Les buts de la formation PCSI

La chimie est une science de la nature, science de la matière et de sa transformation. Les différents états de la matière et les différents types de transformation de la matière ont déjà été en partie étudiés dans le parcours antérieur de l’élève, au collège et au lycée. Il s’agit de réactiver et de compléter ces connaissances déjà acquises, afin d’amener les élèves à les mobiliser de manière autonome pour décrire, au niveau macroscopique, un système physico-chimique et son évolution. Dans ce cadre, l’étude quantitative de l’état final d’un système en transformation chimique est réalisée à partir d’une seule réaction chimique symbolisée par une équation de réaction à laquelle est associée une constante thermodynamique d’équilibre. L’objectif visé est la prévision du sens d’évolution de systèmes homogènes ou hétérogènes et la détermination de leur composition dans l’état final ; on s’appuiera sur des exemples variés de transformations chimiques rencontrées dans la vie courante, au laboratoire, dans le monde du vivant ou en milieu industriel. Les compétences relatives à cette partie du programme seront ensuite mobilisées régulièrement au cours de l’année, plus particulièrement au second semestre lors des transformations en solution aqueuse, et en seconde année, notamment dans le cadre de la partie thermodynamique chimique. Dans un souci de continuité de formation, les acquis du lycée concernant les réactions acido-basiques et d’oxydo-réduction, la conductimétrie, la pH-métrie et les spectroscopies sont réinvestis lors des démarches expérimentales. L’importance du facteur temporel dans la description de l’évolution d’un système chimique apparaît dans l’observation du monde qui nous entoure et a déjà fait l’objet d’une première approche expérimentale en classe de Terminale, permettant de dégager les différents facteurs cinétiques que sont les concentrations, la présence ou non d’un catalyseur et la température. La prise de conscience de la nécessité de modéliser cette évolution temporelle des systèmes chimiques est naturelle. Si la réaction chimique admet un ordre, le suivi temporel de la transformation chimique doit permettre l’établissement de sa loi de vitesse. Cette détermination fait appel à la méthode différentielle voire à la méthode intégrale, pour l’exploitation de mesures expérimentales d’absorbance ou de conductivité du milieu réactionnel par exemple, dans le cadre d’un réacteur fermé parfaitement agité. Les équations différentielles étant abordées pour la première fois en PCSI, il est recommandé de travailler en étroite collaboration avec le professeur de mathématiques et d’avoir en chimie des exigences progressives dans la maîtrise de cet outil. La modélisation au niveau microscopique d’une transformation chimique par un mécanisme réactionnel complète l’étude cinétique macroscopique de la réaction chimique et permet d’aborder la notion de catalyse ; des exemples de catalyses homogènes, hétérogènes et enzymatiques seront rencontrés tout au long de la formation. Une ouverture à la cinétique en réacteur ouvert, dans un cadre très limité, permet en complément d’appréhender la différence d’approche à l’échelle industrielle et de montrer l’utilité d’un tel dispositif pour la détermination expérimentale de la loi de vitesse. À travers les contenus et les capacités exigibles, sont développées des compétences qui pourront être, par la suite, valorisées, consolidées ou réinvesties, parmi lesquelles : - faire preuve de rigueur dans la description d’un système physico-chimique ; - distinguer modélisation d’une transformation (écriture de l’équation de réaction) et description quantitative de l’évolution d’un système prenant en compte les conditions expérimentales choisies pour réaliser la transformation ; - exploiter les outils de description des systèmes chimiques pour modéliser leur évolution temporelle ; - proposer des approximations simplifiant l’exploitation quantitative de données expérimentales et en vérifier la pertinence ; - confronter un modèle mathématique avec des mesures expérimentales.

Superprof

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Joy

Freelancer et étudiante en Sciences de la Vie et de la Terre, je suis un peu une grande sœur qui épaule et aide les autres pour observer et comprendre le monde qui nous entoure et ses curieux secrets !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide
avatar