Dans cet ouvrage, Michel Foucault se penche sur la justice pénale et plus précisément sur l’institution judiciaire en Europe de l’Age classique à nos jours, pour repérer les mutations qui y apparaissent :

-   dans ses justifications

-   dans ses pratiques

A l’époque de l’absolutisme, le régicide et le parricide sont les deux incarnations du criminel par excellence, dans la mesure où ceux-ci subvertissent l’ordre social dans ses fondations mêmes. A ce sujet, Michel Foucault cite l’exemple de l’écartèlement, en 1757 de Damiens, qui tenta d’assassiner Louis XV.

En outre, le châtiment n’a pas alors à être juste ou proportionné ; au contraire, de par son caractère exorbitant, il a vocation à faire prendre conscience de l’énormité du crime : c’est dans ce sens que Michel Foucault évoque « l’éclat de supplice ». En effet, le supplice n’a pas pour fonction de rétablir l’équité ou rendre justice ; il s’agit d’un spectacle ayant pour but d’assurer le triomphe du corps mystique du roi, lui-même incarnation de la nation.

Un tournant s’opère au XVIIIe siècle, représenté par l’important livre de Beccaria, le Traité des délits et des peines : désormais prime le souci de faire correspondre à chaque délit une peine juste et proportionnée. La mesure de celle-ci doit donc être la gravité du crime.

Par la suite s’opère un passage du juridico-légal à l’âge disciplinaire : l’objet central sur lequel se penche la justice n’est plus le crime mais le criminel. Le problème est donc de faire apparaître la relation qui unit celui-ci au crime, en s’interrogeant sur sa nature (occasionnelle ou au contraire fondamentale).

Michel Foucault s’interroge enfin sur l’époque contemporaine : selon lui, « l’inquiétant pouvoir de punir et de juger » n’a pas disparu ; au contraire, il se dissimule. Ainsi, l’accomplissement de la peine n’est plus un spectacle mais est devenu en quelque sorte invisible, comme s’il s’agissait de la partie honteuse du processus judiciaire.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00 (1 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !