Premier Exercice

Lors d'une perfussion, on introduit dans la veine au point B, un liquide de masse volumique p (rhô) de façon lente dans le système circulatoire du patient.                                                                                                                                                         La pression du sang dans la veine au point B est Psang = 1,06 x 10^5 Pa.

1. Donner l’expression de PB en fonction de Patm ,  ρ, g et h.

2. Sans calcul, déterminer la valeur minimale de la pression PB que doit posséder le liquide à perfuser pour introduire (de façon lente) le liquide dans une veine ?

3. Donner la relation entre Patm, Psang, ρ, g et h

4. En déduire l’expression de la hauteur minimale h du flacon pour que le liquide puisse être introduit ?

5. Calculer la hauteur minimale  h à laquelle doit être placée la poche si le  liquide à perfuser possède une masse volumique p (rhô)= 1100 S.I (unité du Système Internationale).

Données pour cet exercice : Patmosphérique = 1,013 .105 Pa ;                                                               g = 9,8N.kg1

Voilà on nous en sommes :

2. Pour introduire de façon lente un liquide dans une artère il faut que la pression du liquide à l'extrémité d l'aiguille soit supérieure à la pression du sang. (Nous savons que nous n'avons en aucun cas répondu à la question mais il s'agit d'un début de résonnement)

5. Nous avons trouvés 1,72 x 10^5

Deuxième Exercice

1. Définir la tension artérielle  notée TUn homme de 1,75 m se tient debout. Son cœur se situe à 1,30 m du sol. Sa tension artérielle au niveau de son cœur est Tc =13300 Pa

2. Calculer la tension artérielle Tp au niveau des pieds si la pression sanguine Pp au niveau des pieds est 128104 Pa

3. Calculer la pression sanguine Pc au niveau du cœur.

4.  Montrer que la différence de tension artérielle entre ces deux niveaux est égale à la différence de pression du sang entre ces deux niveaux

5. En appliquant la relation fondamentale de la statique des fluides et l’énoncé de la question précédente, retrouver la valeur de la masse volumique ρsang du sang déterminée dans la question 1.a

6. Pourquoi un médecin préfère t-il faire allonger son patient pour prendre la tension artérielle ?

Voilà on nous en sommes :

1. La tension artérielle (notée T) est la diférence entre cette pression sanguine et la pression atmosphérique. Elle est définie par la relation T = psang - patm, exprimée en cmHg.

2. Nous pensons qu'il s'agit de : Tarterielle = Parterielle - Patm
= Parterielle - p(rhô)sang x g x h                                                                          = 128104 + p(rhô)sang x g x h                                                                                                                = 14,2 kPa soit env. 14 kPa

5. msang = 1,72 x 10^5

6. En position allongée, la tension arterielle est sensiblement la même en tous les points du corps et est égale à Tcoeur. On dit qu'il se situe sur le même plan horizontal, et dans ce cas, la variation de la tension arterielle entre 2 points du corps est nulle.

Donc voilà notre raisonnement pour l'instant en espérant qu'un génie de la physique sera apte à nous aider.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide