Rester calme face aux épreuves du bac

Le sourire est un antistress qui orne notre visage, atténue les conflits et soulage les coeurs souffrant - Mofaddel Abderrahim

Pour tout lycéen qui se respecte, le bac est une étape clé, un moment charnière,et  important dans sa vie de futur étudiant. Car oui, c'est lui qui va plus ou moins définir une orientation professionnelle.

Alors bien sûr, le baccalauréat n'est qu'un diplôme, il n'est pas la seule et unique clé qui vous permettra de faire des belles études et de choisir votre carrière comme bon vous semble.

Il n'en reste pas moins qu'il est le passe droit, le Saint Graal, qui donne accès à bon nombre de filières post-bac, de la physique chimie, en passant par le journaliste ou les grandes écoles de commerce. Un moment clé, qui symbolise aussi la fin des années lycée, et le début de la vie d'étudiant.

Selon Statista, pour 94% des étudiants, les examens sont une source de stress conséquente, et le bac en est l'illustration la plus probante. Car oui, entre les révisions, le jour J, et l'idée de passer l'examen le plus important d'une vie, nombreuses sont les raisons qui poussent à développer le stress et l'anxiété.

Mais pas de panique, nous sommes là pour vous détendre, et vous donner quelques conseils pour, non pas supprimer, mais gérer au mieux ce stress, qui est, rappelons le, tout à fait normal un jour pareil !

Stress et examens : comment le gérer ?

Comment évacuer le stress du bac ? Oui, pour atteindre le succès et la réussite d'un examen, le stress peut devenir un moteur, mais aussi un frein ! Alors catalysons tout ceci grâce à quelques petits conseils !

Le stress est initialement une réaction utile d’adaptation à l’environnement, visant à mobiliser ses ressources pour faire face aux évènements de façon adéquate. Et ici, les événements sont si symboliques, qu'il devient parfois difficile de réagit de manière adaptée.

Mais quand le stress devient trop fort, il paralyse, génère des réactions inadaptées, voire contre-productives. D’où l’intérêt de savoir réguler son stress des examens, pour qu’il devienne une énergie constructive au service de sa réussite.

Car on a beau se dire que cette semaine d'épreuves est passionnante, qu'il s'agit aussi du rendez-vous de la pensée, l'idée du jugement final est souvent trop forte, et prend parfois le pied sur le reste.

Superprof

I / Gérer son stress au bac : se préparer durant l’année

Et oui, le bac n'est qu'un moment délimité dans le temps où, avant comme après, rien ne se passe, loin s'en faut ! Ce diplôme est un véritable parcours du combattant, presque un entraînement de sportif. Et comme tous les sportifs, ce qui se passe le jour de l'examen n'est que le résultat de nombreuses heures d'entraînement.

Avec le bac, c'est la même chose, et les révisions, comme les entraînements à l'oral, doivent se mener de front en amont !

Travailler avec méthode durant l’année pour gérer son stress

Comme un sportif, il s’agit donc de se préparer durant toute l’année. Certaines méthodes d’auto-coaching seront utiles à développer, comme apprendre à travailler avec méthode et efficacité, à gérer son temps, à trier l’information, à se faire des fiches pratiques utiles lors des révisions, etc.

Si on sent que l'on maitrise la situation, le stress est bien moins important ! Un seul mot d'ordre : an-ti-ci-pa-tion !

Apprendre une méthode de gestion du stress durant l’année est également une bonne idée, en parallèle de ses révisions. Il sera plus aisé de gérer son stress durant les examens si l’on a fait preuve d’anticipation, c'est-à-dire apprendre à gérer son stress pendant des périodes « creuses » et ancrer en soi un réflexe de calme, activable en période de pression.

Des méthodes de relaxation comme celles de la sophrologie peuvent être tout à fait utiles pour renforcer sa résistance au stress. À grands coups de respiration, d'exercice de relaxation, ou de postures de yoga, les choses peuvent rapidement devenir plus douces à vivre pour le futur bachelier que vous êtes !

Mais attention à ne pas trop se laisser aller à la facilité ! Quand le stress devient pathologique et que les troubles anxieux perturbent les études, il est préférable de se faire aider par un professionnel formé aux thérapies comportementales et cognitives, particulièrement indiquées dans ce cas. Besoin d'aide scolaire ?

Développer sa concentration pour gérer son stress

La relaxation est elle efficace contre le stress des exams ? Dans quelques semaines, c'est le jour J, l'examen du baccalauréat. Tout le monde ou presque est passé par là, et votre stress est légitime. Alors relativisez, et profitez d'accumuler des connaissances !

Apprendre à se concentrer pleinement est non seulement utile pour mieux mémoriser, mais aussi pour débrancher un dialogue intérieur stressant : cela peut être facilité en se connectant à ses sensations corporelles, en étant pleinement présent et focalisé sur les actions que l'on effectue.

C'est ce que l'on appelle la pleine conscience.

Car oui, développer sa concentration est une étape clé, et un moment nécessaire, puisqu'il s'agit de donner le meilleur de soi soi même sur un temps bien défini. C'est le principe même de l'examen, que tout le monde ne maîtrise pas. Alors ne vous faites avoir, et pratiquez certains gestes anodins, mais bel et bien efficaces au quotidien, comme :

  • Dormir minimum 8 heures au moins une semaine avant l'examen,
  • Avoir une alimentation équilibrée,
  • Boire beaucoup d'eau,
  • Stopper la consommation de café, de sucre, de tabac, de soda, bref, de substances trop addictives pour la santé.

Bien sûr, l'idée n'est pas de vous priver, et manger une belle pâtisserie de temps à autre est tout à fait possible ! Au contraire même, cela permet de ne pas se frustrer, et de faire appel au principe de plaisir, qui est si nécessaire en période d'examen et de stress !

Mais il n'y a pas de secret, pour développer la concentration, la rigueur est de mise.

Demandez de l'aide via le soutien scolaire en ligne.

Organiser ses révisions à l’avance pour gérer son stress

Attendre les derniers jours pour travailler est le meilleur moyen de se mettre un stress maximal ! Certains vous diront qu'ils sont plus efficaces avec «le coup d’adrénaline de dernière minute », alors que d’autres perdent au contraire leurs moyens devant une pression trop forte sans aucune marge d’anticipation possible.

Il n’en reste pas moins qu’une bonne régularité durant l’année paye, et qu’un peu ou beaucoup d’anticipation demeure une stratégie rentable sur la globalité des révisions.

Pourquoi ne pas faire des fiches de lecture ou de révisions au long de l'année ? Récrire et résumer ses cours et les relire de temps à autre permet une meilleure assimilation sur le long terme. De plus, cela aura pour avantage de ne pas vous rendre désorganisé à la dernière minute. Encore une fois, l'anticipation est la clé de la réussite ici !

II / Gérer son stress au bac : les semaines qui précèdent l’examen

Comment lutter contre le stress des examens ? Le stress est un ennemi redoutable pour tous ceux et toutes celles qui passent le bac. Mais il peut aussi devenir un outil pour réussir !

Les semaines qui précèdent l'examen sont capitales pour bien comprendre et assimiler tous les cours que l'on va devoir régurgiter au moment de plancher sur le bureau. Deux, trois, quatre semaines avant le jour J, commencez donc à vous préparer psychologiquement que la période qui s'annonce va être riche en connaissances et sera sensiblement différente.

Dans cette perspective, votre hygiène de vie se doit d'être la plus irréprochable possible, entre un sommeil de qualité, moins de fêtes entre amis, et une alimentation riches en vitamines et en fibres. En commençant par des bases saines, votre esprit sera plus au clair avec lui même, pour lutter plus facilement contre le stress.

Car pour éviter l'anxiété des examens, il faut d'abord se sentir bien ! Ensuite, l'organisation que nous avons évoquée est également primordiale, pour la simple et bonne raison qu'elle va vous permettre de vous retirer une épine du pied à l'approche de l'examen.

Les fiches de révisions doivent être préparées en amont, les ouvrages au programme doivent être lus/parcourus, les citations dont vous aurez besoin doivent être apprises au fur et à mesure. Bref, autant d'éléments qui, si vous les préparez durant les semaines d'avant, seront plus facilement assimilés. Et une dose de stress de retirée, une !

III / Gérer son stress au bac : au moment de l’examen

Comment avoir son bac en étant stressé ? Ca y est, c'est le jour J, le jour du bac. Votre stress n'aura pas eu raison de vous, et vous allez réussir, courage !

Difficile, le jour d'un examen, de lutter contre cette vilaine sensation qui remplit l'estomac. Comme si on nous tordait les boyaux, entre l'envie d'en finir avec toutes ces épreuves, et la volonté de rentrer chez soi. Mais non, il faut bel et bien y aller, c'est important pour vous, et vous comprendrez bien vite qu'au final, le bac n'est pas si impressionnant qu'il en a l'air.

C'est d'ailleurs en partant de postures pychologique positives ou détendues que vous arriverez à lutter contre le stress le jour J. Par exemple, dites vous qu'il s'agit simplement d'un examen classique, que vous pourriez tout à fait passer en cours d'année, et qui ne vous stresse pas outre mesure d'habitude.

Car, en réalité, c'est bien de ça dont il s'agit, classé à un niveau bien plus officiel. Il en va de même pour la pensée positive. Pourquoi ne pas se dire que cet examen est une chance, et qu'il s'agit là du rendez-vous de la pensée, où vous allez pouvoir montrer aux examinateurs que oui, vous savez réfléchir, argumenter, et qu'il n'y a pas de bonne réponse en philosophie, par exemple.

Quant aux matières plus scientifiques, leurs épreuves peuvent être vues comme un défi avec vous même, où vous pourrez vous prouver que oui, votre mémoire est géante, et que vous avez totalement retranscrire des formules par coeur. Plus que pour la note, plus que pour les professeurs, cet examen, vous le passez pour vous !

Dans cette optique, le baccalauréat est totalement désacralisé, même s'il en reste LE diplôme qui va peut-être définir votre future carrière. Mais pensez d'abord à vous, et à ce stress qu'il faut évacuer, et pour ça, tous les moyens sont bons, tant qu'ils sont constructifs pour votre réussite. Bonne chance à vous !

Cet article a été écrit par Fabrice Guez et Anne-Carole Delhommeau, auteurs de l’ouvrage « Agir sur le stress au travail », Editions Nathan – Les Echos.fr.

 

Vous y trouverez de nombreuses méthodes

pour gérer votre stress des examens !

 Les auteurs

Anne-Carole Delhommeau : consultante, psychosociologue, coach, elle favorise la croissance harmonieuse des hommes et des organisations, à travers la prévention des risques psychosociaux et la stimulation de l’innovation

Fabrice Guez : coach et sophrologue, fondateur de la Société Française de Prévention et de Gestion du Stress, réseau pluridisciplinaire mettant en œuvre des programmes de prévention et de bien-être

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Thomas

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide

Poster un Commentaire

avatar