Après lecture des 2 textes ci-dessous, répondez précisément aux questions posées.

 

Le caoutchouc naturel

Le mot caoutchouc provient de l’indien : cao (bois) et ochu (pleurer). Quand on pratique une incision (saignée) dans l'écorce de l'hévéa, un liquide laiteux (latex) s'écoule goutte à goutte, composé de 1/3 de caoutchouc et de 2/3 d'eau. Le latex est d'abord filtré puis traité par une solution acide diluée. On constate alors qu'il y a coagulation, le caoutchouc apparaît, sous forme solide, en suspension. Après laminage, les feuilles de caoutchouc sont séchées et pressées en balles, constituant la matière première utilisée dans l'industrie.

 

Le caoutchouc synthétique

En 1929, on réussit à fabriquer un polymère du butadiène et du styrène en présence de sodium comme catalyseur. Le polymère appelé S.B.R. (styrène - butadiène rubber) fut développé industriellement par l'Allemagne après 1930. En 1942, les États-Unis, privés par les Japonais de leurs approvisionnements en caoutchouc naturel, développèrent la production de S.B.R en améliorant les propriétés mécaniques de ce produit. Cet élastomère synthétique, supérieur au caoutchouc naturel, équipe actuellement l'ensemble de nos automobiles.

D’après une encyclopédie.

Questions

  1. Sous quelle forme se trouve le caoutchouc dans le latex qui s'écoule des saignées de l'hévéa ?
  2. Que faut-il faire pour que le latex coagule ? Qu'obtient-on après coagulation ?
  3. Qu'est-ce que le laminage ? Qu'obtient-on après le laminage ?
  4. Pourquoi les industriels fabriquent-ils du caoutchouc de synthèse ? Donner plusieurs raisons.
  5. Rechercher (CDI, encyclopédie…) une ou plusieurs propriétés mécaniques concernant le caoutchouc.
  6. Le tableau suivant donne, en millions de tonnes, la production annuelle mondiale de caoutchouc naturel

 

(C.N.) et de caoutchouc synthétique (C.S.) :

 

Année1938195519601970197519801991
C.N0,891,952,03. 3,13,13,85,4
C.S.0,021,52,55,96,98,78,9

 

  1. Sur un graphique porter en abscisse l'année et en ordonnée la production, en millions de tonnes, d'une part du C.N. et d'autre part du C. S. Commenter
  2. Quel est l'intérêt de cet exercice ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide