Le bloc 3, centré sur l’étude des mouvements de particules chargées, se prête à une ouverture vers la dynamique relativiste, qui ne doit en aucun cas être prétexte à des débordements, en particulier sous forme de dérives calculatoires ; la seule compétence attendue est l'exploitation des expressions fournies de l’énergie et de la quantité de mouvement d’une particule relativiste pour analyser des documents scientifiques.

Notions et contenusCapacités exigibles
3. Mouvement de particules chargées dans des champs électrique et magnétique, uniformes et stationnaires
Force de Lorentz exercée sur une charge ponctuelle ; champs électrique et magnétique.Évaluer les ordres de grandeur des forces électrique ou magnétique et les comparer à ceux des forces gravitationnelles.
Puissance de la force de Lorentz.Savoir qu’un champ électrique peut modifier l’énergie cinétique d’une particule alors qu’un champ magnétique peut courber la trajectoire sans fournir d’énergie à la particule.
Mouvement d’une particule chargée dans un champ électrostatique uniforme.Mettre en équation le mouvement et le caractériser comme un mouvement à vecteur-accélération constant.
Effectuer un bilan énergétique pour calculer la vitesse d'une particule chargée accélérée par une différence de potentiel.
Citer une application
Mouvement circulaire d’une particule chargée dans un champ magnétostatique uniforme dans le cas où le vecteur-vitesse initial est perpendiculaire au champ magnétique.Déterminer le rayon de la trajectoire sans calcul en admettant que celle-ci est circulaire.
Approche documentaire : analyser des documents scientifiques montrant les limites relativistes en s’appuyant    2    sur    les    expressions    fournies Ec = (γ-1)mc et p = γmv.
Citer une application
1.2 Description du mouvement d'un solide dans deux cas particuliers
Définition d’un solide.Différencier un solide d’un système déformable.
Translation.Reconnaître et décrire une translation rectiligne, une translation circulaire.
Rotation autour d'un axe fixe.Décrire la trajectoire d’un point quelconque du solide et exprimer sa vitesse en fonction de sa distance à l’axe et de la vitesse angulaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Besoin d'un professeur de Physique - Chimie ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !