Le bloc 5 pose les bases nécessaires à l’étude des circuits dans l’Approximation des Régimes Quasi Stationnaires (ARQS). Si le programme se concentre sur l'étude des dipôles R, L et C, lors des travaux pratiques il est possible de faire appel à des composants intégrés ou non linéaires (amplificateurs opérationnels, filtres à capacité commutée, échantillonneur-bloqueur, diodes, photorésistances, etc.) dès lors qu’aucune connaissance préalable n’est nécessaire.

Notions et contenusCapacités exigibles
5. Circuits électriques dans l’ARQS
Charge électrique, intensité du courant.

Potentiel, référence de potentiel, tension.

Puissance.

 

Savoir que la charge électrique est quantifiée.

Exprimer l’intensité du courant électrique en termes de débit de charge.

Exprimer la condition d’application de l’ARQS en fonction de la taille du circuit et de la fréquence. Relier la loi des nœuds au postulat de la conservation de la charge.

Utiliser la loi des mailles.

Algébriser les grandeurs électriques et utiliser les conventions récepteur et générateur.

Citer les ordres de grandeur des intensités et des tensions dans différents domaines d’application.

Dipôles : résistances, condensateurs, bobines, sources décrites par un modèle linéaire.Utiliser les relations entre l’intensité et la tension.

Citer les ordres de grandeurs des composants R, L, C.

Exprimer la puissance dissipée par effet Joule dans une résistance.

Exprimer l’énergie stockée dans un condensateur ou une bobine.

Modéliser une source non idéale en utilisant la représentation de Thévenin.

Association de deux résistances.Remplacer une association série ou parallèle de deux résistances par une résistance équivalente.

Établir et exploiter les relations de diviseurs de tension ou de courant.

Résistance de sortie, résistance d’entrée.Étudier l’influence de ces résistances sur le signal délivré par un GBF, sur la mesure effectuée par un oscilloscope ou un multimètre.

Évaluer les grandeurs à l’aide d’une notice ou d’un appareil afin d’appréhender les conséquences de leurs valeurs sur le fonctionnement d’un circuit.

Caractéristique d’un dipôle. Point de fonctionnement.Étudier la caractéristique d’un dipoôle pouvant être éventuellement non-linéaire et mettre en œuvre un capteur dans un dispositif expérimental.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Besoin d'un professeur de Physique - Chimie ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !