Oreille externe

Elle se compose du pavillon de l’oreille (qui aide à localiser les sources sonores) et du conduit auditif. Ce dernier se termine par le tympan, qui réagit aux variations de pression comme la membrane d’un microphone.

Oreille moyenne

Les vibrations du tympan sont amplifiées dans l’oreille moyenne, puis transmises à l’oreille interne par trois osselets (le marteau, l’enclume et l’étrier), les plus petits du squelette humain. Le marteau est relié au tympan et l’étrier à la « platine de l’étrier » qui transmet la vibration au liquide de la cochlée

Oreille interne

L’oreille interne abrite le limaçon (cochlée), de la taille d’un petit pois. Rempli d’un liquide, celui-ci est partagé en deux dans le sens de la longueur par la membrane basilaire.

Cellules ciliées

Les sons font vibrer la membrane basilaire de manière sélective : les plus aigus sont captés sur la partie antérieure, tandis que les graves pénètrent au fond du limaçon. Ce mode de fonctionnement est comparable à celui d’un analyseur de fréquence. La membrane basilaire est tapissée d’environ 5000 cellules ciliées, des capteurs qui transforment les vibrations sonores en impulsions électriques transmises aux nerfs auditifs. Les 20 000 cellules ciliées externes jouent également un rôle important : véritables amplificateurs, elles permettent d’adapter la réaction de la membrane en fonction du signal à traiter.

La parfaite coordination de ces éléments autorise des performances extraordinaires

- l’intensité acoustique correspondant au seuil d’audition est I0 = 1× 10−12W⋅m−2, celle correspondant au seuil de la douleur  IS= 1 W⋅m−2 ;

- la gamme de fréquence allant de 20 Hz à 10 ou 20 kHz (selon l’âge) recouvre trois décades. À cela s’ajoute une excellente capacité de résolution, l’oreille distingue des signaux qui restent confus pour un analyseur sophistiqué, tels que la mélodie d’un instrument au sein d’un orchestre ;

- l’ouïe dispose également d’une capacité de localisation très développée, qui lui permet d’identifier la provenance d’un cliquetis dans l’air à 3° près.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide