10 Règles sécuritaires en travaux pratiques de chimie

Les travaux pratiques (TP) de chimie entraînent nécessairement l'utilisation :

  • d'éléments de verrerie fragiles (éprouvettes, ballons, réfrigérants, colones de distillation...),
  • d'appareils de chauffage (plaques, chauffe-ballon, banc Kofler, bec bunzen...),
  • ainsi que l'utilisation de produits chimiques (solvants, acides, bases, oxydants, indicateurs colorés, sels...).

Il est donc indispensable de respecter un certain nombre de consignes élémentaires destinées d'une part à assurer sa propre sécurité, et d'autres part à préserver ce matériel et ces produits. Voici les principales règles à respecter lors des TP de chimie...

1. Ne pas boire ni manger

Comment devenir opticien ? La science est essentielle au Bac S !

Il est strictement interdit de boire et manger pendant la présence en salle de TP de chimie afin d'éviter toute absorption accidentelle de produits chimiques. En effet, les boissons et la nourriture peuvent être facilement contaminés par contact direct (projections, mains, gants, table etc) ou même de manière indirecte par condensation des vapeurs des substances organiques (en particulier les solvants). Si vous avez faim, patientez jusqu'à la fin de la séance et n'oubliez pas de vous lavez les mains avant de manger !

Superprof

2. Porter une blouse de chimie

Il est indispensable de porter une blouse en coton boutonnée et de taille adaptée, aux manches ni trop courtes (pour ne pas découvrir la peau au niveau des bras) ni trop longues (pour ne pas gêner les mouvements lors les manipulations qui sont exécutées). Ainsi, la blouse limite l'exposition de la peau aux produits chimiques mais permet aussi de protéger les vêtements qui ne pas doivent déborder de celle-ci. Il est impératif que la blouse soit en coton car celui brûle au contact d'une flamme (ce qui génère alors un trou dans la blouse) alors que les tissus synthétiques fondent sur la peau avec des conséquences bien plus graves que de simples brûlures.

3. Attacher les cheveux

Les cheveux longs doivent attachés afin de limiter le risque de contact avec les produits chimiques et également éviter toute gêne visuelle. Cette mesure permet aussi de diminuer le risque d'enflammer les cheveux qui sont d'excellents combustibles.

Quelle est la tenue adéquate pour les travaux pratiques de chimie ? Lors des travaux pratiques, il est obligatoire de porter un vêtement de protection adapté tel qu'une blouse. Les cheveux doivent également être attachés. Par contre, cette personne manipule en oubliant un élément essentiel, lequel ? (Réponse : les lunettes de protection)

4. La zone de travail doit être dégagée

Pour éviter de bousculer le matériel de chimie d'une part et de dégrader les affaires scolaires d'autre part, il faut libérer le maximum de place sur sa zone de travail. Les cahiers et les livres peuvent être laissés à l'écart dans un casier (sous la table), et l'on peut se contenter de garder le minimum sur la table comme par exemple la trousse, une feuille de brouillon et l'énoncé du TP. Le cartable ne doit jamais être placé sur la table, il doit être déposé à l'écart (au fond de la salle par exemple) dès que les affaires nécessaires en ont été sorties. Les vestes sont également laissées à l'écart et il faut veiller à dégager les allées pour éviter toute chute (ranger les tabourets sous la table). Par ailleurs, pensez également à débarrasser votre paillasse au fur et à mesure que les manipulations sont exécutées et à ranger le matériel dont vous n'avez plus besoin. Vous y verrez alors beaucoup plus clair dans l'enchaînement de votre TP.

5. Limiter les déplacements

Afin d'éviter les accidents, les chutes, de bousculer le matériel ou d'autres élèves, il est nécessaire de limiter ses déplacements au minimum et de ne pas quitter sa place si l'on n'en pas la consigne.

6. Protégez vos yeux

Les yeux sont les organes les plus sensibles que vous ayez à protéger, leur contact avec une solution qui ne provoque que quelques démangeaisons sur la peau peut alors s'avérer catastrophique. Il est par conséquent essentiel d'utiliser systématiquement des lunettes de protection qui seront une barrière efficace contre les projections accidentelles de liquides. Remarque : les lunettes de vue n'apportent pas une protection complète des yeux. Pour les personnes qui se trouvent dans ce cas, sachez qu'il existe des sur-lunettes, qui, comme leur nom l'indique, sont adaptées pour être portées sur les lunettes de vue. Les personnes qui portent des lunettes de vue bénéficient ainsi du même niveau de protection que les personnes qui n'en portent pas. Prenez également soin de ne pas vous frotter les yeux  avec vos mains pendant la séance de TP (et encore moins avec vos gants !), et pensez à vous laver les mains dès la fin du TP. Si malgré toutes les précautions prises vous recevez une projection de liquide dans l'œil, la première chose à faire est de le rincer abondamment à l'eau. Un rince-œil est normalement mis à disposition dans les laboratoires dédiés aux travaux pratiques.

7. Les plaques chauffantes et les becs bunsen

Les éléments doivent impérativement être utilisés sans gants car ces derniers risquent de fondre sur la peau en cas de contact accidentel. Par ailleurs, ces appareils doivent obligatoirement être éloignés de toute substance inflammable ou explosive car ces produits chimiques sont sensibles aux élévations de température. Pour finir, veillez à les éteindre dès que vous ne les utilisez plus.

8. Les tubes à essai

Lorsqu'il est nécessaire d'agiter les tubes à essai, ne les bouchez pas avec le doigt mais avec un bouchon de taille adaptée (pas trop petit sinon il risque de rester coincé). Il est en effet préférable que le doigt (même avec un gant) n'entre pas en contact direct avec la solution qui se trouve dans le tube à essai. Veillez aussi à ne pas agiter trop près d'une table, car cela multiplie les risque de casse. Certains tubes à essais sont peu robustes, il est donc conseillé de ne pas les serrer trop fort (à la main ou l'aide d'une pince) au risque de les casser et de se blesser avec des morceaux de verre coupants.

9. Les pipettes

L'aspiration de liquide dans une pipette ne se fait jamais à la bouche (d'ailleurs, aucun ustensile de verrerie ne doit être porté à la bouche !) mais en adaptant à cette dernière une propipette.

Quel est le nom de cet accessoire couramment utilisé en laboratoire ? L'utilisation d'une propipette est indispensable pour aspirer des liquides dans des pipettes.

10. Le nettoyage et la vaisselle

La plupart des solutions utilisées pendant une séance de TP ne doivent pas être jetées directement à l'évier, et doivent respecter des filières d'élimination bien définies. Elles doivent donc être versées dans des bidons destinés au retraitement. En général il y a des bidons distincts pour les acides, les bases, les ions métalliques, les substances organiques etc. Pensez à bien nettoyer la verrerie. En effet, dans une verrerie mal nettoyée, il peut rester des traces de produits chimiques, qui risqueraient de générer des réactions inattendues lors de la manipulation suivante. Enfin, la verrerie doit être nettoyée avec prudence car une fois humide elle devient glissante risque de tomber, de se casser et de libérer des éclats de verre dangereux.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,00/ 5 pour 20 votes)
Loading...

Yann

Fondateur de Superprof et ingénieur, nous essayons de rendre disponible la plus grande base de savoir.
Passionné par la physique-chimie et passé par la filière scientifique au lycée, je partage mes cours (après les avoir mis à jour selon le programme de l’Éducation Nationale).

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide
avatar