L’utilisation d’outils mathématiques est indispensable en physique comme en chimie. La capacité à mettre en œuvre de manière autonome certains de ces outils mathématiques dans le cadre des activités relevant de la physique-chimie fait partie des compétences exigibles à la fin de la première année de PCSI. Le tableau ci-dessous explicite ces outils ainsi que le niveau de maîtrise attendu en fin de première année. Il sera complété dans le programme de seconde année. Cependant les situations dont la gestion manuelle ne relèverait que de la technicité seront traitées à l’aide d’outils numériques (calculatrices, logiciels de calcul numérique ou formel).

Outils mathématiquesCapacités exigibles
1.    Équations algébriques
Systèmes linéaires de n équations à p inconnues.Identifier les variables (inconnues) nécessaires à la modélisation du problème sous forme d’un système d’équations linéaires. Donner l’expression formelle des solutions dans le seul cas n = p = 2. Utiliser des outils numériques ou de calcul formel dans les autres cas.
Équations non linéairesReprésenter graphiquement une équation de la forme    f(x) = g(x). Interpréter graphiquement la ou les solutions. Dans le cas général, résoudre à l’aide d’un outil numérique ou de calcul formel.
2.    Équations différentielles
Équations différentielles linéaires à coefficients constants. Équations différentielles linéaires du premier ordre à coefficients constants : y’ + ay = f(x). Équations différentielles linéaires du deuxième ordre à coefficients constants : y’’ + ay’ + by = f(x).  Identifier l’ordre. Mettre l’équation sous forme canonique. Trouver la solution générale de l’équation sans second membre (équation homogène). Trouver l’expression des solutions lorsque f(x) est constante ou de la forme A.cos(ωx+φ) (en utilisant la notation complexe). Utiliser l’équation caractéristique pour trouver la solution générale de l’équation sans second membre. Prévoir le caractère borné ou non de ses solutions (critère de stabilité). Trouver l’expression des solutions lorsque f(x) est constante ou de la forme A.exp(λx) avec λ complexe. Trouver la solution de l’équation complète correspondant à des conditions initiales données. Représenter graphiquement cette solution.
Autres équations différentielles d’ordre 1 ou 2.Intégrer numériquement avec un outil fourni. Obtenir une intégrale première d’une équation de Newton x’’ = f(x) et l’exploiter graphiquement. Séparer les variables d’une équation du premier ordre à variables séparables. Faire le lien entre les conditions initiales et le graphe de la solution correspondante.
3. Fonctions
Fonctions usuelles.Exponentielle, logarithme népérien et décimal, cosinus, sinus, tangente, puissance réelle ( x → xa ), Cosinus hyperbolique et sinus hyperbolique (ces fonctions hyperboliques, non traitées dans le cours de mathématiques, sont introduites par le professeur de physique).
Dérivée. Notation dx/dt. Développements limités.Utiliser la formule de Taylor à l’ordre un ou deux ; interpréter graphiquement. Connaître et utiliser les développements limités à l’ordre 1 des fonctions (1 + x)α, ex et ln(1 + x), et à l’ordre 2 des fonctions cos(x) et sin(x).
Primitive et intégrale.     Valeur moyenne.Interpréter l’intégrale comme une somme de contributions infinitésimales, en lien avec la méthode des rectangles en mathématiques. Exprimer la valeur moyenne sous forme d’une intégrale. Connaître la valeur moyenne sur une période des fonctions cos, sin, cos2 et sin2.
Représentation graphique d’une fonction.Utiliser un grapheur pour tracer une courbe d’équation    y = f(x) donnée. Déterminer un comportement asymptotique ; rechercher un extremum local. Utiliser des échelles logarithmiques ; identifier une loi de puissance à une droite en échelle log-log.
Développement en série de Fourier d’une fonction périodique.Utiliser un développement en série de Fourier fourni par un formulaire (cette capacité est développée par le professeur de physique, la notion de série de Fourier n’étant pas abordée dans le cours de mathématiques).
4. Géométrie
Vecteurs et système de coordonnées.Exprimer les coordonnées d’un vecteur dans une base orthonormée d’un espace de dimension inférieure ou égale à 3. Utiliser les systèmes de coordonnées cartésiennes, cylindriques et sphériques.
Projection d'un vecteur et produit scalaire.Interpréter géométriquement le produit scalaire et connaître son expression en fonction des coordonnées dans une base orthonormée. Utiliser la bilinéarité et le caractère symétrique du produit scalaire.
Produit vectoriel.Interpréter géométriquement le produit vectoriel et connaître son expression en fonction des coordonnées dans une base orthonormée directe. Utiliser la bilinéarité et le caractère antisymétrique du produit vectoriel. Faire le lien avec l’orientation des trièdres. Ces capacités sont développées par le professeur de physique, sachant que les notions sous- jacentes ne sont pas abordées en mathématiques
Transformations géométriques.Utiliser les symétries par rapport à un plan, les translations et les rotations de l’espace. Connaître leur effet sur l’orientation de l’espace. Ces capacités sont développées par le professeur de physique, sachant que les notions sous- jacentes ne sont pas abordées en mathématiques.
Courbes planes.Reconnaître l’équation cartésienne d’une droite, d’un cercle, d’une ellipse, d’une branche d’hyperbole, d’une parabole (concernant les coniques, cette capacité est développée par le professeur de physique, l’étude des coniques n’étant pas traitée en mathématiques). Utiliser la représentation polaire d’une courbe plane ; utiliser un grapheur pour obtenir son tracé ; interpréter l’existence de points limites ou d’asymptotes à partir de l’équation r = f(θ). Tracer une courbe paramétrée à l’aide d’un grapheur. Identifier une ellipse à l’aide de sa représentation paramétrique (x = a.cos(ωt) , y = b.cos(ωt-φ)) et la tracer dans les cas particuliers φ = 0, φ = π/2 et φ = π.
Longueurs, aires et volumes classiques.Connaître les expressions du périmètre d’un cercle, de l’aire d’un disque, de l’aire d’une sphère, du volume d’une boule, du volume d’un cylindre.
Barycentre d'un système de points.Connaître la définition du barycentre. Utiliser son associativité. Exploiter les symétries pour prévoir la position du barycentre d’un système homogène. (cette capacité sera développée par le professeur de physique, l’étude du barycentre n’étant pas traitée en mathématiques).
5. Trigonométrie
Angle orienté.Définir une convention d’orientation des angles d’un plan (euclidien) et lire des angles orientés. Relier l'orientation d'un axe de rotation à l'orientation positive des angles d’un plan perpendiculaire à cet axe.
Fonctions cosinus, sinus et tangente.Utiliser le cercle trigonométrique et l’interprétation géométrique des fonctions cosinus, sinus et tangente comme aide-mémoire: relation cos 2x+ sin2x = 1, relations entre fonctions trigonométriques et toutes relations du type cos( π ± x ) et cos( π/2 ± x ), parités, périodicité, valeurs des fonctions pour les angles usuels. Connaître les formules d’addition et de duplication des cosinus et sinus ; utiliser un formulaire dans les autres cas.
Nombres complexes et représentation dans le plan. Somme et produit de nombres complexes.Calculer et interpréter géométriquement la partie réelle, la partie imaginaire, le module et l’argument d’un nombre complexe.
6.    Analyse vectorielle
Gradient d’un champ scalaire.Connaître le lien entre le gradient et la différentielle. Connaître l’expression de la différentielle en fonction des dérivées partielles. Connaître l’expression du gradient en coordonnées cartésiennes ; utiliser un formulaire fourni en coordonnées cylindriques ou sphériques. Utiliser le fait que le gradient d’une fonction f est perpendiculaire aux surfaces iso-f et orienté dans le sens des valeurs de f croissantes. Ces capacités sont développées par le professeur de physique, la notion de différentielle n’étant pas abordée en mathématiques.

                                   

Besoin d'un professeur de Physique - Chimie ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Joy

Freelancer et étudiante en Sciences de la Vie et de la Terre, je suis un peu une grande sœur qui épaule et aide les autres pour observer et comprendre le monde qui nous entoure et ses curieux secrets !