Ses débuts

Fils d’un fonctionnaire des Postes, Pierre Bourdieu naît le 1er août 1930 dans les Hautes-Pyrénées. En 1951, après un passage à Louis Le Grand, il entre à l'École Normale Supérieure où il est confronté à la culture bourgeoise. Selon certains de ses camarades de l'ENS, de là viendrait un ressentiment à l'encontre du monde parisien intellectuel. Reçu à l’agrégation de philosophie en 1955, il est envoyé faire son service militaire en Algérie dans le cadre de la « pacification », où il sert sous les drapeaux pendant deux ans. De 1958 à 1960, échappant à son service militaire, il enseigne la philosophie à la Faculté des Lettres d'Alger. Ce moment algérien sera décisif : c'est là, en effet, que se décide sa carrière de sociologue. Délaissant la philosophie, il va, ainsi, mener toute une série de travaux d'ethnologie en Algérie, et qui déboucheront sur l'écriture de plusieurs livres. Le terrain ethnologique de la Kabylie ne cessa, même après qu'il eut cessé de s'y rendre, de nourrir l'œuvre anthropologique de Pierre Bourdieu.

Les meilleurs professeurs de SES disponibles
1er cours offert !
Thibault
5
5 (36 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (47 avis)
Thomas
20€
/h
1er cours offert !
Daphne
4,8
4,8 (8 avis)
Daphne
32€
/h
1er cours offert !
Isarn
4,9
4,9 (21 avis)
Isarn
34€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (16 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Stéphan
5
5 (202 avis)
Stéphan
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
39€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (7 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (36 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Thomas
4,9
4,9 (47 avis)
Thomas
20€
/h
1er cours offert !
Daphne
4,8
4,8 (8 avis)
Daphne
32€
/h
1er cours offert !
Isarn
4,9
4,9 (21 avis)
Isarn
34€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (16 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Stéphan
5
5 (202 avis)
Stéphan
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
39€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (7 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert>

Un enseignant engagé

Rentré en France en 1961, Pierre Bourdieu enseigne à la Sorbonne, puis à l'université de Lille. En 1964, il est nommé directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Etudes (future EHESS). La même année, sa collaboration commencée plus tôt avec Jean-Claude Passeron, conduit à la publication de l'ouvrage Les Héritiers, qui rencontre un vif succès et contribue à faire de lui un sociologue « en vue ». En 1964, il devient directeur de la collection Le sens commun aux éditions de Minuit, dans lesquelles seront publiés la plupart de ses livres, jusqu'en 1992 où il change d'éditeur, au profit des Editions du Seuil. Raymond Aron (lui aussi normalien et agrégé de philosophie devenu sociologue) lui confie la codirection du Centre Européen de Sociologie Historique. Les deux hommes se brouilleront en 1968 et Pierre Bourdieu fonde son propre laboratoire. À partir de cette époque, Pierre Bourdieu poursuit l’objectif de fonder son école de sociologie. Il lance de nombreux travaux à partir de son centre à l'EHESS, crée en 1975 sa propre revue : Actes de la Recherche en Sciences Sociales.

Un grand auteur de sociologie

En 1979, Bourdieu publie La Distinction. Critique sociale du jugement, qui conclue une série de travaux portant sur les pratiques culturelles. Une oeuvre majeure qui lui vaut, en 1981, la consécration : la chaire de sociologie au Collège de France. Ses cours attirent un nombreux public. Docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères, il est le premier sociologue à recevoir, en 1993, la médaille d’or du CNRS. Sa position ancrée en France, Pierre Bourdieu va se tourner vers le marché intellectuel international et notamment les Etats-Unis où il fait de fréquents voyages. De fait, il est un des intellectuels les plus reconnus en Amérique, où son œuvre suscite une quantité considérable de commentaires. On peut ainsi souligner le paradoxe d'un homme qui n'a cessé de se vivre comme à la marge des institutions académiques dominantes, dont il a même entrepris l'étude critique (par exemple dans Homo academicus), alors même qu'il a réalisé une des « carrières » universitaires les plus exemplaires qui soit.

Les années 90 marquent un changement de stratégie. En 1989-1990, il préside une commission de réflexion sur les contenus de l'enseignement. L'ouvrage collectif La Misère du monde (1993) est présenté comme "une autre façon de faire de la politique". Lors des grèves de décembre 1995, il participe à un "appel des intellectuels en soutien aux grévistes". En 1996, il sera l'un des initiateurs des "Etats généraux du mouvement social". Il apporte également son appui au mouvement des chômeurs de janvier 1998, ainsi qu'aux intellectuels algériens. Pierre Bourdieu passe du statut de sociologue à celui de prophète, fustigeant les experts, les journalistes, les "essayistes de cour" et à travers eux, le néolibéralisme. Sans qu'il soit favorable à une solution alternative au capitalisme, sa critique sociale fait de lui une des figures du mouvement altermondialiste, alors naissant. La plupart de ses interventions seront regroupées dans deux ouvrages intitulés Contrefeux.

Besoin d'un professeur de SES ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !