Les F s'investissent + que les H ds les tâches ménagères, ce qui explique qu'elle aient – le tps de loisirs.

-         Les F ont + de mal à obtenir1 promotion sociale que les H .

-         Les F occupent – d postes prestigeiux que les H. Il y a – de F PGD, cadressup, ingénieurs, ministres, médecins.

-         Les F font des études – poussées et – élitistes par manque d'ambition. Ces inégalités proviennent svent des différences de socialisation entre fille et garçon : les parents éduquent différemment les filles et les garçons, les 1ere st encouragées à montrer leur sensibilités et leur dévouement. Les seconds st encouragés à être autonome et conquérant.

CCL : Même si ds nos sctés modernes la hiérarchie de droit n'existe plus, il existe tt de m de gdes inégalités (ex : entre H et F)

B.     Présentation de la classification par PCS

PCS : Profession et Catégories Socioprofessionnelles.

1.°_ Description de la grille.

P85-86. 1)En 2003, en France la pop active totale s'élevait à 27054000pers.

2) PCS1 : Agriculteurs, exploitants

Part des H ds la PCS1 ds les H actifs= 3.5%

Part des F PCS1 ds les F actives = 1.9%

Part de la PCS1 ds la pop totale = 2.7%

PCS2 : Artisans, commerçants, chefs d'entreprise

H= 7.3%            F = 3.7%    Total = 5.7%

PCS3 : Cadres et professions intellectuelles supérieures

H = 16%            F = 10%     Total = 13.3%

PCS4 : Profession intermédiaires

H = 21.4%            F = 22.7%  Total = 22%

PCS5 : Employés

H = 12.2%            F = 47.7%  Total = 28.5%

PCS6 :  Ouvriers

H = 37.3%            F = 11%     Total = 25.1%

3)Les PCS 5et 6 st celles qui ont le + de poids ds la PA: 1actif/2 est soit employé soit ouvrier .

Les PCS 3 et 4 représentant + du 1/3 des actifs. Seulement 1/8 est cadre. En revanche, les PCS 1et 2 ont 1faible poids ds la PA : 3actifs/100 st agricultures et 6/100 st artisans, commerçant et chefs d'entreprise.

4)Les PCS les + féminisés : les employés (= 1actives/2 est employées) et la PCS 4 ( = 1active /4 est profession intermédiaire). La différence entre les PCS 4et 5 c'est le niveau de qualification de salire. Pr travailler ds la PCS 4, la salariées doit avoir au mini bac +2.

P87 doc 9 : 2) – Le pt commun entre la PCS 1, 2 et la 31(profession libérale), ce st ts des indépendants qui travail pour leur compte.

-         Les PCS 3,4 st + qualifiés, mieux payés et + décisionnel que les PCS 5, 6

-         La PCS 5 ent non-manuelle et tertiaire alors que la PCS 6  est manuelle et secondaire.

-         Un agriculteur exploitant appartient à la PCS 1 alors u'1 ouvrier agricole appartient à la PCS 6

-         Ce qui différencie 1 profession libérale (PCS3) d'1 chef d'entreprise (PCS2) c'est la qualification : elle est très élevée pr les professions libérales ce qui n'est pas 1 obligation pr les chefs d'entreprise.

-         Un contre maître(PCS4)= c'est le supérieur hiérarchique d'1 ouvrier (PCS6)

-         Un ingénieur (PCS3) est le supérieur hiérarchique d'1 technicien (PCS4)

3)- Un maçon indépendant : PCS2 artisans

-         artiste dramatique : PCS3 (35)

-         Une puéricultrice : PCS4

-         Une standardiste : PCS5

-         Un boucher avec 10 ans d'expérience : PCS2

-         Un manutentionnaire non-qualifié : PCS6

-         Contrôleur des impôts : PCS4

-         Médecin salarié : PCS3

-         Un ingénieur : PCS3

-         Un patron mécanicien ayant 5 salariés : PCS2

-         Un viticulteur exploitant 2 hectare : PCS1

-         Un détallant de tabac : PCS2

-         Un notaire : PCS3 (31)

-         Un officier de la gendarmerie : PCS5

-         Un opérateur qualifié : PCS6

-         Caissière : PCS5

2°_ Les limites de la grilles des PCS

p89 doc 14. 1)La PCS5 est hétérogène pq les employés n'ont pas ts les m condition de travail. Par ex : les éboueurs ou les serveurs de nuit (barmaid) ont des conditions de travail + pénibles que les employés de bureau.

2)Ttes fois, la PCS5 représente certain point commun : un salaire peut élevé, une qualification assez faible et un métier tertiaire.

3)La PCS2 est très hétérogène : la gd patron a des revenus bien supérieur aux petits. La PCS3 est également très variée car on y trouve des professeurs moyennement rémunérés, des stars extrêmement bien payés mais pas forcément qualifiés, des professions libérales.

CCl : La grille des PCS comporte 6 PCS actives que l'on a construite à partir du statut, du secteur d'activité, du niveau de qualification et du niveau de revenu. TTEs fois cette grille n'est pas parfaite et les PCS2 et 3 st particulièrement hétérogènes.

Les meilleurs professeurs de SES disponibles
1er cours offert !
Thibault
5
5 (36 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (46 avis)
Thomas
20€
/h
1er cours offert !
Isarn
4,9
4,9 (21 avis)
Isarn
35€
/h
1er cours offert !
Daphne
4,8
4,8 (8 avis)
Daphne
32€
/h
1er cours offert !
Stéphan
5
5 (194 avis)
Stéphan
25€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (16 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (7 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (36 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (46 avis)
Thomas
20€
/h
1er cours offert !
Isarn
4,9
4,9 (21 avis)
Isarn
35€
/h
1er cours offert !
Daphne
4,8
4,8 (8 avis)
Daphne
32€
/h
1er cours offert !
Stéphan
5
5 (194 avis)
Stéphan
25€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (16 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (7 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert>

Les grandes analyses de la stratification sociale

En sociologie, il y 2 gde courants qui s'affrontent et qui n'ont pas du tt la m vision de la scté.

A.    Le courant holiste marxiste

1°_ Principes

Karl Marx (1818-83) c'est un philosophe, historien, économiste allemand qui a rompu avec son milieu bourgeois pour fonder une doctrine révolutionnaire. Pour ce courant holiste, la sté est une totalité qui s'impose aux indv et qui les dépasse. Pr les marxistes la sté est divisées en classes sociales : les classes sociales ont 3 caractéristiques : - elles st homogènes sur le plan des ressources et du type d'emploi

-         elles ont une forte conscience de classe. CAD que leurs membres st solidaires, unis ; ils ont des intérêts communs.

-         Les classes sociales st antagonistes : elles ne s'aiment pas et elles ont des rapports conflictuels entre elles.

D'après Marx, il y a des classes dominantes et il ya des classes dominées. Les marxistes ont 1 vision pessimiste de la stée. Pr eux changer de classe sociale est très difficile, la mobilité sociale est très limitées.

2°_ Un ex d'analyse marxiste : celle de Pierre Bourdieu

p91 doc 17 1)Pr Bourdieu (sociologue français contemporain), le capital culturel c'est le niveau de diplôme d'1 pers d'1 classe sociale. Le capital économique c'est le niveau de revenu et de patrimoine d'1 indv ou d'1 classe sociale.

2)Pr Bourdieu les classes sociales st définies à partir de leur capital éco et de leur capital culturel. Les classes dominantes, elles st bien dotées ds les capitaux (ex : profession libérale, les PDG, ; les hauts fonctionnaires, les ministre). A l'inverse les clases dominées ont 1 faible capital éco et culturel (ex : ouvriers, employés).

3)Pr Bourdieu la classes dominante domine ds ts les domaines : éco ; culturel, po dc elle occupe les postes les + haut placés, elle domine hiérarchiquement les autres classes. Pr Bourdieu, les classes moyennes st dominées (ex : les profs qui ont 1 capital éco moyen et 1 capital culturel élevé st des dominés).

B.     Le courant individualiste libéral

1°_ Principes

Max Weber (1864-1920) sociologue allemand qi n'a pas du tt la m vision de la scté que Marx. Pr Weber, ce st les indv qui agissent librement et qui ont le scté. Pr lui la sté est 1 tt qui s'impose aux indv c'est au contraire le produit des actions individuelles. Pr ce courant, la scté est constituée de strates ou de couches sociales différentes, homogènes certes ms pas opposées fondamentalement. Il est assez facile de changer de couches sociales. Pr les libéraux, il suffit que l'indv travail et soit motivé pr qu'il puisse monter ds l'échelle sociale. Les classes moyennes se développent, elles ne st ni dominantes ni dominées. La vision libérales est dc + optimiste que la vision Marxiste. Pr ce courant la volonté est 1 condition de la réussite.

2°_ Un ex d'analyse libérale : celle de Warner

p94 doc 21 1)Une analyse empirique : théorie construite à partir de l'observation de la réalité. Warner a observé la pop d'1 ptite ville des USA et il en a déduit qu'il y avait 3 gds groupes sociaux et au total 6 sous groupes :

-         La classe sup sup : gdes bourgeoisie. Elle a 1 gd patrimoine, de gros revenus, des professions prestigieuses. C'est 1 classe minoritaire qui inspire le respect de la part des autres (ex : Villepin, Mme Chirac)

-         La classe sup inférieure : les nouveaux riches, les parvenus. Il sont des revenus élevés ms leur fortune est bcp + récente et les professions – prestigieuses (Ex : Zidane, Hallyday, Besson). C'est 1 classe minoritaire mais – respectée que la sup sup

-         La classe moyenne aisée : ce st les professions libérales et les cadres sup. Les revenus st confortables, le patrimoine + modeste et les professions honorables.

-         La classe moyenne inf (ptite bourgeoisie) : il y a les prof intermédiaire, les cadres les – bien payés et les ptits patrons(artisans, commerçants).Ils prennent modèle sur les classes supérieures et a des revenus moyens.

-          La classe inf sup : employés et ouvrier plutôt qualifiés. Il ont des revenus modestes mais st respectés par le autres classes.

-         La classes inf inf : les chômeurs, les emplois précaire, main d'œuvre non-qualifiées. Ils ont des revenus faibles, ils st déclassés socialement.

3)D'après Warner, après la 6eme classes qui est 1 peu mise à part, les autres groupes sociaux n'ont pas la haine entre eux. Dc se st pas des classes au sens marxiste.

CCl : Les libéraux et les marxistes proposent 1 vision différente de la scté. Les libéraux la voit comme le produit des indv, elle est composée de strates sociales qui st pas en conflit, il est assez facile de changer de strate si l'indv travail et est ambitieux. A l'inverse, les marxistes voient les scté comme 1 tt qui s'impose aux indv. Elle est constituée de classes sociales fermées et conflictuelles. Les 1 st dominantes et les autres st dominées. La mobilité sociale est difficile.

La réalité donne raisons aux deux théories. Le développement des classes sociales donne raison aux libéraux, le maintient de gdes inégalités donne raison aux marxistes.

Besoin d'un professeur de SES ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !