Représentation visuelle du monde

Un objet pour être vue doit diffuser de la lumière et cette dernière doit pénétrer dans l’œil.

Entre l’objet et l’œil, la lumière se propage en ligne droite, à condition d’être dans un milieu homogène.

« Stigmatique » signifie que l’image d’un point donne un point à travers la lentille considérée. Pour cela, tous les rayons d’un point issu d’un point de l’objet arrivent en un même point.

Les parties de l’œil qui permettent la formation de l’image d’un objet sont grâce au cristallin et la rétine joue le rôle de l’écran.

Le passage entre loin et près est l’accommodation.

C’est plus fatigant de regarder de près.

L’accommodation est de faire la mise point sur la rétine.

Plus on regarde près, plus la distance focale se rapproche.

Plus on observe un objet de près, plus le cristallin doit devenir convergent pour que l’image soit nette sur la rétine, pour cela il doit se bomber, on dit qu’il s’accommode.

Le point le plus proche de vision nette s’appelle le punctum proximum. Le point le plus éloigné de vision nette s’appelle punctum remotum. Le domaine de vision nette se situe entre ses deux extrêmes.

 

La distance focale du cristallin est petite lors d’un punctum proximum et grandelors d’un punctum remotum.

La formule du cristallin lors d’un punctum proximum est bombée( très ) et lors d’un punctum remotum est allongée.

L’œil travaille beaucouplors d’un punctum proximum et au reposlors d’un punctum remotum.

 

 

 

 

L’œil hypermétrope est pas assez convergent et il suffit que l’œil s’accommode un peu pour que l’image soit nette.

 

L’œil myopeest trop convergentet ne peut pas s’accommoder. Et pour corriger un œil myope, il faut une lentille divergente.

 

L’œil presbyte a un cristallin qui devient moins souple et qui perd sa faculté d’accommodation. Le punctum proximum s’éloigne avec l’âge.

 

Le verre de lunette forme une image dans le domaine de vision nette, c’est l’image du verre qui va servir d’objet au cristallin.

 

L’œil hypermétropeet l’œil presbyteest pas assez convergent. Et pour corriger l’œil d’un presbyte et d’un hypermétrope, il faut unelentille convergente.

 

Avec un laser, on rabat la partie de la cornée.

 

La distance focale f est la distance entre le centre optique et le foyer image.

Vergence :

 

La distance cristallin-rétine est égale à la distance focale. L’image se forme sur le foyer image.

 

Une lentille c’est un milieu transparent dont au moins une des faces est bombée.

 

 

 

Peu importe la position de la lentille, l’image sera toujours à l’envers.

 

La lumière émise par le soleil ou une lampe à incandescence est aussi appelée la lumière blanche. C’est un mélange de plusieurs radiations ou lumières coloréesque l’on peut voir en réalisant un spectre. Cette lumière est dite polychromatique.

Les différentes lumières colorées obtenues par décomposition de la lumière blanche sont appelées des radiationsou lumières monochromatiquecar elles ne peuvent être à leur tour décomposée.

Pour distinguer les différentes lumières colorées, on leur associe un nombre appelé longueur d’onde, exprimée en nm.

 

La superposition de deux ou plusieurs lumières colorées permet d’obtenir de nouvelles lumières colorées ou de la lumière blanche : c’est la synthèse additive des couleurs.

Deux lumières colorées sont dites complémentairessi, en les superposant, on obtient de la lumière blanche (soutien scolaire).

 

 

Un filtre laisse passerles lumières colorées correspondant à sa couleur et absorbeles autres lumières colorées : c’est la synthèse constructive. Pour vous aider, vous pouvez demander du soutien scolaire.

 

Un objet agit comme un filtre : il absorbecertaine lumière colorée et diffusecelles qui lui donneront sa couleur.

Eclairé en lumière blanche ( ensemble de radiations ), un objet est perçu :

§         Blancs’il diffuse toutes les lumières colorées ;

§         Colorés’il diffuse certaines lumières colorées et absorbe les autres ;

§         Noirs’il absorbe toutes les lumières colorées

La couleur des objets qu’un œil normal perçoit est due à la synthèse soustractiveque fait l’objet avec la lumière qui l’éclaire puis à la synthèse additivequi à lieu sur la rétine.

 

Un rayon passant par le centre optique de la lentille qui n’est pas déviée en traversant la lentille.

Un rayon parallèle à l’axe optique qui ressort de la lentille en passant par le foyer image f’

 

L’image d’un objet obtenue par une lentille est nette si l’image d’un point de l’objet est bien un pointet non un tâche.

Pour cela il faut que : Tous les rayons issus d’un point-objet et traversant la lentille se rejoignent en un pointappelé point-image.

 

L’image est plus grande si on approche l’objet de la lentille.

L’image devient plus grande si on augment la distance focale de la lentille.

 

 

 

Si la lumière traverse un milieu homogène, elle se propage en ligne droite.

Si la lumière traverse différents milieux, elle se dévie car elle est reflétée.

 

 

Vous souhaitez demander l'aide d'un soutien scolaire en ligne ?

Physique et Chimie dans la Cuisine

 

Parmi les trois changements états, l’état gazeux est le moins ordonné, et l’état solide est le plus ordonné.

 

 

 

 

La vaporisation a besoin de chaleur pour changer d’état caractère cryogénique ( qui a besoin de chaleur  pour changer d’état ).

La pression d’un gaz mesure la poussée exercée par ce gaz sur une surface. Cette poussée étant dû au choc des molécules sur cette surface.

 

1 Bar = 10 Pa

 

Quand la pression augmente, la température d’ébullition est plus rapide. Quand la pression est basse, la température d’ébullition sont moins rapide, la nourriture est plus lente à cuire.

C’est la pression de l’air ambiante qui a formé le givre. On obtient de la glace avec un mélange de glace et de sel. C’est un mélange réfrigérant.

La température diminue grâce à la dissolution du sel : il a besoin de chaleur (aide scolaire).

 

La structure de l’eau liquide : liaison entre les molécules d’eau àliaison hydrogène

 

La mayonnaise est une émulsion d’huile dans l’eau stablisée par la présence de molécules entremetteuses, la lécithine, apportée par l’œuf. Ces molécules sont des composés tensioactifs.

La surface de l’eau se comporte comme une membrane tendue sous l’action d’une force appelée tension superficielle.

 

Le pouvoir mouillant d’un produit est sa capacité à pénétrer entre les fibres d’un tissu et à s’étaler sur une surface.

 

Les détergents possèdent la propriété de diminuer la tension superficielle car ils contiennent des agents tensioactifs.

 

En abaissant la tension superficielle, le détergent facilite dans un premier temps le mouillage des matériaux, c’est-à-dire l’étalement et la pénétration de l’eau et du détergent lui-même.

 

Ensuite, les molécules d’agent tensioactif entourent les gouttes d’huile et se fixent à celles-ci par leur partie hydrophobe. L’ensemble «  goutte d’huile – molécules d’agent tensioactif » forme une micelle. Sur la périphérie de la micelle se trouvent les parties hydrophilesqui rendent l’ensemble soluble dans l’eau.

 

La micelle peut ainsi être éliminée au cours du lavage. Les micelles étant chargées électriquement, elles se repoussent, ce qui permet leur dispersion dans l’eau.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide